Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
Certains contenus de cette application ne sont pas disponibles pour le moment.
Si cette situation persiste, veuillez nous contacter àObservations et contact
1. (WO1988002986) PREVENTION D'UNE MALADIE VEGETALE PAR INHIBITION SPECIFIQUE DE LA BIOSYNTHESE DE POLYAMINES FONGIQUES
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international

N° de publication : WO/1988/002986 N° de la demande internationale : PCT/US1987/002742
Date de publication : 05.05.1988 Date de dépôt international : 19.10.1987
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 : 14.06.1988
CIB :
A01N 37/44 (2006.01)
A NÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
01
AGRICULTURE; SYLVICULTURE; ÉLEVAGE; CHASSE; PIÉGEAGE; PÊCHE
N
CONSERVATION DE CORPS HUMAINS OU ANIMAUX OU DE VÉGÉTAUX, OU DE PARTIES DE CEUX-CI; BIOCIDES, p.ex. EN TANT QUE DÉSINFECTANTS, PESTICIDES OU HERBICIDES; PRODUITS REPOUSSANT OU ATTIRANT LES ANIMAUX NUISIBLES; RÉGULATEURS DE CROISSANCE DES VÉGÉTAUX
37
Biocides, produits repoussant ou attirant les animaux nuisibles, ou régulateurs de croissance des végétaux, contenant des composés organiques comportant un atome de carbone possédant trois liaisons à des hétéro-atomes, avec au plus deux liaisons à un halogène, p.ex. acides carboxyliques
44
contenant au moins un groupe carboxylique ou un thio-analogue, ou un de leurs dérivés, et un atome d'azote lié au même squelette carboné par une liaison simple ou double, cet atome d'azote ne faisant pas partie d'un dérivé ou d'un thio-analogue d'un groupe carboxylique, p.ex. acides aminocarboxyliques
Déposants :
BOYCE THOMPSON INSTITUTE FOR PLANT RESEARCH [US/US]; Tower Road, Cornell University Ithaca, NY 14853, US
YALE UNIVERSITY [US/US]; 105 Wall Street New Haven, CT 06511, US
Inventeurs :
WEINSTEIN, Leonard, H.; US
GALSTON, Arthur, W.; US
Mandataire :
BARNARD, Ralph, R.; 200 East Buffalo St. Suite 102A Ithaca, NY 14850, US
Données relatives à la priorité :
921,54322.10.1986US
Titre (EN) PREVENTION OF A PLANT DISEASE BY SPECIFIC INHIBITION OF FUNGAL POLYAMINE BIOSYNTHESIS
(FR) PREVENTION D'UNE MALADIE VEGETALE PAR INHIBITION SPECIFIQUE DE LA BIOSYNTHESE DE POLYAMINES FONGIQUES
Abrégé :
(EN) DL-alpha-Difluoromethylornithine (DFMO), an inhibitor of the polyamine biosynthetic enzyme ornithine decarboxylase (ODCase; EC 4.1.1.17), strongly retards the growth of several species of phytopathogenic fungi $i(in vitro). Such inhibition can be completely reversed by putrescine or spermidine, confirming the essentiality of polyamines for growth of fungal hyphae. We now have discovered that DFMO can protect a range of plants against a wide range of fungi. For example, DFMO can protect bean plants ($i(Phaseolus vulgaris) Linnaeus cv. Pinto) against infection by uredospores of the bean rust fungus, $i(Uromyces phaseoli) Linnaeus, race O. Unifoliolate leaves of 10-days-old greenhouse-grown seedlings were sprayed with 400 ul per leaf of DFMO at various concentrations in 0.01 % Tween 20 at pH 7.0 before or after inoculation with uredospores of $i(Uromyces). After 16 hr in darkness in dew chambers to facilitate spore germination, plants were transferred to the greenhouse, arranged randomly, and examined for local lesions 7 days later. All concentrations of DFMO 0.50 mM or higher gave complete protection against the pathogen; at lower concentrations, postinoculation treatments with DFMO were generally more effective than preinoculation. The appearance of lesions on plants treated with lower concentrations of DFMO was retarded 2-6 days. DFMO also confered protection on unsprayed parts of treated plants, indicating the translocation of some protective effect from sprayed areas. DL-alpha-Difluoromethylarginine, an analogous inhibitor of arginine decarboxylase (ADCase; EC 4.1.1.19), which is the rate-limiting enzyme in an alternative pathway for polyamine biosynthesis in higher plants, confers little protection even at 5 mM. This emphasizes ornithine decarboxylase as the biochemical locus of choice for the prevention of plant diseases by inhibiting polyamine metabolism. DFMO has also been shown to be an effective synthetic fungicide for the following: protects tomato plants against Verticillium wilt fungus; protects wheat against stem rust fungus; protects wheat against powdery mildew fungus; protects Tendergreen bean plants against powdery mildew fungus; protects the MacIntosch apple leaf against the powdery mildew fungus; protects Ogle oats against leaf rust fungus; and protects corn against the corn rust fungus.
(FR) La DL-$g(a)-difluorométhylornithine (DFMO), un inhibiteur de la décarboxylase d'ornithine de l'enzyme biosynthétique de polyamine (ODCase; EC 4.1.1.17), retarde considérablement la croissance de plusieurs espèces de champignons phytopathogènes $i(in vitro). Une telle inhibition peut être complètement inversée par la putrescine ou la spermidine, confirmant le caractère essentiel des polyamines pour la croissance d'hyphes fongiques. Nous avons désormais découvert que la DFMO peut protéger des plants de haricots ($i(Phaseolus vulgaris) Linnaeus cv. Pinto) contre l'infection par des urédospores du champignon de la rouille du haricot, $i(Uromyces phaseoli) Linnaeus; des feuilles de la race O. Unifoliolate de jeunes plants de 10 jours cultivés en serre ont été aspergées de 400 ul par feuille de DFMO à des concentrations diverses dans 0,01 % de Tween 20 au pH 7,0 avant ou après inoculation d'urédospores de $i(Uromyces). Après 16 heures dans l'obscurité dans des chambres de rosée pour faciliter la germination des spores, les plants ont été transférés dans la serre, disposés au hasard, et examinés en vue d'y déceler des lésions locales sept jours plus tard. Toutes les concentrations de DFMO à 0,50 mM ou plus ont assuré une protection complète contre le pathogène; à des concentrations inférieures, des traitements de post-inoculation de DFMO ont été généralement plus efficaces que la pré-inoculation. L'apparition de lésions sur les plants traités avec des concentrations inférieures de DFMO a été retardée de 2 à 6 jours. La DFMO a également conféré une protection sur des parties non aspergées des plants traités, témoignant de la translocation d'un certain effet protecteur à partir des régions aspergées. La DL-alpha-difluorométhylarginine, un inhibiteur analogue de la décarboxylase d'arginine (ADCase; EC 4.1.1.19), qui est l'enzyme de limitation de taux dans une voie alternative pour la biosynthèse des polyamines dans des végétaux supérieurs, confère une faible protection même à 5 mM. Cela confirme que la décarboxylase d'ornithine est le locus biochimique de choix pour la prévention de maladies végétales par inhibition du métabolisme des polyamines. La DFMO s'est également révélée être un fongicide synthétique efficace pour les raisons suivantes: elle protège les plants de tomates contre le champignon Verticillium de la verticilliose; elle protège le blé contre le champignon de la rouille noire; elle protège le blé contre le champignon de l'oïdium poudreux; elle protège les plants de haricots Tendergreen contre le champignon de l'oïdium poudreux; elle protège les feuilles de pommes MacIntosh contre le champignon de l'oïdium poudreux; elle protège l'avoine Ogle contre le champignon de la rouille des feuilles; et elle protège le maïs contre le champignon de la rouille du maïs.
États désignés : Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, FR, GB, IT, LU, NL, SE)
Langue de publication : Anglais (EN)
Langue de dépôt : Anglais (EN)