Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2002021285) COMMANDE DE MEMOIRE INTERMEDIAIRE POUR AMELIORER LE DEBIT D'UNE INTERCONNEXION A TRANSACTIONS FRACTIONNEES

Pub. No.:    WO/2002/021285    International Application No.:    PCT/EP2001/009973
Publication Date: 14 mars 2002 International Filing Date: 27 août 2001
IPC: G06F 3/00
G06F 5/06
G06F 12/00
G06F 13/00
G06F 13/14
G06F 13/16
G06F 13/36
G06F 13/38
G06F 13/40
H04N 1/21
Applicants: KONINKLIJKE PHILIPS ELECTRONICS N.V.
Inventors: THOMAS, Reji
Title: COMMANDE DE MEMOIRE INTERMEDIAIRE POUR AMELIORER LE DEBIT D'UNE INTERCONNEXION A TRANSACTIONS FRACTIONNEES
Abstract:
L'invention concerne une configuration de circuit, un appareil et un procédé permettant de commander le transfert de données vers une mémoire intermédiaire (28) associée à une interconnexion ou un bus à transactions fractionnées (16a), ce transfert étant effectué en fonction de la quantité d'espace libre dans la mémoire intermédiaire (28) et à la condition qu'une demande de transfert de données associée à ce transfert de données soit prête à être traitée au niveau d'une ressource partagée (12) étant la cible pour ladite demande de transfert de données. Ainsi, si des données en attente de transfert vers la mémoire intermédiaire (28) pour au moins un certain type de demande de transfert de données sont associées à une demande de transfert de données qui n'est pas encore prête à être traitée par une ressource partagée (12), le transfert de données vers la mémoire intermédiaire (28) est bloqué, ce qui libère l'interconnexion (16a) qui peut alors traiter d'autres types de demande de transfert en attente, ces demandes pouvant ainsi être exécutées avec un temps d'attente réduit. Les demandes de transfert de données, par exemple, peuvent correspondre à des transactions d'écriture de port graphique accéléré (AGP) vers une mémoire partagée (62) ; une logique de commande (34) de la mémoire intermédiaire (28) est utilisée pour stocker les données d'écriture associées à ces transactions et elle est configurée pour bloquer sélectivement le stockage de données d'écriture associées à une transaction d'écriture d'AGP tant qu'il n'existe pas au moins un bloc d'espace libre (correspondant à la quantité minimum d'espace nécessaire pour démarrer la transaction d'écriture) dans la mémoire intermédiaire (28) et tant que la mémoire partagée (62) n'est pas prête à traiter la transaction.