Parte del contenido de esta aplicación no está disponible en este momento.
Si esta situación persiste, contáctenos aComentarios y contacto
1. (WO2019043326) METHOD FOR MANAGING THE THRUST OF A ROCKET ENGINE, COMPUTER PROGRAM AND RECORDING MEDIUM FOR IMPLEMENTING SAID METHOD, CONTROL DEVICE FOR A ROCKET ENGINE, AND ROCKET ENGINE COMPRISING SAID CONTROL DEVICE
Nota: Texto obtenido mediante procedimiento automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Solo tiene valor jurídico la versión en formato PDF

REVENDICATIONS

1. Procédé de gestion de la poussée pendant une phase de fonctionnement d'un moteur-fusée (100), le moteur-fusée comprenant une chambre de combustion (102), deux circuits d'alimentation en ergols (20A,20B) pour alimenter en ergols la chambre de combustion (102), deux pompes (23A,23B) disposées respectivement sur les deux circuits d'alimentation en ergols, l'une au moins étant une pompe électrique, et une alimentation électrique (104) ;

ladite au moins une pompe électrique étant configurée pour être alimentée en électricité par l'alimentation électrique (104) ;

le procédé comprenant les étapes suivantes :

(S10) on calcule une consigne initiale de poussée pour le moteur (PGCc m ;

(S20) on calcule une consigne initiale de poussée maximale

(PGCCmax ini) souhaitée pour le moteur ;

(530) on calcule une consigne effective de poussée maximale (PGCCmax e) définissant une poussée maximale que l'on attend du moteur compte tenu d'au moins une limitation de l'alimentation électrique (104) en réalisant au moins l'un de deux groupes d'opérations (S31,S32,S33 ; S35,S36,S37,S38);

(S40) à partir de la consigne initiale de poussée (PGCc ini), on calcule une consigne de poussée filtrée (PGCC f) pour le moteur (100) de telle sorte que la consigne de poussée filtrée (PGCc f) soit inférieure ou égale à la consigne effective de poussée maximale (PGCcmax e) ;

la consigne de poussée filtrée (PGCc η étant une valeur prévue pour permettre un calcul de la ou des commandes transmises à ladite au moins une pompe électrique ;

le premier desdits deux groupes d'opérations comprenant les opérations suivantes:

(531) on fixe une valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max) à une valeur strictement inférieure à une puissance électrique maximale (PImax) susceptible d'être délivrée par l'alimentation électrique (104) ;

(532) on compare une puissance électrique instantanée (PI) consommée par les pompes à ladite valeur-seuil de puissance instantanée

(Pis max)/ et,

(S33) si la puissance électrique (PI) consommée par les pompes (23A,23B) dépasse ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), on fixe la consigne effective de poussée maximale (PGCcmax e) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée maximale (PGCCmax ini) Ί

et le deuxième desdits deux groupes d'opérations comprenant les opérations suivantes:

(535) on calcule une quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Εη∞η5 prev), égale à une quantité cumulée d'énergie électrique qu'il est nécessaire de fournir aux pompes pour réaliser un profil prévisionnel de poussée prévu pour le moteur fusée ;

(536) on calcule une valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto) fonction d'une quantité d'énergie (Ensto) stockée dans l'alimentation électrique (104) ;

(S37) on compare la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (EnCOns prev) à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto) ;

(S38) si l'on détecte que la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Encons prev) est supérieure à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENS sto), on fixe la consigne de poussée maximale effective (PGCcmax e) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée maximale (PGCCmax in -

2. Procédé de gestion de la poussée selon la revendication 1, dans lequel l'étape S38, si l'on détecte que la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Enns prev) est supérieure à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto), comprend les étapes suivantes :

(531) on fixe une valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max) à une valeur strictement inférieure à une puissance électrique maximale (PImax) susceptible d'être délivrée par l'alimentation électrique (104) ;

(S31a) on modifie alors ladite valeur-seuil de puissance (PIs max) de telle sorte que sa valeur soit strictement inférieure à la valeur calculée (PIS max) à l'étape S31 ;

(532) on compare une puissance électrique instantanée (PI) consommée par les pompes à ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIs max), et,

(S33) si la puissance électrique (PI) consommée par les pompes (23A,23B) dépasse ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), on fixe la consigne effective de poussée maximale (PGCcmax e) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée maximale (PGCCmax ini).

3. Procédé de gestion de la poussée selon la revendication 1, dans lequel la valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max) est égale à une fraction de la puissance électrique susceptible d'être délivrée par l'alimentation électrique (104), par exemple 80% ou 90% de celle-ci.

4. Procédé de gestion de la poussée pendant une phase de fonctionnement d'un moteur-fusée (100), le moteur-fusée comprenant une chambre de combustion (102), deux circuits d'alimentation en ergols (20A,20B) pour alimenter en ergols la chambre de combustion (102), deux pompes (23A,23B) disposées respectivement sur les deux circuits d'alimentation en ergols, l'une au moins étant une pompe électrique, et une alimentation électrique (104) ;

ladite au moins une pompe électrique étant configurée pour être alimentée en électricité par l'alimentation électrique (104) ;

le procédé comprenant les étapes suivantes :

(SI 10) on calcule une consigne initiale de poussée pour le moteur (PGCc ini) ;

(5140) à partir de la consigne initiale de poussée (PGCc m), on calcule une consigne de poussée filtrée (PGCc f) pour le moteur (100) en réalisant au moins un parmi deux groupes d'opérations (S141,S142,S143 ; S145,S146,S147,S148) ;

la consigne de poussée filtrée (PGCc Q étant une valeur prévue pour permettre un calcul de la ou des commandes transmises à ladite au moins une pompe électrique ;

le premier desdits deux groupes d'opérations comprenant les opérations suivantes:

(5141) on calcule une valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), en fonction de la puissance électrique maximale (PImax) susceptible d'être délivrée par l'alimentation électrique (104) ;

(5142) on compare une puissance électrique instantanée (PI) consommée par les pompes à ladite valeur-seuil de puissance instantanée

(5143) si la puissance électrique (PI) consommée par les pompes (23A,23B) dépasse ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), on fixe la consigne de poussée filtrée (PGCc f) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée (PGCc ini) ; et

le deuxième desdits deux groupes d'opérations comprenant les opérations suivantes :

(S145) on calcule une quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Enns prev), égale à une quantité cumulée d'énergie électrique qu'il est nécessaire de fournir aux pompes pour réaliser un profil prévisionnel de poussée prévu pour le moteur fusée ;

(5146) on calcule valeur-seuil d'énergie stockée (ENS sto) fonction d'une quantité d'énergie (Enst0) stockée dans l'alimentation électrique

(104) ;

(5147) on compare la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (EnCOns prev) à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto) ;

(5148) si l'on détecte que la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (EnCOns prev) est supérieure à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto), on fixe la consigne de poussée filtrée (PGCC f) à une valeur strictement inférieure à ladite consigne initiale de poussée

(PGCC ini).

5. Programme d'ordinateur comportant des instructions pour l'exécution des étapes du procédé de gestion de la poussée selon l'une quelconque des revendications 1 à 4 lorsque ledit programme est exécuté par un ordinateur.

6. Support d'enregistrement lisible par un ordinateur sur lequel est enregistré un programme d'ordinateur selon la revendication 5.

7. Dispositif de commande (U) pour moteur-fusée (100), le moteur-fusée comprenant une chambre de combustion (102), deux circuits d'alimentation en ergols (20A,20B) pour alimenter en ergols la chambre de combustion (102), deux pompes (23A,23B) disposées respectivement sur

les deux circuits d'alimentation en ergols, l'une au moins étant une pompe électrique, et une alimentation électrique (104) ;

ladite au moins une pompe électrique (23A,23B) étant configurée pour être alimentée en électricité par l'alimentation électrique (104) ;

le dispositif de commande comprenant :

un module (U10) de calcul de consigne initiale de poussée, configuré pour calculer une consigne initiale de poussée pour le moteur

un module (U20) de calcul de consigne initiale de poussée maximale, configuré pour calculer une consigne initiale de poussée maximale (PGCmax mi) souhaitée pour le moteur ;

un module (U30) de calcul de consigne effective de poussée maximale, configuré pour calculer une consigne effective de poussée maximale (PGCcmax e) définissant une poussée maximale que l'on attend du moteur compte tenu d'au moins une limitation de l'alimentation électrique (104) ;

le module (U30) de calcul de consigne effective de poussée maximale étant configuré pour réaliser au moins l'un de deux groupes d'opérations (S31,S32,S33 ; S35,S36,S37,S38);

un module (U40) de calcul de consigne de poussée filtrée, configuré pour, à partir de la consigne initiale de poussée (PGCc ini), calculer une consigne de poussée filtrée (PGCc f) pour le moteur (100) de telle sorte que la consigne de poussée filtrée (PGCc f) soit inférieure ou égale à la consigne effective de poussée maximale (PGCcmax e) ;

la consigne de poussée filtrée (PGCc étant une valeur prévue pour permettre un calcul de la ou des commandes transmises à ladite au moins une pompe électrique ;

le premier desdits deux groupes d'opérations comprenant les opérations suivantes :

(S31) fixer une valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max) à une valeur strictement inférieure à une puissance électrique maximale (PImax) susceptible d'être délivrée par l'alimentation électrique (104) ;

(S32) comparer une puissance électrique instantanée (PI) consommée par les pompes à ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), et,

(S33) si la puissance électrique (PI) consommée par les pompes (23A,23B) dépasse ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), fixer la consigne effective de poussée maximale (PGCcmax e) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée maximale (PGCCmax ini) )

le deuxième desdits deux groupes d'opérations comprenant les opérations suivantes :

(535) on calcule une quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (EnCOns prev)/ égale à une quantité cumulée d'énergie électrique qu'il est nécessaire de fournir aux pompes pour réaliser un profil prévisionnel de poussée prévu pour le moteur fusée ;

(536) on calcule une valeur-seuil d'énergie stockée (ENS sto) fonction d'une quantité d'énergie (Enst0) stockée dans l'alimentation électrique (104) ;

(S37) on compare la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (EnCOns prev) à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs st0) ;

(S38) si l'on détecte que la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Εη∞η5 prev) est supérieure à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENS sto)/ on fixe la consigne de poussée maximale effective (PGCcmax e) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée maximale (PGCcmax ini)-

8. Dispositif de commande (U) pour moteur-fusée (100), le moteur-fusée comprenant une chambre de combustion (102), deux circuits d'alimentation en ergols (20A,20B) pour alimenter en ergols la chambre de combustion (102), deux pompes (23A,23B) disposées respectivement sur les deux circuits d'alimentation en ergols, l'une au moins étant une pompe électrique, et une alimentation électrique (104) ;

ladite au moins une pompe électrique (23A,23B) étant configurée pour être alimentée en électricité par l'alimentation électrique (104) ;

le dispositif de commande comprenant :

un module (U10) de calcul de consigne initiale de poussée, configuré pour calculer une consigne initiale de poussée pour le moteur (PGCc in,) ;

un module (U40) de calcul de consigne de poussée filtrée, configuré pour, à partir de la consigne initiale de poussée (PGCc ini), calculer une consigne de poussée filtrée (PGCC f) pour le moteur (100) en réalisant au moins un parmi deux groupes d'opérations ;

la consigne de poussée filtrée (PGCc ^ étant une valeur prévue pour permettre un calcul de la ou des commandes transmises à ladite au moins une pompe électrique ;

le premier desdits deux groupes d'opérations (S141,S142,S143) comprenant les opérations suivantes :

(5141) on calcule une valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), en fonction de la puissance électrique maximale (PImax) susceptible d'être délivrée par l'alimentation électrique (104) ;

(5142) on compare une puissance électrique instantanée (PI) consommée par les pompes à ladite valeur-seuil de puissance instantanée

(Pis max), t,

(5143) si la puissance électrique (PI) consommée par les pompes (23A,23B) dépasse ladite valeur-seuil de puissance instantanée (PIS max), on fixe la consigne de poussée filtrée (PGCc f) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée (PGCC jni) ; et

le deuxième desdits deux groupes d'opérations (S145,S146,S147,S148) comprenant les opérations suivantes :

(S145) on calcule une quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Encons prev), égale à une quantité cumulée d'énergie électrique qu'il est nécessaire de fournir aux pompes pour réaliser un profil prévisionnel de poussée prévu pour le moteur fusée ;

(5146) on calcule une valeur-seuil d'énergie stockée (ENS st0) fonction d'une quantité d'énergie (Ensto) stockée dans l'alimentation électrique (104) ;

(5147) on compare la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (EnCOns prev) à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto) ;

(5148) si l'on détecte que la quantité prévisionnelle d'énergie électrique consommée (Enns prev) est supérieure à la valeur-seuil d'énergie stockée (ENs sto), on fixe la consigne de poussée filtrée (PGCc f) à une valeur strictement inférieure à la ladite consigne initiale de poussée

(PGCC jni).

9. Moteur-fusée (100) comprenant une chambre de combustion

(102), deux circuits d'alimentation en ergols (20A,20B) pour alimenter en ergols la chambre de combustion (102), deux pompes (23A,23B) disposées respectivement sur les deux circuits d'alimentation en ergols, l'une au moins étant une pompe électrique, et une alimentation électrique (104) ;

ladite au moins une pompe électrique (23A,23B) étant configurée pour être alimentée en électricité par l'alimentation électrique (104) ; et un dispositif de commande (U) selon l'une quelconque des revendications 7 ou 8.