WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1989008725) ALLIAGE DE LAITON ET PROCEDE DE FABRICATION ET UTILISATION D'UN TEL ALLIAGE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1989/008725    N° de la demande internationale :    PCT/SE1989/000125
Date de publication : 21.09.1989 Date de dépôt international : 13.03.1989
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    07.08.1989    
CIB :
C22C 9/04 (2006.01)
Déposants : TOUR & ANDERSSON AB [SE/SE]; Svärdlångsvägen 46, S-121 72 Johanneshov (SE) (Tous Sauf US).
KRÄMER, Johan [SE/SE]; (SE) (US Seulement)
Inventeurs : KRÄMER, Johan; (SE)
Mandataire : SIEBMANNS, Hubertus; Götalands Patentbyrå AB, Box 154, S-561 22 Huskvarna (SE)
Données relatives à la priorité :
8800931-1 16.03.1988 SE
Titre (EN) BRASS ALLOY AND PROCESS OF MAKING AND USE OF SAME
(FR) ALLIAGE DE LAITON ET PROCEDE DE FABRICATION ET UTILISATION D'UN TEL ALLIAGE
Abrégé : front page image
(EN)A brass alloy having the composition 63.5 - 66.5 % Cu+Ni, 0 - 0.8 % Ni, 0.5 - 3.0 % Pb, 0.3 - 1.0 % Si, preferably 0.65 - 0.80 % Si, 0.07 - 0.80 % Fe, preferably 0.10 - 0.50 % Fe and the rest mainly Zn. This alloy is resistant to dezincification, stress corrosion and intergranular corrosion. It can be formed by die-casting, chill casting, warm-pressing and hot-forging. Also, an alloy having a more limited composition 64.5 - 65.5 % Cu+Ni, 0-0.8 % Ni, 1.5 - 2.2 % Pb, 0.65 - 0.80 % Si, 0.10 - 0.20 % Fe and the rest essentially Zn can be extruded to bars, tubes and profiles. When the alloy is smelted, possible admixtures of Fe ought to be done in the form of a ferro-copper alloy.
(FR)L'alliage de laiton décrit a la composition suivante: 63,5 à 66,5 % de Cu+Ni, 0 à 0,8 % de Ni, 0,5 à 3,0 % de Pb, O,3 à 1,0 % de Si, de préférence 0,65 à 0,80 % de Si, et 0,07 à 0,80 % de Fe, de préférence 0,10 à 0,50 % de Fe, le reste étant essentiellement composé de Zn. Un tel alliage est résistant à la dézincification, à la corrosion sous tension et à la corrosion intergranulaire. Il peut être formé par moulage par injection, par moulage en coquille, par estampage à chaud et par forgeage à chaud. La présente invention décrit également un alliage ayant une composition plus limitée, 64,5 à 65,5 % de Cu+Ni, 0 à 0,8 % de Ni, 1,5 à 2,2 % de Pb, 0,65 à 0,80 % de Si et 0,10 à 0,20 de Fe, le reste étant essentiellement du Zn, qui peut être extrudé sous forme de barres, de tubes et de sections profilées. Lorsque l'alliage est fondu, il est possible que des additions de Fe soient nécessaires sous la forme d'un alliage de ferrocuivre.
États désignés : AT, AU, BB, BG, BR, CH, DE, DK, FI, GB, HU, JP, KP, KR, LK, LU, MC, MG, MW, NL, NO, RO, SD, SE, SU, US.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, FR, GB, IT, LU, NL, SE)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BJ, CF, CG, CM, GA, ML, MR, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : suédois (SV)