WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1986001093) SONDE DE RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE D'ETAT SOLIDE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1986/001093    N° de la demande internationale :    PCT/US1985/001543
Date de publication : 27.02.1986 Date de dépôt international : 13.08.1985
CIB :
A61B 5/055 (2006.01), G01R 33/28 (2006.01)
Déposants : BERKE, Howard, Roy [US/US]; (US)
Inventeurs : BERKE, Howard, Roy; (US)
Mandataire : WATT, Phillip, H. @; Fitch, Even, Tabin & Flannery, Room 900, 135 South LaSalle Street, Chicago, IL 60603 (US)
Données relatives à la priorité :
640,670 13.08.1984 US
Titre (EN) SOLID STATE NMR PROBE
(FR) SONDE DE RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE D'ETAT SOLIDE
Abrégé : front page image
(EN)An $i(in vivo) NMR probe (30, 50) is disposed at the distal end of a catheter or endoscope (10) for obtaining NMR spectra from within a patient. The probe (30) is constructed from a passive integrated circuit including a receiving coil (32) and a parametric amplifier (34) for frequency up-converting the received frequency of the NMR emissions. One or more coaxial cables (22) disposed in a lumen (20) of the catheter (10) connect the integrated circuit probe (30) to an external NMR processor. The external processor may also excite the coil to radiate a localized perturbation field prior to obtaining NMR emission data of an area of interest. Alternatively, the probe (50) may be constructed from an active circuit (54) which enables the coil (52A-H) to be tuned to an NMR emission frequency of interest. A closed loop refrigeration circuit utilizing lumens (24) in the catheter or Peltier junction devices on the integrated circuit provide for temperature stability of the active devices.
(FR)Une sonde (30, 50) de résonance magnétique nucléaire est placée à l'extrémité d'un cathéter ou endoscope (10) afin d'obtenir des spectres de résonance magnétique nucléaire de l'intérieur d'un patient. La sonde (30) est composée d'un circuit intégré passif comprenant un enroulement récepteur (32) et un amplificateur de paramètres (34) pour amplifier la fréquence reçue des émissions de résonance magnétique nucléaire. Un ou plusieurs câbles coaxiaux (22) disposés dans un passage (20) du cathéter (10) connectent la sonde (30) à circuit intégré à un processeur extérieur de résonance magnétique nucléaire. Le processeur extérieur peut également exciter l'enroulement de façon à irradier un champ localisé de perturbation avant d'obtenir des données sur les émissions de résonance magnétique nucléaire d'une zone d'intérêt. Alternativement, la sonde (50) peut être composée d'un circuit actif (54) qui rend possible la syntonisation de l'enroulement (52A-H) à une fréquence d'émission de résonance magnétique nucléaire d'intérêt. Un circuit de refroidissement en boucle fermée utilisant des passages (24) dans le cathéter ou des dispositifs de jonction à effet Peltier sur le circuit intégré assurent la stabilité de la température des dispositifs actifs.
États désignés : JP.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, DE, FR, GB, IT, LU, NL, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)