WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2000054767) UTILISATION DE COMPOSES DE LIPOXINE AFIN D'INHIBER LA REPONSE DE NEUTROPHILE INDUITE PAR TNF$g(a)
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2000/054767    N° de la demande internationale :    PCT/US2000/006582
Date de publication : 21.09.2000 Date de dépôt international : 14.03.2000
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    25.09.2000    
CIB :
A61K 31/232 (2006.01), A61K 31/557 (2006.01)
Déposants : BRIGHAM AND WOMEN'S HOSPITAL [US/US]; 75 Francis Street, Boston, MA 02115 (US)
Inventeurs : SERHAN, Charles, N.; (US)
Mandataire : ROTHENBERGER, Scott, D.; Dorsey & Whitney LLP, Pillsbury Center South, 200 South Sixth Street, Minneapolis, MN 55402-1498 (US)
Données relatives à la priorité :
60/125,205 18.03.1999 US
Titre (EN) USE OF LIPOXIN COMPOUNDS FOR INHIBITING OF TNF-(ALFA) INITIATED NEUTROPHIL RESPONSE
(FR) UTILISATION DE COMPOSES DE LIPOXINE AFIN D'INHIBER LA REPONSE DE NEUTROPHILE INDUITE PAR TNF$g(a)
Abrégé : front page image
(EN)The impact of lipoxin A¿4? (LXA¿4?) and aspirin-triggered-lipoxins (ATL) was investigated in tumor necrosis factor (TNF$g(a))-initiated neutrophil (PMN) responses $i(in vitro) and $i(in vivo) using metabolically stable LX analogs. At concentrations as low as 1-10 nM, the LXA¿4? and ATL analogs each inhibited TNF$g(a)-stimulated superoxide anion generation and IL-1$g(b) release by human PMN.
(FR)Des recherches sur l'impact de la lipoxine A¿4? (LXA¿4?) et des lipoxines déclenchées par l'aspirine (ATL) ont été effectuées sur les réponses de neutrophile (PMN) induites par le facteur de nécrose tumorale (TNF$g(a)) $i(in vitro) et $i(in vivo) au moyen d'analogues LX stables sur le plan métabolique. A des concentrations aussi basses que 1-10 nM, les analogues LXA¿4? et ATL inhibaient chacun la génération d'anions de superoxydes stimulés par TNF$g(a) et la libération de IL-1$g(b) par les PMN humains.
États désignés : AU, CA, JP.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, CY, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)