WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1997012993) DETECTION DE LA REPARATION DES MESAPPARIEMENTS
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication : WO/1997/012993 N° de la demande internationale : PCT/US1996/014655
Date de publication : 10.04.1997 Date de dépôt international : 12.09.1996
CIB :
C12Q 1/68 (2006.01)
Déposants : THE BOARD OF TRUSTEES OF THE LELAND STANFORD JUNIOR UNIVERSITY[US/US]; Suite 350 900 Welch Road Palo Alto, CA 94304, US
Inventeurs : COX, David, R.; US
FAHAM, Malek; US
Mandataire : BOZICEVIC, Karl; Fish & Richardson P.C. Suite 100 2200 Sand Hill Road Menlo Park, CA 94025 , US
Données relatives à la priorité :
60/004,66402.10.1995US
Titre (EN) MISMATCH REPAIR DETECTION
(FR) DETECTION DE LA REPARATION DES MESAPPARIEMENTS
Abrégé :
(EN) Mismatch Repair Detection (MRD), a novel method for DNA-variation detection, utilizes bacteria to detect mismatches by a change in expression of a marker gene. DNA fragments to be screened for variation are cloned into two MRD plasmids, and bacteria are transformed with heteroduplexes of these constructs. Resulting colonies express the marker gene in the absence of a mismatch, and lack expression in the presence of a mismatch. MRD is capable of detecting a single mismatch within 10 kb of DNA. In addition, MRD has the potential for analyzing many fragments simultaneously, offering a powerful method for high-troughput genotyping and mutation detection in a large genomic region.
(FR) L'invention concerne un nouveau procédé de détection des variations de l'ADN, le procédé de détection de la réparation des mésappariements (DRM), dans lequel on utilise des bactéries pour détecter les mésappariements au moyen d'un changement dans l'expression d'un gène marqueur. On procède au clonage en deux plasmides, pour procédé DRM, de fragments d'ADN qui doivent être examinés et l'on transforme des bactéries avec des hétéroduplexes de ces constructions. Les colonies obtenues expriment le gène marqueur en l'absence d'un mésappariement, et n'expriment rien en présence d'un mésappariement. Le procédé DRM permet même de détecter même un unique mésappariement à l'intérieur de 10Kb d'ADN. En outre, ce procédé DRM offre la possibilité d'analyser de nombreux fragments simultanément, ce qui permet de disposer d'un procédé, efficace et à débit élevé, de détermination de génotypes et de détection de mutations dans une région étendue du génome.
États désignés : AU, CA, JP
Office européen des brevets (OEB (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE)
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)