WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1997008267) REGENERATEUR A CRAQUAGE CATALYTIQUE FLUIDE PAR COMBUSTION PARTIELLE DE CO ET ADJONCTION D'AIR EN AVAL
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1997/008267    N° de la demande internationale :    PCT/US1996/012907
Date de publication : 06.03.1997 Date de dépôt international : 09.08.1996
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    10.01.1997    
CIB :
B01D 53/86 (2006.01), C10G 11/18 (2006.01)
Déposants : MOBIL OIL CORPORATION [US/US]; 3225 Gallows Road, Fairfax, VA 22037 (US)
Inventeurs : HARANDI, Mohsen, Nadimi; (US).
SCHIPPER, Paul, Herbert; (US).
SHIHABI, David, Said; (US).
STEVENSON, Scott, Andrew; (US)
Mandataire : KEEN, Malcom, D.; Mobil Oil Corporation, 3225 Gallows Road, Fairfax, VA 22037 (US)
Données relatives à la priorité :
08/521,177 30.08.1995 US
Titre (EN) FCC REGENERATOR IN PARTIAL CO BURN WITH DOWNSTREAM AIR ADDITION
(FR) REGENERATEUR A CRAQUAGE CATALYTIQUE FLUIDE PAR COMBUSTION PARTIELLE DE CO ET ADJONCTION D'AIR EN AVAL
Abrégé : front page image
(EN)Oxides of nitrogen (NO¿x?) emissions from an FCC regenerator (30) are reduced by operating the regenerator (30) in partial CO burn mode to produce flue gas with more CO than O¿2? and with NO¿x? precursors. This flue gas is then enriched with controlled amounts of oxygen and charged over catalyst, preferably Group VIII noble metal on a support, to convert most NO¿x? precursors to nitrogen. Flue gas may then be charged to a CO boiler (89). Eliminating more than 90 % of NO¿x? emissions is possible by operating the FCC regenerator (30) in partial CO burn mode, then adding air and catalytically converting NO¿x? precursors at substoichiometric conditions. Conversion of NO¿x? if formed in the regenerator (30) may be achieved as well.
(FR)On réduit des émissions d'oxyde d'azote (NO¿x?) provenant d'un régénérateur à craquage catalytique fluide (30) en le faisant fonctionner en mode de combustion partielle de CO pour produire des gaz brûlés contenant plus de CO que d'O¿2?, ainsi que des précurseurs de NO¿x?. On enrichit alors ces gaz brûlés avec des quantités dosées d'oxygène et on les envoie sur un catalyseur, de préférence un métal noble du groupe VIII disposé sur un support, pour obtenir la conversion de l'essentiel de ces précurseurs de NO¿x? en azote. On peut alors envoyer ces gaz brûlés vers un brûleur (89) de CO. On peut éliminer plus de 90 % des émissions de NO¿x? en faisant fonctionner le régénérateur à craquage catalytique fluide (30) en mode de combustion partielle de CO, puis en ajoutant de l'air et en procédant à la conversion catalytique de précurseurs de NO¿x? dans des conditions sous-stoechiométriques. On peut aussi obtenir la conversion des NO¿x? s'il s'en forme dans ce régénérateur (30).
États désignés : AU, CA, JP.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)