WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1999037053) SYSTEME DE GESTION DE CLE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1999/037053    N° de la demande internationale :    PCT/EP1999/000299
Date de publication : 22.07.1999 Date de dépôt international : 14.01.1999
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    09.07.1999    
CIB :
H04L 9/08 (2006.01)
Déposants : KONINKLIJKE KPN N.V. [NL/NL]; Stationsplein 7, NL-9726 AE Groningen (NL) (Tous Sauf US).
QUAK, Jacobus, Theodorus, Willem [NL/NL]; (NL) (US Seulement).
SHEEDY, Eoghan, Colm, Cathal [IE/IE]; (IE) (US Seulement)
Inventeurs : QUAK, Jacobus, Theodorus, Willem; (NL).
SHEEDY, Eoghan, Colm, Cathal; (IE)
Mandataire : KLEIN, Bart; Koninklijke KPN N.V., P.O. Box 95321, NL-2509 CH The Hague (NL)
Données relatives à la priorité :
1008044 16.01.1998 NL
Titre (EN) KEY MANAGEMENT SYSTEM
(FR) SYSTEME DE GESTION DE CLE
Abrégé : front page image
(EN)Management system for cryptographic keys. In a management server (2), there are stored, for each user (4, 5), a private key (PrK) and a public key (PuK). The server itself, too, has a private and public key for authenticating cryptographic keys to be transmitted. In the event that the private-server key is compromised, the server transmits a message to that effect to each user, authenticated using the private or a secret key of the user or terminal. The message comprises a copy of a new public key of the server. The terminals are capable of detecting messages which are certified using said private or secret key (code) of the user, whereafter the stored copy of the old public key is replaced with the copy, detected in the message, of the new key of the server.
(FR)Système de gestion des clés cryptographiques. Dans un serveur de gestion (2), une clé privée et une clé publique sont mises en mémoire pour chaque utilisateur (4, 5). Le serveur possède lui aussi une clé privée et une clé publique pour authentifier les clés cryptographiques à transmettre. S'il arrive que la clé privée du serveur soir compromise, le serveur transmet un message à cet effet à chaque utilisateur, authentifié à l'aide de la clé privée ou secrète de l'utilisateur ou du terminal. Le message comprend une copie d'une nouvelle clé publique du serveur. Les terminaux sont capables de détecter des messages qui sont certifiés à l'aide de la clé privée ou secrète (code) de l'utilisateur, après quoi la copie mise en mémoire de l'ancienne clé publique est remplacée par la copie, détectée dans le message, de la nouvelle clé du serveur.
États désignés : AL, AM, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BR, BY, CA, CH, CN, CU, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, GB, GE, GH, GM, HR, HU, ID, IL, IS, JP, KE, KG, KP, KR, KZ, LC, LK, LR, LS, LT, LU, LV, MD, MG, MK, MN, MW, MX, NO, NZ, PL, PT, RO, RU, SD, SE, SG, SI, SK, SL, TJ, TM, TR, TT, UA, UG, US, UZ, VN, YU, ZW.
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (GH, GM, KE, LS, MW, SD, SZ, UG, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, MD, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, CY, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GW, ML, MR, NE, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)