Processing

Please wait...

Settings

Settings

Goto Application

1. WO2020229424 - MOUNTING OF AN ACOUSTIC PROTECTION SHIELD FOR A MOTOR VEHICLE ENGINE

Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters

[ FR ]

DESCRIPTION

TITRE : MONTAGE D’UN ECRAN DE PROTECTION ACOUSTIQUE POUR MOTEUR DE VEHICULE AUTOMOBILE

L’invention concerne un montage d’un écran de protection acoustique pour moteur de véhicule automobile et un écran d’un tel montage.

Il est connu de réaliser un montage d’un écran de protection acoustique pour moteur de véhicule automobile, ledit montage comprenant :

• une embase de fixation solidaire dudit moteur, ladite embase étant pourvue d’un logement d’ancrage,

• un organe de fixation dudit écran sur ladite embase, ledit organe comprenant une partie d’ancrage dans ledit logement surmontée par une collerette saillant radialement de ladite partie,

• ledit écran qui comprend une âme à base de mousse de polyuréthanne moulée élastiquement compressible et un élément de renforcement d’une zone de réception dudit organe, ledit élément étant surmoulé par ladite âme.

La présence d’un tel élément de renforcement est dictée par le fait que la mousse ne présente pas une robustesse suffisante pour permettre une fixation durable dans le temps.

Cependant, les agencements connus présentent l’un et/ou l’autre des inconvénients exposés ci-après :

• la mousse peut être mise en contact avec l’embase qui est chaude en zone de réception de l’organe de fixation, ce qui risque de conduire à sa dégradation dans le temps,

• le contact entre l’élément et l’organe peut être la source de nuisances sonores dues aux vibrations du moteur,

• le surmoulage de l’élément de renforcement peut s’avérer insuffisamment robuste, d’où un risque de désolidarisation avec l’âme en mousse,

• la collerette de l’organe de fixation prend dans certains cas appui sur de la mousse, ladite mousse étant susceptible de perdre ses propriétés d’élasticité avec le temps avec pour conséquence que ledit appui se réduit, ce qui peut entraîner des risques de fixation insuffisamment ferme donnant lieu à l’apparition de bruits parasites occasionnés par les vibrations du moteur.

L’invention a pour but de pallier ces inconvénients.

A cet effet, et selon un premier aspect, l’invention propose un montage d’un écran de protection acoustique pour moteur de véhicule automobile, ledit montage comprenant :

• une embase de fixation solidaire dudit moteur, ladite embase étant pourvue d’un logement d’ancrage,

• un organe de fixation dudit écran sur ladite embase, ledit organe comprenant une partie d’ancrage dans ledit logement surmontée par une collerette saillant radialement de ladite partie,

• ledit écran qui comprend une âme à base de mousse de polyuréthanne moulée élastiquement compressible et un élément de renforcement d’une zone de réception dudit organe, ledit élément étant surmoulé par ladite âme,

ledit montage présentant en outre les caractéristiques suivantes :

• ledit élément est à base de matériau élastomère moulé en forme de manchon de réception dudit organe dont les extrémités s’élargissent en forme de rondelles,

• la mousse de ladite âme surmoule la face externe dudit manchon et la face interne de chacune desdites rondelles, la face externe de chacune desdites rondelles étant dépourvue de mousse,

• ladite collerette prend appui en contact serrant sur la face externe de l’une desdites rondelles et la face externe de l’autre desdites rondelles prend appui en contact serrant sur ladite embase, de sorte que ledit écran soit fixé à ladite embase sans jeu et avec un amortissement vibratoire apporté par l’élasticité dudit élément.

Avec l’agencement proposé :

• la mousse n’est pas en contact avec l’embase en zone de réception de l’organe de fixation, ce qui limite le risque de dégradation dans le temps,

• le contact entre l’élément et l’organe n’est pas source de nuisances sonores dues aux vibrations du moteur, ceci en raison de l’amortissement apporté par l’élasticité de l’élément,

• le surmoulage de l’élément de renforcement est très robuste de par la géométrie conférée audit élément qui permet de maximiser la surface surmoulée par la mousse,

• la collerette de l’organe de fixation prend directement appui sur l’élément de renforcement qui présente une très grande robustesse, ce qui permet d’assurer une fixation ferme dans la durée empêchant l’apparition de bruits parasites occasionnés par les vibrations du moteur.

En outre, le choix d’un matériau élastomère pour l’élément permet de répondre aux contraintes thermiques auquel il est exposé.

Selon un deuxième aspect, l’invention propose un écran d’un tel montage.

D’autres particularités et avantages de l’invention apparaîtront dans la description qui suit, faite aux figures jointes dans lesquelles :

[Fig .1 ] est une vue en coupe partielle d’un montage selon une réalisation,

[Fig .2] est une vue schématique en perspective d’un élément de renforcement du montage de la figure 1 .

En référence aux figures, on décrit un montage d’un écran 1 de protection acoustique pour moteur de véhicule automobile, ledit montage comprenant :

• une embase 2 de fixation solidaire dudit moteur, ladite embase étant pourvue d’un logement 3 d’ancrage,

• un organe 4 de fixation dudit écran sur ladite embase, ledit organe comprenant une partie d’ancrage 5 dans ledit logement surmontée par une collerette 6 saillant radialement de ladite partie,

• ledit écran qui comprend une âme 7 à base de mousse de polyuréthanne moulée élastiquement compressible et un élément de renforcement 8 d’une zone de réception dudit organe, ledit élément étant surmoulé par ladite âme,

ledit montage présentant en outre les caractéristiques suivantes :

• ledit élément est à base de matériau élastomère moulé en forme de manchon 9 de réception dudit organe dont les extrémités s’élargissent en forme de rondelles 10a, 10b,

• la mousse de ladite âme surmoule la face externe 11 dudit manchon et la face interne 12 de chacune desdites rondelles, la face externe 13a, 13b de chacune desdites rondelles étant dépourvue de mousse,

• ladite collerette prend appui en contact serrant sur la face externe 13a de l’une desdites rondelles 10a et la face externe 13b de l’autre desdites rondelles 10b prend appui en contact serrant sur ladite embase, de sorte que ledit écran soit fixé à ladite embase sans jeu et avec un amortissement vibratoire apporté par l’élasticité dudit élément.

Bien entendu, il peut être prévu de fixer l’écran par une pluralité d’organes 4 selon l’agencement sus décrit.

Selon une réalisation, le matériau élastomère est un éthylène propylène diène monomère (EPDM) qui présente l’avantage de conduire à une très bonne cohésion avec la mousse.

Selon une réalisation, le matériau élastomère présente une dureté shore comprise entre 60 et 80 Shore A.

Selon la réalisation représentée, l’élément 8 est pourvu de nervures 14 reliant les faces internes 12 des rondelles 10a, 10b, ce qui permet de garantir sa cote axiale.

Selon la réalisation représentée, la partie d’ancrage 5 de l’organe 4 est pourvue de harpons 15 élastiquement déformables s’ancrant sur des butées 16 prévues dans le logement 3.

Selon une réalisation non représentée, la partie d’ancrage 5 de l’organe 4 et le logement 3 sont respectivement conformés de manière à s’ancrer l’un dans l’autre après rotation axiale appliquée audit organe.

Selon une réalisation, la mousse de l’âme 7 présente une masse volumique comprise entre 220 et 400 g/l.

On décrit enfin un écran 1 d’un tel montage, ledit écran comprenant une âme 7 à base de mousse de polyuréthanne moulée élastiquement compressible et un élément de renforcement 8 d’une zone de réception d’un organe de fixation 4, ledit élément étant surmoulé par ladite âme, ledit écran présentant en outre les caractéristiques suivantes :

• ledit élément est à base de matériau élastomère moulé en forme de manchon 9 de réception dudit organe dont les extrémités s’élargissent en forme de rondelles 10a, 10b,

• la mousse de ladite âme surmoule la face externe 11 dudit manchon et la face interne 12 de chacune desdites rondelles, la face externe 13a, 13b de chacune desdites rondelles étant dépourvue de mousse.