WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1997001011) CADENAS NE POUVANT S'OUVRIR SOUS L'EFFET D'UN CHOC
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1997/001011    N° de la demande internationale :    PCT/JP1996/001722
Date de publication : 09.01.1997 Date de dépôt international : 21.06.1996
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    30.09.1996    
CIB :
E05B 67/22 (2006.01)
Déposants : KOMORI, Yasuhiro [JP/JP]; (JP).
KOMORI KOSAKUSHO CO., LTD. [JP/JP]; 3-21, Asahigaokanakamachi 1-cho, Sakai-shi, Osaka 590 (JP) (Tous Sauf US)
Inventeurs : KOMORI, Yasuhiro; (JP)
Données relatives à la priorité :
7/7809 U 23.06.1995 JP
Titre (EN) PADLOCK NONOPENABLE BY SHOCK
(FR) CADENAS NE POUVANT S'OUVRIR SOUS L'EFFET D'UN CHOC
Abrégé : front page image
(EN)A conventional padlock is constructed such that a longer leg of an inverted U-shaped chord is mounted in a body to be freely slidable in the body but not to separate from the body, a shorter leg of the chord is formed with a notch for locking, and a tip end of a latch for locking is pushed into the notch for locking to establish a locking state. Such a conventional padlock is faulty in that it is unlocked only by applying a shock as strong as a human power to a side surface of the body on a longer leg side. A projection (2a) is provided on a notch for locking and a projection (3a) is provided on a tip end of a latch for locking so that the projections (2a, 3a) may be engaged with each other to establish a locking state, whereby a padlock is obtained which will not be unlocked even when a shock as strong as a human power is applied to a side surface of a body of the padlock on a longer leg side.
(FR)Un cadenas classique est ainsi construit que le bras le plus long de l'arceau inversé en forme de U est mis en place dans le boîtier de façon à pouvoir librement glisser à l'intérieur de celui-ci mais sans pouvoir s'en séparer, que le bras le plus court de l'arceau est pourvu d'une encoche d'arrêt servant au verrouillage et que la pointe d'un loquet de verrouillage se pousse dans l'encoche d'arrêt pour se mettre en position de verrouillage. Ce type de cadenas classique présente des défectuosités en ce sens qu'il peut suffire d'un seul coup, porté avec toute la puissance que peut développer un homme, sur une surface latérale du boîtier du coté du bras le plus long pour le déverrouiller. Le fait de ménager une saillie (2a) dans une encoche d'arrêt servant au verrouillage et une autre (3a), dans la pointe d'un loquet de verrouillage, de façon à ce qu'elles (2a, 3a) puissent s'engager l'une dans l'autre pour se mettre en position de verrouillage permet d'obtenir un cadenas impossible à ouvrir même sous l'effet d'un coup porté avec toute la puissance que peut développer un homme, sur une surface latérale du boîtier du cadenas du coté du bras le plus long.
États désignés : CN, KR, US.
Langue de publication : japonais (JA)
Langue de dépôt : japonais (JA)