WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1998036524) SYSTEME ET PROCEDE DE CONSTRUCTION DE CHIFFREMENTS PAR BLOCS
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1998/036524    N° de la demande internationale :    PCT/US1998/001452
Date de publication : 20.08.1998 Date de dépôt international : 03.02.1998
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    31.08.1998    
CIB :
H04L 9/06 (2006.01)
Déposants : AT & T CORP. [US/US]; 32 Avenue of the Americas, New York, NY 10013-2412 (US)
Inventeurs : BLAZE, Matthew, A.; (US)
Mandataire : DWORETSKY, Samuel, H.; AT & T Corporation, P.O. Box 4110, Middletown, NJ 07748 (US)
Données relatives à la priorité :
08/800,703 14.02.1997 US
Titre (EN) SYSTEM AND METHOD FOR CONSTRUCTING BLOCK CIPHERS
(FR) SYSTEME ET PROCEDE DE CONSTRUCTION DE CHIFFREMENTS PAR BLOCS
Abrégé : front page image
(EN)An efficient block cipher that operates on blocs of arbitrarily large size. A block is permuted by recursively using relatively small random functions in an N-round Feistel construction, where N is an integer. The security of the invention is closely related to the difficulty of solving the Numerical Matching with Target Sums problem, an NP Complete problem which cannot presently be solved analytically using known mathematical techniques. The memory required for the cipher's random functions increases linearly with block size, rather than exponentially as with known Feistel constructions. The invention can be efficiently and practically implemented in software at speeds comparable to the speeds of known ciphers.
(FR)L'invention concerne un chiffrement par blocs efficace fonctionnant sur des blocs d'une taille arbitrairement grande. On permute un bloc en utilisant de manière récurrente des fonctions aléatoires relativement petites dans une construction Feistel à N cycle, dans laquelle N est un nombre entier. La sécurité de l'invention est étroitement liée à la difficulté de résolution du problème de correspondance numérique avec les sommes cibles, un problème NP-complet ne pouvant être actuellement résolu par voie analytique au moyen de techniques mathématiques connues. La mémoire nécessaire aux fonctions aléatoires des chiffrements augmente linéairement avec la taille des blocs plutôt qu'exponentiellement comme avec les constructions Feistel connues. L'invention peut être mise en oeuvre de façon efficace et pratique dans un logiciel, à des vitesses comparables aux vitesses de chiffrements connus.
États désignés : CA, JP.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)