Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO1983000359) ASSEMBLAGE, LUBRIFICATION ET ALLUMAGE D'UN MOTEUR A COMBUSTION INTERNE

Pub. No.:    WO/1983/000359    International Application No.:    PCT/GB1982/000222
Publication Date: Fri Feb 04 00:59:59 CET 1983 International Filing Date: Sat Jul 24 01:59:59 CEST 1982
IPC: F01M 1/06
F02B 75/16
F02F 7/00
F02P 1/02
F16C 3/14
F02B 3/06
F02B 75/02
Applicants: KINNERSLY, Richard, Furneaux
Inventors: KINNERSLY, Richard, Furneaux
Title: ASSEMBLAGE, LUBRIFICATION ET ALLUMAGE D'UN MOTEUR A COMBUSTION INTERNE
Abstract:
Un assemblage incorporé dans un moteur à combustion interne ou un compresseur à gaz (Fig. 1) possède un système de lubrification du vilebrequin (12) comprenant une première chambre (21) au voisinage d'un palier de support (15) pour le vilebrequin (12) et une seconde chambre (25) au voisinage d'un maneton (20) du vilebrequin (12), un premier conduit (26) s'étendant au travers du vilebrequin (12) entre la première et la seconde chambres (21, 25), un second conduit (32) s'étendant également au travers du vilebrequin (12) pour former, en combinaison avec les chambres (21, 25) et le premier conduit (26), un circuit de lubrification. Un moyen d'induction de pression (35) favorise l'écoulement de lubrifiant autour du circuit. En outre, (comme cela est illustré dans la Fig. 10), l'assemblage possède une culasse (311), un cylindre (310) et une première partie (313a) d'un carter (313) formés de manière solidaire l'un avec l'autre et une ouverture simple (317) assure l'accès et permet l'assemblage d'un piston (312), d'une bielle de connexion (315) et d'un vilebrequin (314) ainsi que l'usinage de l'alésagge des cylindres. Cette structure permet d'effectuer l'assemblage par le procédé d'introduction du piston (312) et de la bielle de connexion (315) et de manipulation de la grosse extrémité (326) de la bielle de connexion (315) sur le maneton (331) du vilebrequin (314). Le vilebrequin est pourvu d'un contre-poids ayant une structure séparée (332) qui joue également le rôle de support d'un aimant (333) d'un volant magnétique et qui est fixé sur le vilebrequin (314) par une clavette (335) ayant un coefficient d'expansion thermique compatible avec celui du vilebrequin (314) et sur laquelle le contre-poids (332) est coulé.