WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1990002329) INSTRUMENT D'ANALYSE DE FORMATION DU SMOG
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1990/002329    N° de la demande internationale :    PCT/AU1989/000367
Date de publication : 08.03.1990 Date de dépôt international : 30.08.1989
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    04.10.1989    
CIB :
G01N 33/00 (2006.01)
Déposants : COMMONWEALTH SCIENTIFIC AND INDUSTRIAL RESEARCH ORGANISATION [AU/AU]; Limestone Avenue, Campbell, ACT 2600 (AU) (Tous Sauf US).
JOHNSON, Graham, Michael [AU/AU]; (AU) (US Seulement)
Inventeurs : JOHNSON, Graham, Michael; (AU)
Mandataire : SPRUSON & FERGUSON; G.P.O. Box 3898, Sydney, NSW 2001 (AU)
Données relatives à la priorité :
PJ 0144 30.08.1988 AU
PJ 0488 19.09.1988 AU
PJ 4900 23.06.1989 AU
Titre (EN) SMOG MONITOR
(FR) INSTRUMENT D'ANALYSE DE FORMATION DU SMOG
Abrégé : front page image
(EN)It has been found that the amount of smog formed in air and the smog concentration in air can be determined by the consumption of a single species, namely nitric oxide, and more particularly the oxidation of NO. A key step leading to smog formation is the dissociation of oxygen molecules by various smog forming reactions. For each oxygen molecule thus dissociated it can be taken that an approximately equivalent amount of nitric oxide is caused to be consumed. Measurement of the total amount of nitric oxide consumed thus provides a quantitative measure of the amount of smog produced. The rate of smog formation can be determined by the amount of smog produced, as indicated by nitric oxide consumption (and thus oxygen dissociation) in the presence of excess nitric oxide, during a selected period under selected conditions of illumination and temperature. Alternatively, for the measurement of smog formation rate the total amount of nitric oxide consumed during the selected reaction period can be determined by addition of excess ozone to the air prior to the selected period in which circumstances the gross consumption of nitric oxide is measured as increase in ozone concentration, there being an equivalence between the nitric oxide consumed and the ozone produced under the selected conditions.
(FR)On a observé que la quantité de smog se formant dans l'air et la concentration de smog dans l'air peuvent être déterminées par la consommation d'une seule sorte de composé, l'oxyde nitrique (NO), et plus particulièrement par l'oxydation de NO. Une phase clé conduisant à la formation de smog est constituée par la dissociation des molécules d'oxygène par diverses réactions de formation du smog. Pour chaque molécule d'oxygène ainsi dissociée on peut considérer qu'une quantité approximativement équivalente d'oxyde nitrique est consommée. La mesure de la quantité totale d'oxyde nitrique ainsi consommée fournit une mesure quantitative de la quantité de smog produite. La vitesse de formation du smog peut être déterminée par la quantité de smog produite, comme indiquée par la consommation d'oxyde nitrique (et par conséquent par la dissociation de l'oxygène) en présence d'une quantité excédentaire d'oxyde nitrique, pendant une période sélectionnée dans des conditions sélectionnées d'éclairage et de température. Dans une variante pour mesurer la vitesse de formation du smog, la quantité totale d'oxyde nitrique consommée pendant la période de réaction sélectionnée peut être déterminée par addition d'ozone excédentaire dans l'air avant la période sélectionnée, circonstances dans lesquelles la consommation brute d'oxyde nitrique est mesurée en tant qu'augmentation de la concentration d'ozone, une équivalence s'établissant ainsi entre l'oxyde nitrique consommé et l'ozone produit dans les conditions sélectionnées.
États désignés : AU, JP, SU, US.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, FR, GB, IT, LU, NL, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)