Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. EP1133428 - BARRE RESISTANT A L'ECRASEMENT POUR AUTOMOBILES

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

Revendications

1. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) pour un véhicule comportant :

une portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) qui peut être ancrée à une partie (11) du véhicule ;

une portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) qui est espacée de la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) et qui est placée plus près d'un point d'impact potentiel du véhicule lorsque la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) est ancrée à ladite partie du véhicule (11) ; et

une portion médiane qui s'étend de la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) jusqu'à la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) ; dans laquelle :

la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) comporte une paroi qui définit une gorge ou une cavité dans la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) ;

la paroi a une épaisseur qui augmente progressivement de la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) vers la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) ;

la paroi est composée d'un matériau composite ayant des fibres (25, 26, 27, 28) prises dans une matière du type résine ;

la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) peut être écrasée lorsque le véhicule heurte un autre objet pour absorber ainsi l'énergie de l'impact ;

pendant l'impact, la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) se désintègre, la résine se séparant des fibres prises dans celle-ci ;

et, pendant l'impact, la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) se désintègre progressivement, la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) se désintégrant en premier, puis la portion médiane et enfin la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) ;

    caractérisée en ce que :

la gorge ou la cavité dans la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) a une aire en section transversale qui augmente progressivement de la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) vers la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) ; et

la paroi comporte des fibres longitudinales (25) qui s'étendent le long de la paroi depuis la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) vers la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51).


  2. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 1, dans laquelle toutes les fibres longitudinales (25) s'étendent depuis la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52), les fibres longitudinales (25) étant agencées en faisceaux de différentes longueurs, certaines des fibres (25) s'étendant jusqu'à la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) et le reste étant d'une longueur progressive afin d'aboutir à proximité de la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51).
  3. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 2, dans laquelle chaque faisceau de fibres longitudinales (25) est agencé de façon que toutes les fibres s'étendent côte à côte pour former une couche d'une longueur définie et que chaque faisceau forme une couche séparée d'une longueur différente.
  4. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, dans laquelle la paroi comporte en outre des fibres multidirectionnelles (26, 27, 28) distribuées sur la longueur de la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50).
  5. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 4, dans laquelle les fibres multidirectionnelles (26, 27, 28) sont présentes en un mat pris dans la matière du type résine.
  6. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 3 ou la revendication 4, dans laquelle les fibres multidirectionnelles (26, 27, 28) sont prévues à proximité de la surface de la paroi de la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50).
  7. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 4 à 6, dans laquelle, à la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51) de la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50), le pourcentage de la paroi qui comporte les fibres multidirectionnelles (26, 27, 28) est plus grand que le pourcentage de la paroi comportant les fibres multidirectionnelles (26, 27, 28) à la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52).
  8. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 4 à 7, dans laquelle, à la portion de pied (22 ; 32 ; 42 ; 52) de la barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50), le pourcentage de la paroi qui comporte des fibres longitudinales (25) est plus grand que le pourcentage de la paroi comportant les fibres longitudinales (25) à la portion de bout (21 ; 31 ; 41 ; 51).
  9. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications précédentes, qui est formée en une seule pièce moulée et creuse à travers laquelle s'étend une cavité.
  10. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 9, dans laquelle la cavité est d'une section transversale globalement carrée.
  11. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 9, dans laquelle la cavité est d'une section transversale globalement rectangulaire.
  12. Barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon la revendication 9, dans laquelle la cavité est d'une section transversale globalement circulaire.
  13. Barre de collision (30) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, comportant deux portions moulées (30A, 30B) ayant chacune une gorge, grâce à quoi, lorsque les portions moulées (30A, 30B) sont réunies l'une à l'autre, les gorges des portions moulées (30A, 30B) coopèrent ensemble pour définir une cavité s'étendant le long de la barre de collision (30).
  14. Barre de collision (30) selon la revendication 13, dans laquelle les gorges sont chacune en forme de U et définissent ensemble une cavité de section transversale carrée.
  15. Barre de collision (30) selon la revendication 13, dans laquelle les gorges sont chacune en forme de U et définissent ensemble une cavité de section transversale rectangulaire.
  16. Barre de collision (30) selon la revendication 13, dans laquelle les gorges sont chacune d'une section semi-circulaire et définissent ensemble une cavité de section transversale circulaire.
  17. Barre de collision (30) selon l'une quelconque des revendications 3 à 16, dans laquelle chaque portion moulée (30A, 30B) comporte deux rebords (33) adjacents à sa gorge et les rebords (33) des portions moulées (30A, 30B) sont amenés à adhérer l'un à l'autre pour réunir les portions moulées (30A, 30B).
  18. Barre de collision (40) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, comportant deux portions moulées et ondulées (40A, 40B) ayant chacune deux gorges parallèles et espacées qui, lorsque les portions moulées (40A, 40B) sont réunies l'une à l'autre, forment deux cavités s'étendant en parallèle.
  19. Barre de collision (40) selon la revendication 18, dans laquelle les deux gorges sont toutes deux en forme de U et définissent ensemble des cavités de section transversale carrée.
  20. Barre de collision (40) selon la revendication 18, dans laquelle les deux gorges sont toutes deux en forme de U et définissent ensemble des cavités de section transversale rectangulaire.
  21. Barre de collision (40) selon la revendication 18, dans laquelle les deux gorges sont toutes deux de section semi-circulaire et définissent ensemble des cavités de section circulaire.
  22. Barre de collision (40) selon l'une quelconque des revendications 18 à 21, dans laquelle les portions moulées (40A, 40B) ont chacune des rebords (43, 44, 45) moulés de façon à être adjacents aux gorges de ces portions, et chaque rebord (43, 44, 45) d'une portion moulée (40A, 40B) est amené à adhérer à un rebord opposé (43, 44, 45) de l'autre portion moulée (40A, 40B) afin de réunir les portions moulées (40A, 40B).
  23. Barre de collision (50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, comportant une portion moulée ondulée ayant une gorge et un panneau (58) reliés à la portion moulée, le panneau (58) ayant une surface globalement plate qui définit avec la gorge une cavité (56, 57) s'étendant le long de la barre de collision (50).
  24. Barre de collision (50) selon la revendication 23, dans laquelle la gorge est en forme de U et définit avec la surface globalement plate (58) une cavité de section transversale carrée.
  25. Barre de collision (50) selon la revendication 23, dans laquelle la gorge est en forme de U et définit avec la surface globalement plate (58) une cavité de section transversale rectangulaire.
  26. Barre de collision (50) selon la revendication 23, dans laquelle la gorge est semi-circulaire et définit avec la surface globalement plate (58) une cavité de section transversale semi-circulaire.
  27. Barre de collision (50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, comportant une portion moulée ayant deux gorges s'étendant en parallèle et un panneau (58) relié à la partie moulée, dans laquelle le panneau (58) a une surface globalement plate qui définit avec les gorges deux cavités espacées (56, 57) s'étendant le long de la barre de collision (50).
  28. Barre de collision (50) selon la revendication 27, dans laquelle les gorges sont en forme de U et définissent avec la surface globalement plate (58) des cavités (56, 57) de section transversale carrée.
  29. Barre de collision (50) selon la revendication 27, dans laquelle les gorges sont en forme de U et définissent avec la surface globalement plate (58) des cavités (56, 57) de section transversale rectangulaire.
  30. Barre de collision (50) selon la revendication 27, dans laquelle les gorges sont semi-circulaires et définissent avec la surface globalement plate (58) des cavités (56, 57) de section transversale semi-circulaire.
  31. Barre de collision (50) selon l'une quelconque des revendications 23 à 30, dans laquelle le panneau (58) est amené à adhérer à la portion moulée par un adhésif qui permet au panneau (58) d'être enlevé par pelage de la portion moulée lorsque la portion moulée se désintègre sous l'effet d'un choc.
  32. Barre de collision (50) selon la revendication 31, dans laquelle la portion moulée comporte des rebords (53, 54, 55) auxquels la surface globalement plate du panneau (58) est amenée à adhérer afin de réunir la portion moulée au panneau (58).
  33. Barre de collision (50) selon la revendication 32, dans laquelle la surface globalement plate (58) est légèrement ondulée au moins dans les régions du panneau (58) qui sont amenées à adhérer aux rebords (53, 54, 55), les ondulations dans les surfaces globalement plates (58) laissant des zones où l'adhésif ne relie pas entre eux les rebords (53, 54, 55) et ces zones agissent de façon à entraver la propagation de fissures à travers l'adhésif.
  34. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers et un pare-chocs placé à l'avant de l'habitacle (10) à passagers et une barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications précédentes reliant l'habitacle (10) à passagers au pare-chocs.
  35. véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers et un pare-chocs placé à l'avant de l'habitacle (10) à passagers et plusieurs barres de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 33, chaque barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) étant espacée des autres barres de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) et chaque barre de collision (20 ;; 30 ; 40 ; 50) reliant l'habitacle (10) à passagers au pare-chocs.
  36. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers, un moteur dans un compartiment à moteur placé en avant de l'habitacle (10) à passagers, un pare-chocs placé en avant du compartiment à moteur et deux barres de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 33 reliant l'habitacle (10) à passagers au pare-chocs dans une configuration espacée à raison d'un sur chaque côté du compartiment à moteur.
  37. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers, un moteur dans un compartiment à moteur placé en avant de l'habitacle (10) à passagers, un pare-chocs placé en avant du compartiment à moteur et deux barres de collision (50) chacune selon l'une quelconque des revendications 23 à 33, dans lequel le panneau (58) de chaque barre de collision (50) présente une surface qui procure une surface à garniture pour le compartiment à moteur.
  38. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers et un pare-chocs placé à l'arrière de l'habitacle (10) à passagers et une barre de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 33 reliant entre eux l'habitacle (10) à passagers et le pare-chocs.
  39. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers et un pare-chocs placé à l'arrière de l'habitacle (10) à passagers et plusieurs barres de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 33, chaque barre (20 ; 30 ; 40 ; 50) étant espacée l'une de l'autre et reliant l'habitacle (10) à passagers au pare-chocs.
  40. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers, un moteur dans un compartiment à moteur placé à l'arrière de l'habitacle (10) à passagers, un pare-chocs placé à l'arrière du compartiment à moteur et deux barres de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) selon l'une quelconque des revendications 1 à 33 reliant l'habitacle (10) à passagers au pare-chocs dans une configuration espacée, à raison d'une sur chaque côté du compartiment à moteur.
  41. Véhicule motorisé à roues ayant un habitacle (10) à passagers un moteur dans un compartiment à moteur placé à l'arrière de l'habitacle (10) à passagers, un pare-chocs placé à l'arrière du compartiment à moteur et deux barres de collision (50) chacune selon l'une quelconque des revendications 23 à 33, dans lequel le panneau (58) de chaque barre de collision (50) présente une surface qui procure une surface à garniture pour le compartiment à moteur.
  42. Véhicule motorisé à roues selon l'une quelconque des revendications 34 à 41, dans lequel la barre ou les barres de collision (20 ; 30 ; 40 ; 50) sont reliées à l'habitacle (10) à passagers par l'insertion de l'extrémité ou des extrémités (21, 22 ; 31, 32 ; 41, 42 ; 51, 52) de la barre ou des barres (20 ; 30 ; 40 ; 50) dans des fentes correspondantes dans des montants (60) fixés à l'habitacle (10) à passagers.