WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1994008547) VAGIN ARTIFICIEL
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1994/008547    N° de la demande internationale :    PCT/GB1993/002118
Date de publication : 28.04.1994 Date de dépôt international : 13.10.1993
CIB :
A61H 19/00 (2006.01)
Déposants : GODDARD, George, William, John [GB/GB]; (GB) (Tous Sauf US).
GAUNTLETT, Arthur, Edward [GB/GB]; (GB) (US Seulement)
Inventeurs : GAUNTLETT, Arthur, Edward; (GB)
Représentant
commun :
GODDARD, George, William, John; Hughes Clark & Co., 114/118 Southampton Row, London WC1A 5BB (GB)
Données relatives à la priorité :
9221504.5 13.10.1992 GB
Titre (EN) AN ARTIFICIAL VAGINA
(FR) VAGIN ARTIFICIEL
Abrégé : front page image
(EN)An artificial vagina is described comprising a sheath (1) made from a flexible waterproof material. The sheath tapers from one end to the other, the wider end having a resealable opening (2) closed by a screw-threaded stopper (3). Projecting from the inner end of stopper (3) is an eye loop (4) connected to a hook (5) which swivels on wire loop (6) secured to tab (7). The tapered end of sheath (1) has a soft flexible undulating wall (8) and a bulbous portion (9) from which extends an annular membrane (10), the peripheral edge of which has a reinforced elastic rib (11). When assembled with the hook (5) connected to wire loop (6) a fluid chamber (12) is formed and filled with warm water (13) forming a chamber (14). Aperture (15) is formed in wall (8) to connect with bulbous portion (9) for the passage of the water (13).
(FR)L'invention concerne un vagin artificiel comportant une enveloppe (1) fabriquée dans un matériau étanche, souple. L'enveloppe se termine en pointe, l'extrémité la plus large possédant une ouverture (2) qui peut se refermer hermétiquement et qui est fermée par un bouchon à filet à vis (3). Un ÷illet (4) faisant saillie à partir de l'extrémité interne du bouchon (3) est relié à un crochet (5) qui pivote sur une boucle en fil métallique (6) fixée à une languette (7). L'extrémité conique de l'enveloppe (1) possède une paroi ondulatoire souple (8) et une partie en bulbe (9) à partir de laquelle s'étend une membrane annulaire (10) dont la périphérie comporte une rebord élastique (11). Losqu'on met en place le vagin artificiel grâce au crochet (5) qui se raccorde à la boucle de fil métallique (6), une chambre (12) est, remplie d'eau chaude (13) et forme une autre chambre (14). L'ouverture (15) est formée dans la paroi (8) pour communiquer avec la partie en bulbe (9) où s'effectue le passage de l'eau (13).
États désignés : JP, US.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)