WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1997000568) TRANSMISSION DE DONNEES PAR PAQUETS DANS LES SYSTEMES DE COMMUNICATION A ACCES MULTIPLE PAR DIFFERENCE DE CODE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1997/000568    N° de la demande internationale :    PCT/IB1995/000482
Date de publication : 03.01.1997 Date de dépôt international : 14.06.1995
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    18.11.1996    
CIB :
H04L 12/28 (2006.01)
Déposants : INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORPORATION [US/US]; Old Orchard Road, Armonk, NY 10504 (US) (Tous Sauf US).
CHEVILLAT, Pierre, René [CH/CH]; (CH) (US Seulement).
CIDECIYAN, Roy, Daron [TR/CH]; (CH) (US Seulement).
RUPF, Marcel [CH/CH]; (CH) (US Seulement).
SCHOTT, Wolfgang, Hans [DE/CH]; (CH) (US Seulement)
Inventeurs : CHEVILLAT, Pierre, René; (CH).
CIDECIYAN, Roy, Daron; (CH).
RUPF, Marcel; (CH).
SCHOTT, Wolfgang, Hans; (CH)
Mandataire : BARTH, Carl, O.; International Business Machines Corporation, Säumerstrasse 4, CH-8803 Rüschlikon (CH)
Données relatives à la priorité :
Titre (EN) PACKET DATA TRANSMISSION IN CODE-DIVISION MULTIPLE ACCESS COMMUNICATION SYSTEMS
(FR) TRANSMISSION DE DONNEES PAR PAQUETS DANS LES SYSTEMES DE COMMUNICATION A ACCES MULTIPLE PAR DIFFERENCE DE CODE
Abrégé : front page image
(EN)The present system is split into a physical layer (20), a data link layer, and a network layer (24). The data link layer is further split into three parts, namely, data link control (23), and two medium access control parts (DLC) (21 and 22). The DLC layer (23) is concerned with link establishment, release and maintenance. The lower MAC part (21) may exist in multiple instances, whereas the upper MAC part (22) is unique. Physically, the two MAC parts (21 and 22) are separated on the network side because the upper MAC part resides in a RNC while the lower part exists in each base station. The connectionless packet service (CLPS) entity (25.1) provides the packet radio service to the mobile user and the CLPS entity (25.2) on the netowrk side provides all facilities required for registration and authentication of mobile users, assigning and administrating their VCIs, and interfacing to a packet data network. The CLPS entities (25.1 and 25.2) use the logical link administrators (LLA) (26.x) to initially route messages via a regular dedicated control channel (DCCH) (27.x) to their peer entities. After the MS is attached to the PRCH, all messages exchanged between the CLPS entities (25.x) as well as user data packets are always directed via the respective PRCH (28.x). In this case, the control packets and user data packets are passed through the DLC (29.x) to the packet radio (PR) control entity (30.x). The packets are fragmented and protected with an error control code, e.g. a block code (BC), by a respective unit (31.x) for detecting transmission errors on the receiving side. Then they are convolutionally encoded, interleaved (IL) by the entity (32.x), and transmitted over the PDCH (33). On the receiving side the fragments are reconstructed from the received samples, reassembled to packets, and forwarded to the target CLPS entity (25.2). When the decoder (31.2) detects the receipt of an erroneous packet fragment, an automatic request for repetition (ARQ) scheme provided in the PR control requests its retransmission.
(FR)L'invention se rapporte à un système divisé en une couche physique (20), une couche liaison de données et une couche réseau (24). La couche liaison de données est elle-même divisée en trois parties, à savoir: commande de liaison de données (DLC) (23), et deux parties de commande d'accès au support (MAC) (21 et 22). La couche DLC (23) est chargée de l'établissement, de la libération et du maintien des liaisons. La partie MAC inférieure (21) peut exister dans des situations multiples, tandis que la partie MAC supérieure (22) est unique. Physiquement, les deux parties MAC (21 et 22) sont séparées du côté réseau parce que la partie MAC supérieure réside dans un régisseur de réseau de radiotransmission (RNC), tandis que la partie inférieure existe dans chaque station de base. L'entité de service de radiotransmission par paquets sans connexion (CLPS) (25.1) assure le service de radiotransmission par paquets auprès de l'usager mobile et, du côté réseau, l'entité CLPS (25.2) assure tous les services requis pour l'enregistrement et l'authentification des usagers mobiles, avec attribution et gestion de leurs identificateurs de connexion virtuelle (VCI) et interfaçage avec le réseau de transmission de données par paquets. Les entités CLPS (25.1 et 25.2) utilisent des administrateurs de liaison logique (LLA) (26.x) pour acheminer initialement les messages via une voie de commande spécialisée ordinaire (DCCH) (27.x) vers leurs entités homologues. Une fois la station mobile rattachée à la voie de transmission par paquets (PRCH), tous les messages échangés entre les entités CLPS (25.x) ainsi que les paquets de données d'usager sont systématiquement acheminés via la voie PRCH (28.x) respective. Dans ce cas, les paquets de commande et les paquets de données d'usager sont transmis par l'intermédiaire de la DLC (29.x) à l'entité de commande de radiocommunication par paquets (PR) (30.x). Les paquets sont fragmentés et protégés au moyen d'un code de protection contre les erreurs (par exemple, code complet (BC)), par une unité correspondante (31.x) pour la détection des erreurs de transmission du côté réception. Ils sont codés au moyen d'un code à convolution, entrelacés par l'entité (32.x), et transmis sur la voie de données physique (PDCH) (33). Du côté réception, les fragments sont reconstruits à partir des échantillons reçus, réassemblés en paquets, et acheminés vers l'entité CLPS (25.2) de destination. Lorsque le décodeur (31.2) détecte la réception d'un fragment de paquet erroné, une demande automatique de répétition (ARQ) prévue au niveau de la commande de transmission par paquets demande la retransmission.
États désignés : BR, CA, CN, CZ, HU, JP, KR, PL, RU, US.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)