Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2001076426 - SYSTEME D'AIDE AU REPAS CLIPSABLE AMOVIBLE POUR PRODUITS ALIMENTAIRES, ACCESSOIRE POUR CE SYSTEME ET CONTENANT DE PRODUITS ALIMENTAIRES SUPPORTE PAR CET ACCESSOIRE

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

[ FR ]

SYSTEME D'AIDE AU REPAS CLIPSABLE AMOVIBLE
POUR PRODUITS ALIMENTAIRES, ACCESSOIRE POUR CE
SYSTEME ET CONTENANT DE PRODUITS ALIMENTAIRES SUPPORTE PAR CET ACCESSOIRE

DOMAINE TECHNIQUE

La présente invention se rapporte au domaine technique général des systèmes d'aide aux repas clipsables et amovibles pour produits alimentaires consommables qui sont destinés à être maintenus par pincement sur un support.

La présente invention concerne plus particulièrement un système d'aide au repas qui comprend un accessoire destiné à être clipsé ou fixé sur un support d'aliments et par exemple sur le bord d'une assiette ou d'un plateau et qui permet de supporter, de manière stable, des contenants pour des produits alimentaires solides, liquides ou encore pâteux tels que par exemple des coupelles renfermant une sauce ou un condiment.

La présente invention concerne également directement et séparément chaque élément du système, à savoir l'accessoire et le contenant.

TECHNIQUE ANTERIEURE

Les accessoires clipsables et amovibles pour produits alimentaires consommables destinés à être maintenus par pincement sur un support et habituellement rencontrés sont exclusivement destinés à supporter, de manière passive, momentanément un verre contre une assiette pour libérer une main de l'utilisateur. Ces accessoires connus et décrits par exemple dans DE-U-8516315 ou DE-U-8813769, sont formés d'une pince et de moyens de réception d'au moins un verre, la pince et les moyens de réception faisant saillie à partir d'une zone intermédiaire, la pince comportant une mâchoire supérieure et une mâchoire inférieure qui comprennent respectivement un et deux bras longitudinaux destinés à s'étendre de part et d'autre du support en se déformant sensiblement élastiquement pour permettre le maintien par pincement de l'accessoire sur le support Ces accessoires sont pourvus de patins destinés à empêcher le glissement de l'accessoire relativement au support

De tels accessoires sont fréquemment utilisés au cours de cocktails ou de piques-niques puisque l'utilisateur peut alors, au moyen d'un tel accessoire, rendre solidaire d'une assiette, le verre contenant une boisson Seule, l'une des mains de l'utilisateur est alors prise pour supporter l'ensemble de l'assiette et du verre, de sorte qu'il dispose encore d'une main libre

Toutefois, même si les accessoires habituellement rencontrés donnent généralement satisfaction, ils ne peuvent pas être clipsés sur des supports de différentes épaisseurs, ce qui limite leur utilisation De plus, si l'utilisateur cherche à clipser un accessoire sur un support dont l'épaisseur ne correspond pas, la stabilité de l'accessoire sur le support est dégradée, obligeant l'utilisateur à veiller à ce que l'accessoire ne se désolidarise pas de l'assiette et ne se retourne pas

Pour remédier à ces inconvénients, une première solution consiste à disposer des patins autocollants sur les extrémités des bras de la mâchoire inférieure et du bras de la mâchoire supérieure Cette solution présente toutefois l'inconvénient d'être onéreuse, peu pratique et peu esthétique L'introduction de l'accessoire sur le bord de l'assiette s'avère en effet peu commode et il n'est pas facile de retirer l'accessoire lorsque l'utilisateur n'en a plus besoin Enfin et de manière générale, les accessoires mentionnés précédemment sont conçus pour et destinés exclusivement à assurer une fonction de support passif d'un verre en vue de libérer une main Ainsi, leur conception n'est pas prévue pour s'accommoder d'autres fonctions, susceptibles par exemple de faire intervenir des sollicitations mécaniques autres et diverses impliquant notamment une stabilité accrue

En particulier, le développement de la restauration rapide sous toutes ses formes fait naître des besoins nouveaux et continuels en matière de systèmes ou accessoires susceptibles de faciliter la prise du repas tout en étant d'une utilisation simple

Par exemple et à présent, l'apport de produits alimentaires d'accompagnement, du genre sauce aromatique ou condiment, d'un aliment de base ou met principal s'effectue en restauration rapide par le simple dépôt d'une dose de sauce directement dans l'assiette au milieu ou à côté du met principal à partir d'un distributeur de sauce Dans certains cas, l'utilisateur peut utiliser une coupelle operculée indépendante contenant la sauce d'accompagnement et verser son contenu dans l'assiette ou exceptionnellement si la coupelle est suffisamment grande, tremper directement l'aliment dans cette dernière

De tels systèmes s'avèrent peu pratiques et impliquent souvent le mélange aléatoire de l'aliment avec la sauce ce qui peut être perçu négativement par l'utilisateur Dans le cas d'une coupelle indépendante ils nécessitent la présence d'une table ou d'un support équivalent, la coupelle devant généralement par ailleurs être maintenue par une main si l'aliment doit y être inséré

On connaît également, du document US-A-2803120, un contenant pour sauce d'accompagnement destiné à être fixé et posé directement à l'intérieur de l'assiette grâce à des pattes et des patins anti-glissement Un tel dispositif est d'un coût de production relativement élevé et présente le désavantage d'être disposé dans l'assiette même au milieu des aliments

EXPOSE DE L'INVENTION

Les objets assignés à l'invention visent en conséquence à porter remède aux différents inconvénients énumérés précédemment, et à proposer un nouveau système d'aide au repas, clipsable et amovible sur un support d'aliment, et susceptible de faciliter la prise de repas

Les objets assignés à l'invention visent en conséquence à porter remède aux différents inconvénients énumérés précédemment, et à proposer un nouvel accessoire clipsable et amovible pour produits alimentaires, dont la stabilité après clipsage et en cours d'utilisation est accrue

Un autre objet de l'invention est de proposer un nouvel accessoire clipsable dont la fabrication est peu coûteuse et dont la rigidité est augmentée, tout en étant ergonomique

Un autre objet de l'invention est de proposer un nouvel accessoire clipsable dont les surfaces de contact avec le support après clipsage sont nombreuses

Encore un autre objet de l'invention consiste à proposer un nouvel accessoire clipsable destiné à réceptionner un contenant de forme spécifique

Les objets assignés à l'invention sont atteints à l'aide d'un système d'aide au repas clipsable et amovible sur un support d'aliments, du genre plateau ou assiette par exemple, comportant au moins un contenant d'une sauce d'accompagnement d'un aliment de base et un accessoire avec des moyens de réception du ou des contenant(s), caractérisé en ce que l'accessoire comporte une pince destinée à être enfilée sur le bord du support avec les moyens de réception en porte à faux relativement au bord du support, ladite pince étant susceptible de se déformer sensiblement élastiquement pour permettre le maintien stable par pincement de l'accessoire sur le support, lors de l'opération de trempage du ou des alιment(s) de base dans le contenant

Un autre objet de l'invention consiste a proposer un contenant pour produits alimentaires destiné à être supporte par les moyens de réception de l'accessoire du nouveau système d'aide au repas Avantageusement, la forme du contenant s'adapte spécifiquement aux moyens de réception de l'accessoire défini précédemment

La présente invention vise également à proposer un nouvel élément formé par l'accessoire de fixation ou de clipsage précédemment défini

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES DESSINS

Les objets assignés à l'invention seront explicités plus en détails à la lecture de la description jointe ainsi qu'aux dessins annexés à la description à titre purement explicatif et non limitatif, dans lesquels

- La figure 1 montre selon une vue en perspective, un système clipsable conforme à l'invention, en cours d'introduction sur le bord d'une assiette, le contenant pour produits alimentaires étant également en cours de positionnement dans l'accessoire - Les figures 2 à 5 sont respectivement des vues de dessus, de côté, en coupe longitudinale et de dessous de l'accessoire conforme à l'invention selon un premier mode de réalisation

- La figure 6 est une vue en perspective d'un deuxième mode de réalisation d'un accessoire conforme à l'invention clipsé sur le bord d'une assiette

- La figure 7 est une vue en perspective du contenant destiné à être logé dans l'accessoire de la figure 6

MEILLEURE MANIERE DE REALISER L'INVENTION

La figure 1 illustre un système d'aide au repas clipsable et amovible 1 pour produits alimentaires consommables, qui est destiné à être maintenu par pincement sur un support 2, et dans lequel est destiné à être logé un contenant 3 de produits alimentaires

Le système d'aide au repas 1 selon la présente invention comprend d'une part un accessoire 4 qui est destiné à être introduit sur le bord 5 du support 2 tel qu'une assiette selon le sens de la flèche F et, d'autre part, le contenant 3 qui est destiné à être rapporté ou inséré dans l'accessoire 4

Au sens de l'invention, on entend par repas toute consommation d'aliments sans restriction, et par exemple celle effectuée au cours d'une collation, d'un cocktail, d'un goûter, d'un pique-nique, d'un déjeuner ou bien encore d'un dîner On entend également au sens de l'invention, par support, un plateau, une assiette ou bien encore tout élément permettant de supporter un aliment de base

L'accessoire 4 comprend une pince 11 et des moyens de réception 12 La pince 11 est destinée à être introduite ou enfilée parallèlement à elle-même sur le bord 5 de l'assiette 2, et les moyens de réception 12 sont destinés à loger ou supporter de manière stable le contenant 3 tel qu'une coupelle pour sauce ou condiment qui est introduite par le haut dans ces moyens Selon cette configuration, les moyens de réception 12 sont en porte à faux relativement au bord 5 de l'assiette 2 ou du support

Comme le montrent plus particulièrement les figures 2 à 5, la pince 11 et les moyens de réception 12 font saillie à partir d'une zone intermédiaire 13 La pince 11 comporte une mâchoire supérieure 15 et une mâchoire inférieure 16, qui comprennent respectivement un bras longitudinal 17 et deux bras longitudinaux 18 et 19 Ces bras sont destinés à s'étendre de part et d'autre du support 2 en se déformant sensiblement élastiquement pour permettre le maintien par pincement de l'accessoire 4 sur ce support, tout en permettant un maintien stable de l'accessoire empêchant son déplacement en cas de sollicitations mécaniques et dynamiques multidirectionnelles

Le bras 17 de la mâchoire supérieure 15 et les deux bras 18 et 19 de la mâchoire inférieure 16 sont qualifiés de longitudinaux dans la mesure où ils s'étendent parallèlement à la direction d'introduction de l'accessoire 4 sur le support 2, c'est à dire parallèlement à la flèche F de la figure 1

Selon la présente invention, les deux bras longitudinaux 18 et 19 de la mâchoire inférieure 16 sont mutuellement reliés par un bras transversal 20 pour former une branche continue 21 , la zone intermédiaire 13 et cette branche continue 21 délimitant une fenêtre 22

Le bras transversal 20 de la mâchoire inférieure 16 s'étend sensiblement perpendiculairement aux deux bras longitudinaux 18 et 19 de cette mâchoire De préférence, la forme de la branche continue 21 ne présente pas d'angle vif, en particulier au niveau du raccordement des bras longitudinaux 18, 19 au bras transversal 20, et possède une forme voisine de celle d'un « fer à cheval »

De manière préférentielle, le bras 17 de la mâchoire supérieure 15 est inscrit dans la fenêtre 22 délimitée par la zone intermédiaire 13 et la branche continue 21 Le bras 17 est situé sensiblement à l'aplomb de la fenêtre 22 De manière encore préférentielle, la forme du bras 17 de la mâchoire supérieure 15 est sensiblement identique à celle de la fenêtre 22, de sorte que la superposition du bras 17 de la mâchoire supérieure 15 et de la branche continue 21 de la mâchoire inférieure forme une surface sensiblement pleine

Le bras 17 de la mâchoire supérieure 15 et la branche continue 21 de la mâchoire inférieure 16 s'étendent en direction opposée à la direction des moyens de réception 12 Le bras 17 et la branche continue 21 s'étendent d'un côté de la zone intermédiaire 13, tandis que les moyens de réception 12 s'étendent de l'autre côté de cette zone intermédiaire 13 La zone 13 forme ainsi un flanc transversal à partir duquel s'étendent les bras sur deux niveaux différents La zone intermédiaire 13 forme ainsi une butée lorsque l'accessoire 4 est introduit sur le bord 5 du support 2

L'accessoire 4 selon la présente invention est réalisé d'une seule pièce en toute matière selon tout procédé connu, et de préférence par injection d'une matière plastique Les formes complémentaires de la branche 21 de la mâchoire inférieure 16 et du bras 17 de la mâchoire supérieure 15 facilitent l'injection dans la mesure où il n'est pas nécessaire d'utiliser un moule muni d'un tiroir ou de noyaux

Le bras 17 et la branche continue 21 comprennent chacun un premier tronçon 24, 25 qui fait saillie à partir du flanc transversal 13 Ces deux premiers tronçons 24 et 25 définissent deux plans d'extension qui sont sensiblement parallèles et sont mutuellement écartés d'une valeur au moins égale à l'épaisseur bord 5 du support 2. De préférence, l'écartement entre les deux premiers tronçons 24 et 25 est sensiblement égal à la vaieur de l'épaisseur de ce bord.

Les deux premiers tronçons 24 et 25 sont respectivement prolongés par des deuxièmes tronçons 26 et 27 qui forment chacun un angle avec les plans d'extension. Les deux deuxièmes tronçons 26 et 27 sont également sensiblement parallèles et s'étendent vers le bas.

Le deuxième tronçon 26 du bras 17 de la mâchoire supérieure 15 comporte un rabat 30 qui est tourné vers la branche continue 21 de la mâchoire inférieure 16, et qui définit au moins deux points d'appui 31 et 32 sur le support 2 lors du clipsage de l'accessoire 4 sur ce support, le bras 17 de la mâchoire supérieure 15 et la branche continue 21 de la mâchoire inférieure 16 s'écartant alors élastiquement pour pincer fermement le support.

De manière avantageuse, les deux points d'appui 31 et 32 sont situés de part et d'autre du bras 17 de la mâchoire supérieure 15. Dans une variante préférentielle, la portion du rabat 30 située entre les deux points d'appui 31 et 32 forme une ligne d'appui continue sur le support 2. Cette ligne d'appui est de grande dimension par rapport aux dimensions générales de l'accessoire, de sorte que la stabilité de l'accessoire 4 sur le support 2 est importante.

La branche continue 21 de la mâchoire inférieure 16 comprend au moins deux dents 35 et 36 qui font saillie en direction du bras 17 de la mâchoire supérieure 15.

La forme des dents 35 et 36 est telle que les extrémités supérieures de ces dents définissent deux points d'appui sensiblement ponctuels destinés à venir en appui élastique sur le support 2.

Les deux dents 35 et 36 sont par exemple de forme élargie au niveau de leur base et sont convergentes vers leur extrémité supérieure Elles possèdent ainsi respectivement une rampe inclinée 37 qui forme un angle avec la direction longitudinale de l'accessoire 1 , cet angle étant par exemple approximativement égal à 45° Lors de l'introduction de l'accessoire 4 sur le support 2, les rampes 37 facilitent le couhssement du support dans les mâchoires et les dents 35, 36 amplifient la déformation élastique des mâchoires supérieure 15 et inférieure 16, de sorte que le bord 5 du support 2 est fermement pincé De plus, la forme continue de la mâchoire inférieure rend le clipsage stable, l'accessoire étant ainsi peu facilement désohdarisable lorsque l'utilisateur se déplace en tenant à la main le support muni de l'accessoire

De plus, l'élasticité des bras des mâchoires supérieure et inférieure permet de c pser l'accessoire 4 sur des supports 2 de différentes épaisseurs

En variante, la mâchoire supérieure 15 possède un ergot 38 dirigé vers la mâchoire inférieure 16 et situé en arrière de la ligne continue définie par le rabat 30 L'ergot 38 augmente encore l'appui de la mâchoire supérieure 15 sur le support 2

Le bras 17 de ia mâchoire supérieure 15 et le premier tronçon 25 de la branche continue 21 de la mâchoire inférieure 16 possèdent des nervures 39 qui permettent de πgidifier la pince 1 1

Les moyens de réception 12 du contenant 3 de produits consommables sont constitués d'une bague 40 qui s'étend parallèlement au plan d'extension défini par les premiers tronçons 24 et 25 des bras La section transversale de la bague 40 est de forme sensiblement en U tournée vers le bas de sorte que cette bague possède une face de réception 41 de forme annulaire La face annulaire 41 et la face supérieure de la mâchoire supérieure 15 sont coplanaires

Le contenant 3 représenté à la figure 1 est de préférence une coupelle dont les parois latérales 45 sont de forme tronconique s'évasant vers le haut En partie supérieure, la coupelle 3 possède une collerette 46 s'étendant radialement

En variante, la coupelle 3 possède des cloisons intérieures qui définissent plusieurs compartiments pour contenir plusieurs types de produits alimentaires

Lors de la mise en place de la coupelle 3 dans l'accessoire 4, les parois latérales 45 pénètrent dans la bague 40 jusqu'à ce que la collerette 46 vienne en butée sur la face d'appui supérieure 41 de cette bague Ainsi, lorsque la coupelle 3 est positionnée dans la bague 40, la majeure partie du poids de cette coupelle est située en dessous de cette bague La coupelle 3 est donc très stable et n'a donc pas tendance à s'échapper de l'accessoire 4

Cette stabilité de la coupelle 3 est d'autant plus importante et nécessaire lorsque l'utilisateur veut tremper le ou les aliments de base dans la coupelle pour assaisonner ces aliments Au cours de cette opération d'assaisonnement ou de trempage, l'ensemble de l'accessoire 4 et de la coupelle 3 subit en effet des sollicitations qui doivent être compensées par la pince, cette dernière devant notamment rester fermement dans sa position initiale sans glissement latéral en particulier Le bon serrage élastique obtenu par les moyens d'appuis 31 , 32 et surtout par les deux dents 35, 36 permet d'atteindre cette stabilité, notamment latérale, en dépit des multiples sollicitations dynamiques et multidirectionnelles Par ailleurs, pour augmenter la stabilité de la coupelle 3 dans les moyens de réception 12 de l'accessoire 4, la coupelle et les moyens de réception 12 peuvent avantageusement comporter des moyens de forme complémentaires tels que ceux représentés au deuxième mode de réalisation, aux figures 6 et 7

Les parties constitutives de l'accessoire 4 et de la coupelle 3 du deuxième mode de réalisation similaires à celles du premier mode de réalisation porteront des références identiques

La bague 40 comporte à présent en outre au moins un bossage, et de préférence deux bossages 50 et 51 qui s'étendent en direction du centre de la bague 40 et qui sont destinés à coopérer avec des reliefs en creux 52 de formes complémentaires portées par le contenant 3 de produits consommables

Les bossages 50 et 51 s'étendent de préférence sur toute la hauteur de la bague et sont diamétralement opposés

La forme des creux 52 est complémentaire de celle des bossages 50 et 51 de manière à ce que lors de l'insertion, les bossages 50 et 51 s'emboîtent dans les creux 52 Ainsi, la forme extérieure de la coupelle 3 est de forme spécifiquement adaptée à la forme intérieure de la bague, ce qui évite la rotation de la coupelle dans la bague ainsi que sa déso darisation La stabilité de la coupelle 3 dans la bague 40 est donc encore augmentée De plus, dans le cas où la coupelle 3 ne possède pas les reliefs en creux 52 complémentaires des bossages 51 , 52, la coupelle 3 ne peut pas être insérée dans la bague 40

Les bossages 51 et 52 ont une section transversale de forme courbe, mais peuvent également être de forme carrée, ou bien encore triangulaire En variante, la bague 40 comporte des reliefs en creux et la coupelle porte des bossages de forme complémentaire

Dans encore une autre variante, la bague 40 munie de reliefs en creux ou de bossages peut être solidaire d'une pince 1 1 comportant des mâchoires qui sont conformée de manière habituelle

Dans une autre variante, les bossages 50 et 51 sont de forme évolutive dans le plan vertical pour constituer un clip avec les reliefs en creux de la coupelle pour bloquer positivement cette coupelle dans la bague Lorsque l'utilisateur veut ensuite retirer la coupelle, il suffit de pincer la paroi latérale 45 de la coupelle pour dégager les bossages

Par ailleurs, on comprend bien entendu que la coupelle amovible 3 peut être, une fois vide ou pratiquement vide, ou bien encore lorsque l'utilisateur veut changer d'assaisonnement, remplacée par une nouvelle coupelle Lorsque tout ou partie, par exemple d'une sauce contenue dans la coupelle, a été utilisé, il est encore possible de recharger la coupelle à l'aide d'un récipient contenant ladite sauce

POSSIBILITE D'APPLICATION INDUSTRIELLE

L'invention trouve son application industrielle dans la fabrication et l'utilisation de systèmes d'aide au repas attachables de manière amovible sur le bord d'une assiette