Traitement en cours

Veuillez attendre...

PATENTSCOPE sera indisponible durant quelques heures pour des raisons de maintenance le mardi 26.10.2021 à 12:00 PM CEST
Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. FR3092665 - PROCEDE POUR LA MESURE DE LA CONCENTRATION EN ESPECES GAZEUSES DANS UN BIOGAZ

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

[ FR ]
Revendications
Revendications
[Revendication 1] Procédé pour la mesure in situ de la concentration ([X]) d’au moins une espèce chimique gazeuse contenue dans un biogaz (10) circulant dans un conduit (20) au moyen d’un système de mesure optique (40, 40’, 40”, 70, 80, 90) comprenant au moins une source lumineuse (41, 41’, 41”, 71, 81, 91) émettant un rayonnement UV (42) et au moins un spectromètre (44, 44’, 44”, 74, 84, 94) apte à analyser au moins ledit rayonnement UV (42, 43), ledit conduit (20) comportant au moins un premier accès optique formé dans une paroi dudit conduit (20), ledit procédé comportant au moins les étapes suivantes : a) au moyen de ladite source lumineuse (41, 41’, 41”, 71, 81, 91), on émet, au niveau d'au moins ledit accès optique, ledit rayonnement UV (42) au travers dudit biogaz (10) au sein d'une zone de mesure (21, 21', 21, 22, 23) située au moins en partie dans ledit conduit (20) ; b) au moyen dudit spectromètre (44, 44’, 44”, 74, 84, 94), on mesure, au niveau dudit premier accès optique et/ou d'un deuxième accès optique, au moins une partie dudit rayonnement UV (43) ayant traversé ledit biogaz (10) dans ladite zone de mesure (21, 21', 21, 22, 23), et on génère un signal numérique de l’intensité lumineuse (50) en fonction de la longueur d’onde (W) de ladite partie du rayonnement UV (43) ayant traversé ledit biogaz (10); c) on détermine ladite concentration ([X]) de ladite espèce chimique contenue dans ledit biogaz (10) à partir au moins dudit signal numérique (50).
[Revendication 2] Procédé selon la revendication 1, dans lequel l'étape c) comporte au moins : - la détermination de l’absorbance (A) dudit biogaz en fonction de la longueur d’onde à partir dudit signal numérique de l’intensité lumineuse (50) en fonction de la longueur d’onde de ladite partie du rayonnement UV ayant traversé ledit biogaz (43) et d'un signal numérique de référence de l’intensité lumineuse en fonction de la longueur d’onde prédéterminée pour un gaz de référence ; - la détermination de ladite concentration ([X]) de ladite au moins une espèce chimique à partir de ladite absorbance dudit biogaz, de caractéristiques prédéterminées d’absorbance de ladite espèce chimique et d'une estimation de la température et de la pression dudit biogaz.
[Revendication 3] Procédé selon la revendication 2, dans lequel ladite absorbance (A)
dudit biogaz (10) est une fonction de la longueur d‘absorbance, du nombre de densité des molécules de ladite espèce chimique et du coefficient d’extinction molaire.
[Revendication 4] Procédé selon l'une des revendications 2 à 3, dans lequel ledit signal numérique de référence est obtenu par émission dudit rayonnement UV (42) au travers dudit gaz de référence et par mesure d'au moins une partie dudit rayonnement UV (43) ayant traversé ledit gaz de référence, ledit gaz ayant une concentration en ladite espèce chimique connue ou nulle.
[Revendication 5] Procédé selon l'une des revendications précédentes, dans lequel, à l'étape c), on détermine en outre une température (T) dudit biogaz (10) à partir dudit signal numérique (50).
[Revendication 6] Procédé selon la revendication 5, dans lequel on détermine ladite température (T) par modification du coefficient d’extinction molaire de l'absorbance de ladite espèce chimique extraite de ladite absorbance dudit biogaz, ladite modification étant un décalage de la longueur d’onde ou une modification de l’amplitude ou une combinaison des deux.
[Revendication 7] Procédé selon l'une des revendications précédentes, dans lequel ledit système de mesure optique comporte en outre un réflecteur (45, 45’, 45”) disposé dans ladite zone de mesure (21, 2Γ, 21, 22, 23) dudit conduit (20) et dans lequel, à l'étape b), on mesure au niveau au moins dudit premier accès optique au moins une partie dudit rayonnement UV (42, 43) ayant été émis par ladite source lumineuse au niveau du premier accès optique et s'étant au moins en partie réfléchie sur ledit réflecteur.
[Revendication 8] Procédé selon l'une des revendications précédentes, dans lequel lesdits premier et/ou deuxième accès optiques (31,32) sont déportés par rapport à ladite paroi dudit conduit (20) dans lequel circule le biogaz (10).
[Revendication 9] Procédé selon l’une des revendications précédentes, dans lequel ledit rayonnement UV (42) émis a une longueur d’onde comprise entre 180 et 400 nm, de préférence comprise entre 180 et 280 nm, et encore plus préférentiellement comprise entre 180 et 240 nm.
[Revendication 10] Procédé selon l’une des revendications précédentes, dans lequel on mesure la concentration ([X]) d’au moins une, et de préférence plusieurs, espèces chimiques gazeuses contenues dans ledit biogaz (10), et comprises dans la liste constituée par : SO2, H2S, NH3, les BTEX, les siloxanes et les halogénés.
[Revendication 11] Procédé selon l’une des revendications précédentes, dans lequel on
[Revendication 12] [Revendication 13] [Revendication 14] [Revendication 15] mesure simultanément la concentration ([X]) d’au moins deux espèces chimiques gazeuses, et de préférence d’au moins la concentration de H 2 S et la concentration en NH 3.
Procédé selon l’une des revendications précédentes, dans lequel on mesure la concentration d’au moins une espèce chimique gazeuse choisie parmi les espèces chimiques soufrées SO 2 et H 2S, et de préférence les deux.
Procédé selon l’une des revendications précédentes, dans lequel on mesure la concentration d’au moins NH 3.
Procédé selon l'une des revendications précédentes, dans lequel ledit conduit (20) dans lequel circule ledit biogaz (10) est un conduit d'une installation (60, 61) pour la purification dudit biogaz, et dans lequel ledit procédé est mis en œuvre en amont et/ou en aval de ladite installation. Procédé selon la revendication précédente, dans lequel ledit conduit (20) dans lequel circule ledit biogaz (10) est un conduit d'un système utilisant ledit biogaz (10) tel qu'un réseau de distribution dudit biogaz, un véhicule, ou une pile à combustible, et dans lequel ledit procédé est mis en œuvre en amont dudit système utilisant ledit biogaz.