WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2002000856) MODIFICATION DE GLYCOSYLATION DE PROTEINE DANS PICHIA PASTORIS
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2002/000856    N° de la demande internationale :    PCT/IB2001/001514
Date de publication : 03.01.2002 Date de dépôt international : 29.06.2001
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    16.01.2002    
CIB :
A61K 38/00 (2006.01), C12N 9/24 (2006.01), C12N 15/81 (2006.01), C12P 21/00 (2006.01)
Déposants : FLANDERS INTERUNIVERSITY INSTITUTE FOR BIOTECHNOLOGY (VIB) [BE/BE]; Rijvisschestraat 120, B-9052 Zwijnaarde (BE)
Inventeurs : CONTRERAS, Roland; (BE).
CALLEWAERT, Nico, L., M.; (BE).
GEYSENS, Steven, C., J.; (BE)
Mandataire : PUST, Detlev, A.; Hoffmann . Eitle, Arabellastrasse 4, 81925 München (DE)
Données relatives à la priorité :
60/215,676 30.06.2000 US
Titre (EN) PROTEIN GLYCOSYLATION MODIFICATION IN PICHIA PASTORIS
(FR) MODIFICATION DE GLYCOSYLATION DE PROTEINE DANS PICHIA PASTORIS
Abrégé : front page image
(EN)The present invention provides genetically engineered strains of Pichia capable of producing proteins with reduced glycosylation. In particular, the genetically engineered strains of the present invention are capable of expressing either or both of an $g(a)-1,2-mannosidase and glucosidase II. The genetically engineered strains of the present invention can be further modified such that the OCH1 gene is disrupted. Methods of producing glycoprotiens with reduced glycosylation using such genetically engineered stains of Pichia are also provided.
(FR)L'invention concerne des souches génétiquement modifiées de Pichia pouvant produire des protéines à glycosylation réduite. En particulier, ces souches génétiquement modifiées peuvent exprimer une $g(a)-1,2-mannosidase et/ou glucosidase II. Selon l'invention, ces souches peuvent être également modifiées pour que le gène OCH1 soit rompu. L'invention concerne également des procédés destinés à produire des glycoprotéines à glycosylation réduite par l'utilisation de ces souches génétiquement modifiées de Pichia.
États désignés : AU, CA, JP, KR, MX, NO.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, CY, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE, TR).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)