WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1989008888) PROCESSEUR DE SIGNAUX SUR UN SUPER RESEAU CREUX
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1989/008888    N° de la demande internationale :    PCT/US1989/000881
Date de publication : 21.09.1989 Date de dépôt international : 03.03.1989
CIB :
G06F 17/15 (2006.01)
Déposants : ADLER RESEARCH ASSOCIATES [US/US]; 2333 Morris Avenue, Union, NJ 07083 (US)
Inventeurs : CARAYANNIS, George; (GR).
HALKIAS, Christos; (GR).
MANOLAKIS, Dimitris; (US).
KOUKOUTSIS, Elias; (GR)
Mandataire : GOODWIN, Lawrence, B.; Davis Hoxie Faithfull & Hapgood, 45 Rockefeller Plaza, New York, NY 10111 (US)
Données relatives à la priorité :
166,663 11.03.1988 US
Titre (EN) SPARSE SUPERLATTICE SIGNAL PROCESSOR
(FR) PROCESSEUR DE SIGNAUX SUR UN SUPER RESEAU CREUX
Abrégé : front page image
(EN)An optimal parametric signal processing structure, which receives autocorrelation coefficients, produces, in an additive sparse superlattice embodiment, quantities $g(l)¿i??+¿, defined as (1 - k¿m?)(k¿m-1? + 1), and in a subtractive sparse superlattice embodiment, quantities $g(l)¿m??-¿, defined as (1 + k¿m?)(1 - k¿m-1?), where the quantities k¿i? correspond to the lattice predictor coefficients, or PARCORS of the signal under study. The additive and subtractive sparse superlattice processing structures are strictly optimal in terms of hardware and complexity, yet lend themselves to implementation in a fully parallel, fully sequential, or parallel partitioned manner.
(FR)Une structure de traitement optimal de signaux paramétriques, qui reçoit des coefficients d'auto-corrélation, produit, dans un super réseau creux additif des quantités $g(l)¿i??+¿, définies par (1 - k¿m?)(k¿m-1? + 1), et dans un super réseau soustractif, des quantités $g(l)¿m??-¿, définies par (1 + k¿m?)(1 - k¿m-1?), les quantités K¿i? correspondent aux coefficients de prédiction du réseau, ou PARCORS du signal à l'étude. Les structures de traitement des super réseaux creux additif et soustractif sont strictement optimales en termes de machine et de complexité, tout en se prêtant à une mise en ÷uvre d'une manière entièrement parallèle, entièrement séquentielle ou parallèle subdivisée.
États désignés : DK, FI, JP, KR, NO.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, FR, GB, IT, LU, NL, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)