Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
Une partie du contenu de cette demande n'est pas disponible pour le moment.
Si cette situation persiste, contactez-nous auObservations et contact
1. (WO1993018685) STRUCTURE DE SUPPORT CONSTITUEE D'ELEMENTS MODULAIRES
Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

"STRUCTURE DE SUPPORT CONSTITUEE D' ELEMENTS MODULAIRES "- * * * * * * *
DOMAINE TECHNIQUE DE L'INVENTION
La présente invention se réfère à une structure de sup-port constituée d'éléments modulaires.
Plus particulièrement, la présente invention se réfère à un élément modulaire, en général métallique, qui soit apte à constituer, en liaison avec des éléments similaires, le support pour tables ou similaires ayant une forme ou dimensions quelconques, ou bien pour chaises, ailes d'escaliers métalliques, rayonnages, etc. .
L'invention trouve son application principale dans le domaine de l'industrie mécanique.
ÉTAT DE LA TECHNIQUE
Le requérant n'est pas à connaissance de l'existence de structures telles que celle qui est décrite et revendiquée par la suite.
DESCRIPTION DE L'INVENTION
Selon un mode de réalisation, la présente invention se propose de créer une structure,- en général métallique, ayant des caractéristiques de modularité et qui puisse donc être couplée, par des moyens de liaison opportuns, à d'autres structures identiques au but de former une base d'appui et de support pour la surface de travail d'une table ou d'un autre élément qui soit assimilable à celle-ci.
Le module de structure selon l'invention est constitué, en général, d'une série d'éléments obtenus par des barres métalliques plates qui peuvent, le cas échéant, être repliées de façon à prendre une forme prédéterminée, ledits éléments étant .disposés l'un au dessus de l'autre et assemblés par des moyens opportuns pour former, respectivement, la base d'appui pour la surface de travail d'une table, un élément individuel ou bien une pluralité d'éléments intermédiaires et une base de support de la table appuyée sur le plancher ou carrelage .
Conformément à une caractéristique de l'invention, -un module de structure tel que décrit ci-dessus est relié à d'autres modules au moyen d'au moins un composant del liaison qui est constitué, en général, d'un bloc métallique en- forme de parallélépipède, sur les côtés duquel sont pratiqués des trous borgnes taraudés aptes à recevoir, en oeuvre, des moyens à vis coopérant avec ledites structures .
Grâce au fait de pourvoir des composants de liaison ayant deux, trois ou quatre trous taraudés, il en résulte la possibilité d'assembler directement entre elles deux, trois ou quatre structures identiques pouvant à leur tour être utilisées pour le support de, respectivement, une table rectangulaire, une table à base ellipsoïdale ou bien une table à base carrée ou circulaire.
Le même principe qui est à la base de 1 ' invention peut être utilisé pour réaliser des chaises, ou bien des ailes de support pour escaliers métalliques, ou bien encore des rayonnages etc..
ILLUSTRATION DES DESSINS
D'autres avantages et caractéristiques de l'inven ion ressortirons plus clairement de la description qui va suivre d'un mode de mise en oeuvre de l'invention, donné à titre d'exemple non limitatif et représenté aux dessins annexés dans lesquels:
- la figure 1 représente une vue en élévation d'μne table dotée d'une structure de support modulaire selon l'invention;

- les figures 2 à 4 montrent, en section, trois modes de réalisation différents d'un composant apte à relier des struc--t res selon l'invention.
Sur les figures, le répère 10 indique, en général, une table appuyée sur une surface de support 11 et ayant une surface de travail 12.

La table 10 est dotée d'une structure de support 13 formée par des éléments modulaires 14, 15 identiques assemblés au moyen de composants de liaison 161, 162, 163, 164.
Chaque élément modulaire 14, 15 est constitué de barres métalliques plates opportunément repliées.
Dans le cas illustré, on peut identifier trois typologies fondamentales de telles barres, c. à d. : .
- les barres 17, en forme de "V", qui servent aussi à former les barres 19, qui en constituent une moitié;
- les barres 18, en forme de "C" ayant un côté prolongé;
- les barres 20, en forme de "C".
Chaque élément 14, 15 de la structure est formé à partir desdits composants qui présentent, en positions prédéterminées, des trous opportuns aptes à permettre le passage de moyens à vis 21 de liaison et de blocage mutuel en position d'une barre par rapport à l'autre, des rondelles d'espacement éventuelles étant disposées entre couples de barres adjacentes au but de régler l'hauteur de la table selon les exigences du projet .
Conformément à l'invention, des telles structures sont assemblées au moyen de composants 16, qui sont en général constitués de petits blocs métalliques en forme de parallélépipède, présentant des trous borgnes taraudés 23 aptes à coopérer avec des moyens 21 à vis de fixation, des rondelles d'espacement étant éventuellement interposées entre les composants décrits ci-dessus'.
On peut clairement noter sur la figure 1 que la liaison entre les structures a lieu simplement en disposant les petits blocs 16 entre deux structures adjacentes et en bloquant 1 ' en--semble par les moyens à vis 21.
La structure de support ainsi formée permet une pluralité d'applications, et elle peut donc être utilisée pour supporter, par exemple au moyen de deux paires de structures 14, 15, assemblées au moyen de petits blocs comme ceux qui sont illustrés sur la figure 2, la surface de travail d'une table rectangulaire.
Il serait toutefois préférable d'adopter une solution al-ternative, selon laquelle la surface de travail de la table est supportée par deux paires de supports, chacun desquels comportant trois structures assemblées au moyen de petits blocs 16 conformes à ceux qui sont illustrés sur la figure 3.

En effet, cette variante confère à la table une stabilité améliorée.
Encore, au but de supporter une surface de travail carrée ou sensiblement circulaire, le support peut être formé par quatre structures assemblées au moyen d'un petit bloc conforme à celui qui est illustré sur la figure 4.
De ce qui précède, on peut noter que l'assemblage d'une typologie quelconque de table, à partir d'un module de support unique relié à d'autres modules identiques, est extrêmement simple.
De plus, on peut noter encore que chaque module est réa-lise à partir de barres métalliques plates qui sont le cas échéant opportunément repliées, percées et reliées par des moyens à vis, un tel module étant donc économique et très simple à réaliser.
L'invention a été précédemment décrite par rapport à un mode de réalisation particulier, selon lequel les modules sont utilisés pour former des supports pour les surfaces de travail de tables ou similaires.
Cette application particulière ne saurait toutefois pas limiter les buts de l'invention, qui prévoit une pluralité de variantes; à titre indicatif, les modules peuvent être utilisés pour la réalisation de supports pour chaises, ou bien d'ailes de support pour escaliers métalliques, ou bien encore de rayonnages , etc .