PATENTSCOPE sera indisponible quelques heures pour des raisons de maintenance le mardi 19.11.2019 à 16:00 CET
Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
Certains contenus de cette application ne sont pas disponibles pour le moment.
Si cette situation persiste, veuillez nous contacter àObservations et contact
1. (WO1990006646) DETECTEUR D'ALTERATION DE CLE DE CHIFFREMENT DE DONNEES
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international

N° de publication : WO/1990/006646 N° de la demande internationale : PCT/US1989/004378
Date de publication : 14.06.1990 Date de dépôt international : 10.10.1989
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 : 21.05.1990
CIB :
H04L 9/00 (2006.01)
H ÉLECTRICITÉ
04
TECHNIQUE DE LA COMMUNICATION ÉLECTRIQUE
L
TRANSMISSION D'INFORMATION NUMÉRIQUE, p.ex. COMMUNICATION TÉLÉGRAPHIQUE
9
Dispositions pour les communications secrètes ou protégées
Déposants :
MOTOROLA, INC. [US/US]; 1303 East Algonquin Road Schaumburg, IL 60196, US
Inventeurs :
SPIOTTA, Mark, G.; US
BJERGA, Erling; US
Mandataire :
PARMELEE, Steven, G. ; Motorola, Inc. Intellectual Property Dept. 1303 East Algonquin Road Schaumburg, IL 60196, US
Données relatives à la priorité :
278,09730.11.1988US
Titre (EN) DATA ENCRYPTION KEY FAILURE MONITOR
(FR) DETECTEUR D'ALTERATION DE CLE DE CHIFFREMENT DE DONNEES
Abrégé :
(EN) An encryption key, required to encrypt and decrypt data according to a predefined algorithm, is usually retained in a volatile memory device (26). Detection of loss of the key or corruption of the key is frequently possible only by means of the encryption circuit itself testing the key (30). Automated and repetitive testing of encryption keys by means of a processor (38) or a control circuit periodically requesting the encryption circuit (12) to test an encryption key minimizes data loss and system down time due to corrupted or lost keys.
(FR) Une clé de chiffrement, nécessaire pour chiffrer et déchiffrer des données selon un algorithme prédéfini, est contenue ordinairement dans un système à mémoire volatile (26). La détection de la perte ou de l'altération de la clé n'est fréquemment possible que par un test de la clé (30) au moyen du circuit de chiffrement lui-même. Un contrôle automatique et répété des clés de chiffrement au moyen d'un processeur (38) ou d'un circuit de contrôle agissant périodiquement sur le circuit de chiffrement (12) pour qu'il teste une clé de chiffrement permet de réduire au minimum les pertes de données et le temps d'immobilisation du système du fait des pertes ou des altérations des clés.
États désignés : BR, JP, KR
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, FR, GB, IT, LU, NL, SE)
Langue de publication : Anglais (EN)
Langue de dépôt : Anglais (EN)
Également publié sous:
CA2000252KR1019900702683