WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1997008868) PROCEDE DE PROTECTION DE TRANSMISSIONS PAR VERIFICATION DE SIGNATURE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1997/008868    N° de la demande internationale :    PCT/US1996/013736
Date de publication : 06.03.1997 Date de dépôt international : 20.08.1996
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    24.03.1997    
CIB :
H04L 9/08 (2006.01)
Déposants : QUINTET, INC. [US/US]; Suite 101, 10670 North Tantau Boulevard, Cupertino, CA 95014 (US)
Inventeurs : CHAN, Chih; (US).
MOUSSA, Mohamed, Ali; (US)
Mandataire : D'ALESSANDRO, Kenneth; D'Alessandro & Ritchie, P.O. Box 640640, San Jose, CA 95164-0640 (US)
Données relatives à la priorité :
08/519,430 25.08.1995 US
Titre (EN) METHOD OF SECURE COMMUNICATION USING SIGNATURE VERIFICATION
(FR) PROCEDE DE PROTECTION DE TRANSMISSIONS PAR VERIFICATION DE SIGNATURE
Abrégé : front page image
(EN)A method of and system for secure communication using signature verification. A message sender transmits to a trusted server a set of biometric data, such as representing the sender's handwritten signature, and a set of information about a message, such as a message identifier. The server verifies the sender's signature against a signature feature vector database, and provides the sender with a key for securely encoding the message. The sender encodes the message and transmits it to a message receiver. The receiver transmits to the server a second set of biometric data, such as representing the receiver's handwritten signature. The server verifies the receiver's signature against the signature feature vector database, and provides the receiver with the message identifier and a key for decoding the message. The biometric data represents a handwritten signature given contemporaneously by the sender or receiver, and is verified against a set of template signatures earlier given by the sender and receiver and recorded by the server, or may represent fingerprints, voiceprints, retinal images, other biometric data, or any arbitrary data which is particular to the sender or receiver and which the server is capable of verifying. The message comprises a single set of binary or text data, such as a file, or the message may comprise a stream of data and the method may be used for a virtual circuit to be created between the sender and receiver. The server may enhance the communication channel between the sender and the receiver, for example by transmitting signals to the sender representing whether the message was received.
(FR)L'invention porte sur un procédé et un système de protection de transmissions par vérification de signature. Un expéditeur de messages adresse à un serveur de confiance un jeu de données biométriques, une représentation de signature manuscrite par exemple, ainsi qu'un ensemble de renseignements concernant un message, tels qu'un identificateur de message. Le serveur vérifie la signature de l'expéditeur en la confrontant à une base de données de vecteur de caractéristiques de signature et fournit à l'expéditeur une clef lui permettant de coder le message en toute sécurité. L'expéditeur code ce message et l'adresse à un récepteur de messages. Ce dernier envoie au serveur un second jeu de données biométriques, telles que la représentation de sa signature manuscrite. Le serveur vérifie cette signature en la confrontant à la base de données de vecteur de caractéristiques de signature et adresse au récepteur l'identificateur de message ainsi qu'une clef lui permettant de décoder le message. Les données biométriques représentent une signature manuscrite fournie en même temps par l'expéditeur ou le récepteur, vérifiée par confrontation à un jeu de signatures modèles fournies précédemment par l'expéditeur et le récepteur et enregistrées par le serveur, ou bien peuvent être une représentation d'empreintes digitales, vocales, d'images rétiniennes, d'autres données du même ordre ou reposer sur n'importe quelle données arbitraire, propre à l'expéditeur ou au récepteur, que le serveur est en mesure de vérifier. Le message, qui comporte un ensemble unique de données binaires ou de données de texte, un fichier par exemple, peut aussi bien être constitué d'un flux de données. Ce procédé est, quant à lui, utilisable dans le cadre d'un circuit virtuel à créer entre l'expéditeur et le récepteur. Le serveur peut élargir le canal de communication entre l'expéditeur et le récepteur en envoyant, par exemple, à l'expéditeur des signaux indiquant si le message a été ou non reçu.
États désignés : CA, JP.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)