Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2000054381) CARACTERISATION D'UN LASER ACCORDE ET CALCUL DE SA LONGUEUR D'ONDES REELLE

Pub. No.:    WO/2000/054381    International Application No.:    PCT/SE2000/000294
Publication Date: 14 sept. 2000 International Filing Date: 15 févr. 2000
IPC: H01S 5/00
H01S 5/0625
H01S 5/0683
H01S 5/0687
H01S 5/10
Applicants: ALTITUN AB
RENLUND, Markus
ANDERSSON, Lars
Inventors: RENLUND, Markus
ANDERSSON, Lars
Title: CARACTERISATION D'UN LASER ACCORDE ET CALCUL DE SA LONGUEUR D'ONDES REELLE
Abstract:
La présente invention concerne un procédé d'évaluation d'un laser accordé (15) et de calcul des points de fonctionnement admis pour le laser, lequel laser comporte au moins un élément d'accord dans lequel il est possible de faire varier le courant injecté. En l'occurrence, l'avant de la lumière émise par le laser (15) est dirigé vers une structure comprenant un premier filtre (32) tel qu'un filtre périodique produisant un signal variant périodiquement avec la longueur d'ondes, un filtre de Fabry-Perot (32) notamment. Un premier détecteur (33) et un second détecteur (34) mesurant la puissance de la lumière fournissent un signal de détection correspondant (I1, I2). Les détecteurs sont disposés sur le filtre périodique (32) de façon que l'information des signaux de détection (I1, I2) se rapporte au moins à la longueur d'ondes de la lumière détectée parmi les diverses longueurs d'ondes produites par le filtre (32). Un second filtre (43) venant en parallèle avec le filtre périodique (43) donne une réponse variant en monotonie avec la longueur d'ondes. La lumière traversant le second filtre aboutit sur un troisième détecteur (44) qui produit un signal de détection (I3) correspondant à la puissance de la lumière, et par conséquent, à la longueur d'ondes. Les courants parcourent les éléments d'accord (17, 18, 19) de façon à traverser différentes combinaisons de courants. Le procédé consiste alors, d'une part à mesurer le rapport entre les deux signaux de détection (I1, I2) pendant ce parcours, et d'autre part à commander le troisième détecteur (44) de façon qu'il repère, parmi toutes, la longueur d'ondes appropriée lorsque le rapport entre signaux de détection (I1, I2) se situe dans une plage définie, ce qui signifie que la lumière émise se trouve parmi les différentes longueurs d'ondes fournies par le filtre périodique (32). Le procédé consiste enfin à conserver la combinaison de commande des courants d'accord en accompagnement de la longueur d'ondes concernée.