WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1994007258) SPECTROMETRE D'ENERGIE D'ELECTRONS
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1994/007258    N° de la demande internationale :    PCT/GB1993/001957
Date de publication : 31.03.1994 Date de dépôt international : 15.09.1993
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    25.04.1994    
CIB :
H01J 49/48 (2006.01)
Déposants : UNIVERSITY OF YORK [GB/GB]; Heslington, York YO1 5DD (GB) (Tous Sauf US).
PRUTTON, Martin [GB/GB]; (GB) (US Seulement)
Inventeurs : PRUTTON, Martin; (GB)
Mandataire : STANLEY, David, William; Dibb Lupton Broomhead, 117 The Headrow, Leeds LS1 5JX (GB)
Données relatives à la priorité :
9220097.1 23.09.1992 GB
Titre (EN) ELECTRON ENERGY SPECTROMETER
(FR) SPECTROMETRE D'ENERGIE D'ELECTRONS
Abrégé : front page image
(EN)A sample (2) is mounted in a sample holder (13) with a surface (3) of the sample (2) normal to the axis (4) of a pair of truncated electrically conductive frusto-cones (5, 6) which are coaxial and whose apexes meet at the sample surface (3). An exciting source (7) is mounted within the inner cone (5), which is solid and is maintained at ground potential to serve as a first electrode. The outer cone (6) is made of high transparency metallic mesh and is maintained at a positive potential +V (e.g. 1000v) with respect to the sample surface (3), to serve as a second electrode. These components of the spectrometer (1) are contained within a vacuum system (15), and the potentials are applied to the cones (5, 6) by a biassing means (14). Electrons generated where the beam from the exciting source (7) strikes the sample are emitted into 2$g(p) steradians towards an entrance annulus (8). A small fraction of these electrons enter the entrance annulus (8) and find themselves in an electric field which deflects them towards the mesh of the outer cone (6). Electrons of a fixed kinetic energy leaving the sample (2) and entering the annulus (8) are accelerated towards the outer cone (6) on trajectories which will intersect. Those electrons that pass through the outer cone (6) enter a region of field-free space, in which their straight-line trajectories intersect on the surface of a third cone (11, Figure 2), which is the focal locus of the spectrometer. As electrons of fixed kinetic energy enter the spectrometer through the annulus (8) between the cones (5, 6) they are focused into a ring on the focal locus.
(FR)Un échantillon (2) est placé dans un porte-échantillon (13), une surface (3) de cet échantillon (2) étant perpendiculaire à l'axe (4) d'une paire de cônes tronqués (5, 6) électroconducteurs qui sont coaxiaux et dont les apex se rencontrent au niveau de la surface (3) de l'échantillon. Une source d'excitation (7) est montée dans le cône interne (5), lequel est solide et est maintenu au niveau du potentiel de la masse pour servir de première électrode. Le cône externe (6) est en mailles métalliques très transparentes et est maintenu à un potentiel positif +V (par ex. 1000v) par rapport à la surface (3) de l'échantillon pour servir de seconde électrode. Les composants du spectromètre (1) sont contenus dans un système à vide (15), et les potentiels sont appliqués aux cônes (5, 6) par un élément de polarisation (14). Les électrons générés lorsque le faisceau provenant de la source d'excitation (7) heurte l'échantillon sont émis en 2$g(p) stéradians vers une couronne d'entrée (8). Une petite fraction de ces électrons pénètre dans la couronne d'entrée (8) et se trouvent dans un champ électrique qui les fait dévier vers les mailles du cône externe (6). Les électrons d'une énergie cinétique fixe quittant l'échantillon (2) et pénétrant dans la couronne (8) sont accélérés vers le cône externe (6) sur des trajectoires qui s'entrecroisent. Les électrons qui traversent le cône externe (6) pénètrent dans une région d'espace sans champ dans laquelle leurs trajectoires en ligne droite s'entrecroisent sur la surface d'un troisème cône (11, Figure 2) qui est le lieu focal du spectromètre. Au moment où les électrons de l'énergie cinétique fixe pénètrent dans le spectromètre par la couronne (8) située entre les cônes (5, 6), ceux-ci sont focalisés dans un anneau sur le lieu focal.
États désignés : AT, AU, BB, BG, BR, BY, CA, CH, CZ, DE, DK, ES, FI, GB, HU, JP, KP, KR, KZ, LK, LU, LV, MG, MN, MW, NL, NO, NZ, PL, PT, RO, RU, SD, SE, SK, UA, US, UZ, VN.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, ML, MR, NE, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)