Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2004056630 - DISPOSITIF DE COMMANDE ELECTRIQUE D'UN FREIN DE PARKING POUR VEHICULE AUTOMOBILE

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

[ FR ]

DISPOSITIF DE COMMANDE ELECTRIQUE D'UN FREIN DE PARKING
POUR VEHICULE AUTOMOBILE.
La présente invention concerne un dispositif de commande électrique d'un frein de parking pour véhicule automobile.
On connaît déjà dans l'état de la technique un dispositif de commande électrique d'un frein de parking pour véhicule automobile, du type comprenant un organe menant d'actionnement d'un câble de commande de frein, cet organe menant étant susceptible d'être entraîné, par un moteur électrique, dans des sens opposés de tension et de détente du câble de commande de frein.
Habituellement, l'organe menant coopère avec un organe mené d'actionnement du câble de commande. L'organe menant comprend un élément mâle formant vis sans fin coopérant avec un élément femelle de l'organe mené, formant écrou. Le moteur électrique est susceptible de tourner dans un premier sens, pour tirer sur le câble de commande, et dans un second sens, opposé au précédent, pour relâcher ce câble de commande.
Certaines opérations de maintenance, telles que le remplacement du frein ou du câble de commande, requièrent de relâcher ce câble autant que possible.
L'invention a pour but de faciliter la détection de la position de relâchement du câble de commande souhaitée pour certaines opérations de maintenance.
A cet effet, l'invention a pour objet un dispositif de commande électrique d'un frein de parking pour véhicule automobile, du type précité, caractérisé en ce qu'il comprend des moyens de détection d'un effort de résistance au déplacement de l'organe menant dans son sens de détente du câble, dit effort de détente, cet effort de détente étant croissant lorsque l'organe menant est entraîné dans son sens de détente du câble.
Suivant d'autres caractéristiques de ce dispositif :
- les moyens de détection d'effort comprennent un capteur d'effort susceptible de capter un effort de résistance au déplacement de l'organe menant dans son sens de tension du câble et un effort de résistance au déplacement de l'organe menant dans son sens de détente du câble ;
- l'organe menant coopère avec un organe mené d'actionnement du câble de commande, les organes menant et mené coopérant avec le capteur d'effort pour détecter l'effort de résistance au déplacement de l'organe menant, respectivement, dans son sens de tension du câble et dans son sens de détente du câble ;
- les organes d'actionnement menant et mené coopèrent entre eux par vissage ;

- l'organe menant comprend un élément mâle formant vis sans fin coopérant avec un élément femelle de l'organe mené, formant écrou ;
- l'élément formant vis sans fin comprend une première extrémité, en appui contre une butée axiale fixe, et une seconde extrémité destinée à venir en appui contre une face d'application d'effort du capteur, l'organe mené comprenant une extrémité destinée à venir en appui contre la face d'application d'effort du capteur ;
- le capteur d'effort est de type piézo-électrique ;
- les moyens de détection d'effort comprennent des moyens de mesure de l'intensité de courant traversant le moteur électrique.
L'invention sera mieux comprise à la lecture de la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d'exemple et faite en se référant aux dessins dans lesquels :
- les figures 1 et 2 sont des vues schématiques d'un dispositif de commande électrique d'un frein de parking pour véhicule automobile, selon l'invention, dans deux configurations de fonctionnement respectivement ;
- la figure 3 est un graphique montrant l'évolution de l'effort subi par un capteur du dispositif de commande illustré sur les figures précédentes au cours d'une séquence de fonctionnement de ce dispositif de commande.
On a représenté schématiquement sur les figures 1 et 2 un dispositif de commande électrique d'un frein de parking pour véhicule automobile, selon l'invention. Ce dispositif de commande est désigné par la référence générale 10.
Le dispositif de commande 10 comprend des organes menant 12 et mené 14 d'actionnement d'un câble 16 de commande du frein.
Dans l'exemple illustré, l'organe menant 12 comprend un élément mâle 18, formant vis sans fin, et l'organe mené 14 comprend un élément femelle 20, formant écrou, coopérant par vissage avec l'élément mâle 18.
L'organe mené 14 est relié au câble de commande 16 par l'intermédiaire d'un attelage classique comprenant, par exemple, un élément 22 formant palonnier reliant le câble de commande 16 à l'organe mené 14 par l'intermédiaire d'une paire de tiges 26.
Le dispositif de commande 10 comprend également un capteur d'effort classique 28, par exemple de type piézo-électrique, intercalé entre une première butée axiale fixe 30 et l'élément 18 formant vis sans fin. Cet élément 18 comprend une première extrémité 18A, en appui contre une seconde butée axiale fixe 32, et une seconde extrémité 18B destinée à venir en appui contre une face E d'application d'effort du capteur d'appui 28, comme cela est représenté sur la figure 1.

L'élément 18 formant vis sans fin est destiné à être entraîné en rotation, par un moteur électrique classique 34 schématisé sur la figure 1 , dans deux sens opposés, à savoir, un premier sens de tension ou traction du câble de commande 10 (voir figure 1) et un second sens de détente ou relâchement du câble de commande 10 (voir figure 2). On notera que l'on n'a pas représenté sur les figures les moyens de couplage du moteur électrique 34 avec l'élément 18 formant vis sans fin, ces moyens de couplage étant de type classique.
L'élément 18 formant vis sans fin est destiné à être entraîné en rotation dans ses deux sens opposés pour placer le frein de parking dans des états, respectivement, activé et désactivé. Aux premier et second sens de rotation de l'élément 18 formant vis sans fin correspondent des premier et second sens de déplacement en translation de l'organe mené 14.
L'élément 18 formant vis sans fin et l'élément 20 formant écrou constituent des moyens permettant de transformer le mouvement de rotation de l'arbre du moteur 34 en mouvement de translation du câble de commande 16.
Le dispositif de commande 10 comprend également une unité électronique de commande 36 reliée de façon classique, d'une part, au capteur 28, et d'autre part, au moteur 34.
L'organe mené 14 comprend une extrémité 14A destinée à venir en appui contre la face E d'application d'effort du capteur 28.
L'élément 18 formant vis sans fin et l'organe mené 14 coopèrent avec le capteur 28 pour détecter un effort de résistance au déplacement de l'élément 18 formant vis sans fin respectivement dans son sens de tension du câble 16 et dans son sens de détente du câble 16.
La figure 3 représente une courbe montrant l'évolution de l'effort F subi par le capteur 28 au cours d'une séquence S de fonctionnement du dispositif de commande 10. Cette séquence S est gérée par l'unité de commande 36.
Au cours d'une première étape de la séquence S, correspondant à une première partie F1 de la courbe représentée sur la figure 3, le dispositif de commande 10 est actionné de façon à activer le frein de parking. L'élément 18 formant vis sans fin tourne dans son premier sens, comme cela est représenté sur la figure 1. La seconde extrémité 18B de l'élément formant vis sans fin est en appui contre la face E d'application d'effort du capteur 28. Ce dernier détecte l'effort de résistance au déplacement de l'organe menant 12 dans son sens de tension du câble 16. Cet effort de résistance est croissant. Le câble de commande 16, tiré par l'organe mené 14 auquel il est attelé, active le frein de parking.

Au cours d'une seconde étape de la séquence S, correspondant à une deuxième partie F2 de la courbe représentée sur la figure 3, la tension du câble de commande 16 est maintenue constante.
Au cours d'une troisième étape de la séquence S, correspondant à une troisième partie F3 de la courbe représentée sur la figure 3, le dispositif de commande 10 est actionné de façon à désactiver (desserrer) le frein de parking. L'élément 18 formant vis sans fin tourne dans son second sens. Le capteur 28, toujours en contact avec la seconde extrémité 18B de l'élément 18 formant vis sans fin, détecte un effort de résistance au déplacement de l'organe menant 12. Cet effort de résistance est décroissant.
Au cours d'une quatrième étape de la séquence S, correspondant à une quatrième partie F4 de la courbe représentée sur la figure 3, le frein de parking est désactivé (desserré). L'effort détecté par le capteur 28 est nul.
Au cours d'une cinquième étape de la séquence S, correspondant à une cinquième partie F5 de la courbe représentée sur la figure 3, la rotation de l'élément 18 formant vis sans fin dans son second sens de détente du câble 16 est poursuivie. Ceci a pour effet, d'une part, d'écarter de la face E d'application d'effort du capteur 28 la seconde extrémité 18B de l'élément formant vis sans fin et, d'autre part, d'entraîner l'organe mené 14 en appui contre cette face E d'application d'effort, comme cela est représenté sur la figure 2. Le capteur 28 détecte alors un effort de résistance au déplacement de l'organe menant 12 dans son sens de détente du câble 16. Cet effort de résistance, dit effort de détente, est croissant lorsque l'organe menant 12 est entraîné dans son second sens.
Au cours de la cinquième étape, lorsque l'effort de résistance au déplacement de l'organe menant 12 dans son second sens de détente du câble 16 atteint un seuil prédéterminé FX correspondant à une détente du câble 16 adaptée aux opérations de maintenance, l'entraînement de l'élément 18 formant vis sans fin est interrompu sous l'effet d'une commande appropriée de l'unité électronique 36.
L'invention permet donc de détecter facilement une position de détente (relâchement) du câble de commande 16 adaptée aux opérations de maintenance du frein de parking.
L'invention ne se limite pas au mode de réalisation décrit précédemment.
En particulier, plutôt que de faire venir l'organe mené 14 en appui contre une face du capteur 28 pour détecter la position prédéterminée de détente du câble 16, on peut faire venir cet organe mené 14 contre une butée fixe. Dans ce cas, les moyens de détection d'effort de résistance au déplacement de l'organe menant 12 dans le sens de détente du câble 16 comprennent des moyens de mesure de l'intensité de courant traversant le moteur électrique 34.