Processing

Please wait...

Settings

Settings

Goto Application

1. WO2020109676 - EQUILIBRIUM OF RADIATING ENERGIES IN THE MAGNETIC DOMAIN

Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters

[ FR ]

EQUILIBRE DES ENERGIES RAYONNANTES DU DOMAINE MAGNETIQUE Le monde des poids et mesures international vient de quitter la référence de la masse et de passer à la référence du monde ondulatoire kv. Cette dépose concerne directement l’implication de la gestion des électrons/photons du monde ondulatoire qui régulent les électrons/photons du monde corpusculaire par l’intrication coordonnée, équilibrée des énergies habituelles connues corpusculaires et de la condition des électrons/photons en mode magnétique ondulatoire. L’essentiel est d’utiliser et de mettre en œuvre les deux aspects des potentiels physiques couplés : ondulatoire et corpusculaire par l’implication des intrications quantiques intervenant sur les 2 mondes corpusculaire et ondulatoire qui s’équilibrent entre eux, comme le dit le Professeur Michel Devoret par les trains d’ondes appartenant à la régulation du cycle naturel de la nature, la‘mésoscopie’, et le résonateur nanomécanique équilibre les champs vers l’équilibre du plus petit, ce qui fait que la moyenne des champs est fortement diminuée. Le monde magnétique de la loi de Laplace Champ-Chemin-Courant implique plusieurs aspects de la physique corpusculaire et ondulatoire. Fig. 1 on montre un câble électrique (1) qui laisse passer un courant X (2) alternatif mode corpusculaire, suivant une intensité Y (4) il en résulte un champ Z (3) mode ondulatoire . La Fig. 2 représente un tuyau d’alimentation en gasoil (1) qui passe un débit de gasoil X’ (2) suivant une intensité de pression (4) qui sort du tuyau pour usage de combustion ou un chauffage. Il rayonne par le tuyau un champ Z’ (3) ondulatoire dans l’espace ambiant, résultant des pressions du gasoil et de la structure du tuyau, activant un champ magnétique/électromagnétique de magnétostriction des contraintes mécaniques, champ rayonnant dans l’espace ambiant. H en est de même pour un câble de courant continu dont le débit varie suivant l’utilisation et génère un champ Z’’ connu des forces de Laplace dont le champ Z” et celui du tuyau du gasoil Z’ de même nature magnétique/électromagnétique sont à diminuer entre eux, pour l’espace ambiant et le milieu environnant propre magnétiquement à ne pas polluer, c’est l’objet de ce procédé et appareil. Ce ne sont que des exemples de transferts d’informations d’énergies qui génèrent dans tous les cas des champs rayonnants Z, Z’, Z” etc, dans l’espace, le milieu ambiant, qui polluent l’espace et les autres machines, appareils qui eux subissent ou absorbent les champs résultants par leurs structures métalliques ou autres, sensibles aux champs magnétiques ou électromagnétiques sur les masses des appareils, constituant une glue magnétique sur les électrons, comme l’explique le Boson de Higgs. Ces champs électromagnétiques/magnétiques suivant la loi hü (h nu) des énergies du monde ondulatoire se mélangent entres eux et portent une pollution inutile dans les véhicules, les maisons, partout où les énergies des champs Z résultant des informations/énergies circulent. Ces énergies utilisées dans un milieu de l’espace modifié quantique, peuvent alors être régulées. En effet en mode quantique par la présence de graphène ou oxyde de graphène, les tensions intensités des champs Z sont régulées, égalisées amorties, gommées des différentes charges magnétiques, ce qui diminue l’effet de glue.

Les charges magnétiques/électromagnétiques se dissipent partout dans les masses des véhicules, des maisons et dans l’atmosphère, l’air ambiant est corrigé par le mode quantique exécuté par la présence de graphène ou d’oxyde de graphène, les électrons sont plus libres et échangent des potentiels

différents, vers une égalisation des potentiels des champs magnétiques électromagnétiques. Ce milieu quantique de l’espace modifié, quantique par la présence d’oxyde de graphène, donne des résultats exceptionnels de nettoyage de ces pollutions magnétiques des champs Z. L’objet de la présente demande sont les applications réalisées par l’homme de 1’art qui sont mises en place suivant le procédé qui lierc - couple les effets de diaphonie par la mise en proximité, entrelacé des câbles ou opérateurs dynamiques de transport énergie/information, 2lime- le milieu quantique modifie la relation des nouveaux équilibres des électrons dans un milieu de nature quantique, qui permet l’activité des équilibres nouveaux des comportements des électrons des champs qui s’auto-amortissent entre eux. Entre le monde corpusculaire reconditionné par le monde ondulatoire, l’intrication détermine une moyenne nouvelle de la gestion des énergies des champs Z modifiées régulées, amorties, gommées. Fig. 3, l’appareil est une commutation activée par diaphonie entre au moins 2 câbles électriques, entre un câble électrique isolé par une gaine isolante, alimenté par une seule source de contact électrique (2) à une extrémité, par exemple le plus de la batterie, avec l’autre extrémité une bobine (7), une self au bout du câble, c’est un circuit ouvert, pas un circuit fermé de ce premier câble qui capte et régule l’intensité électrique magnétique d’un autre câble principal d’alimentation (6) qui est enroulé (7) par la bobine (7) de ce premier câble ou fil électrique lié à l’alimentation batterie (2) par exemple ou de la masse d’un véhicule. Sur le circuit principal (6) de la batterie, la régulation du câble est installée (7). L’appareil est de l’autre côté enroulé par sa forme en bobine/self (3) sur une durite (4) d’alimentation en carburant d’un moteur par exemple non limitatif, afin de réguler les champs Z de la durite et celui de la batterie. Par le procédé, les bobines (3,7 ), le fil d’alimentation électrique (6) et la durite d’alimentation gasoil (4) sont recouverts de peinture d’oxyde de Graphène ou de graphène qui détermine un milieu propice aux régulations des champs magnétiques électromagnétiques, dans ces conditions c’est un milieu quantique propice aux régulations amortissements des champs. Le comportement des électrons est plus libre et s’avère s’équilibrer vers une moyenne diminuée gommée de leur tension et intensité respective et complémentaire par leurs activités nouvelles couplées en mode quantique. La liberté des électrons couplés de nature ondulatoire, initialement corpusculaire polarisée, ce sont les champs Z qui sont amortis, régulés en tensions et intensités par le procédé de mise en place de couplage mécanique et magnétique quantique. La légitimité du monde ondulatoire en milieu quantique, nous permet d’entrer en matière de régulation et permet de constater la conversion de régulation des champs des électrons sur les moteurs et toute machine électrique, thermique, chimique relevant de la complémentarité dynamique de l’électrodynamie quantique. Le monde ondulatoire des électrons a des incidences remarquables bénéfiques sur le monde traditionnel de la physique par un équilibrage des énergies électriques et magnétiques de la conversion et adaptation homogène des différentes fonctions auto-gérées des différents champs Z mis en relation. Ainsi l’équilibrage, les répartitions des efforts sont auto-réali sés, répartis par les électrons sur les 2 types d’énergies qui optimisent toutes les machines électriques, moteurs thermiques. Les moteurs thermiques voient leur pollution des gaz d’échappement fortement diminuée par les appareils qui lèvent les contraintes.

L’ensemble des véhicules terre-air-mer voit leur comportement de déplacement modifié, en diminuant les pollutions des champs Z altérant les fonctions fondamentales par le couplage initial de champ chemin courant, qui n’est plus le même et en libère le chemin-courant dont nous constatons les effets d’optimisation des fonctionnements des machines sans la glue magnétique. La diminution des champs Z se constate par la perméabilité modifiée de l’espace plus fluide à moindre tension magnétique électromagnétique pour les électrons. Il en résulte dans l’espace ambiant que le Son, l’acoustique reprend la grandeur de son espace en expansion dans le milieu ambiant libéré de la glue des champs Z, les électrons peuvent danser à nouveau. Les véhicules ont des conséquences mécaniques de la diminution des tensions magnétiques sur les suspensions adoucies, les moteurs souples, silencieux et efficaces. En mer, moins de turbulences sur les bateaux. Dans l’air, les vols sont moins turbulents, plus stables pour les avions, hélicoptères, drones, objets volants. Dans tous les cas, les brouillards magnétiques sont fortement éliminés, ainsi que pour toutes les maisons, habitations, lieux de vie collectifs. Le procédé et 1’ appareil sont un nettoyeur auto induit des pollutions électriques/magnétiques. L’activation complémentaire des 2 dimensions permet la fluidité de la gestion des énergies électriques et magnétiques concordantes vers une régulation magnétique électromagnétique gommée apaisée.

Les moteurs deviennent plus silencieux, plus souples et coupleux, plus efficaces en rendement. Procédé et appareils permettent de quitter les champs qui imposent les rudesses d’une technologie de chocs, directive, cloisonnée, isolée, avec des fortes signatures magnétiques des champs Z par les contraintes mécaniques qui deviennent amorties par l’échange des énergies de nature ondulatoire de correction sur les énergies d’origine corpusculaire en mouvement, initialement sous contraintes. La mécanique quantique des relations harmoniques des composantes mécaniques, électriques, chimiques est l’unification des technologies. La technologie des supraconducteurs avec la présence d’oxyde de graphène avec une seule liaison électrique et l’entrelacement des opérateurs, couplent instantanément les propriétés de conductions des différences des potentiels des champs électriques Z en mode de comportement quantique, des câbles électriques et des rayonnements ondulatoires des électrons, de tout circuit électrique modifié ou des transports des fluides, de carburant ou autres. Ces 2 propriétés distinctes d’activités des électrons deviennent opératives simultanément et permettent des régulations quantiques, techniques de tous les mouvements mécaniques, électriques, chimiques. Ils sont désormais intriqués par les appareils qui équilibrent les tensions des champs électriques et magnétiques Z et les chocs électriques directs de surtensions induites de champs magnétiques qui rayonnent en pollution électrique/ brouillards magnétiques, et courants statiques de toute installation et rayonnements qui bloquent, polluent toutes les technologies. Un bain quantique par la présence d’oxyde de graphène, régule tout cela et permet l’ajustement de toutes les tensions des différentes fonctions mécaniques, électriques, qui rayonnent en champs magnétiques/électriques Z qui s’équilibrent, régulés entre eux par le milieu quantique des électrons dans l’atmosphère ambiante de l’espace du rayonnement du graphène/oxyde de graphène, régulateur unificateur harmonique de toutes les forces magnétiques. L’appareil utile, corrige ces anomalies et donne de meilleurs rendements à toute machine agricole ou

industrielle et à tout véhicule ou habitat. Cette technologie de fluidité des informations passe par le couplage équilibré des 2 états de la matière des électrons et de ses rayonnements magnétiques des électrons/photons qui interviennent dans les rendements des technologies. Les maisons, habitats, bâtiments collectifs sont concernés aussi et régulés par l’appareil posé au tableau d’alimentation électrique ou sur un circuit d’alimentation électrique, sans aucun danger par les bobinages/selfs isolés électriquement. La durite du carburant est pour le liquide, de l’essence, de l’éthanol, gasoil ou kérosène par exemple ou gaz hydrogène ou autres à venir. Pour la mise en place du procédé, il n’y a qu’une liaison électrique et au moins un bobinage ou une self dont les tours dépendent de la tension batterie ou du secteur et du diamètre des câbles ou fils électriques, le nombre de tours des bobinages sera donné par l’homme de l’art. La régulation est efficace instantanément, grâce au couplage électrique et magnétique quantique, mis en place par la self/bobinage adéquate dans le milieu quantique du graphène ou Oxyde de graphène, par l’homme de l’art.

Fig.4, le câble ou le fil électrique (1) traditionnel ou de nature supraconducteur à sa connexion initiale, batterie (2) ou secteur, est traité par un connecteur supraconducteur ou peinture d’oxyde de graphène, ou le câble est enroulé en une bobine spécifique (5) autour d’une capsule d’oxyde de graphène (6), bocal verre, cristal ou capsule métallique aluminium fer quantique comportant une solution quantique d’oxyde de graphène aqueuse, huileuse. La capsule quantique est un bocal, en verre, ou en plastique, métallique ou en polymère, contenant une solution liquide, notamment alcoolique, aqueuse, et/ou huileuse avec une quantité de graphène ou d’oxyde de graphène, d’au moins 5% volume de la solution, le volume étant environ de quelques 10 millilitres pour cette application quantique. Fig.4 : Ce bobinage spécifique d’auto-induction du champ Z (5) exposé dans le milieu proche de la capsule (6) permet une connexion du câble en auto-induction des champs Z dans le milieu quantique de la perméabilité de l’espace modifiée qui génère des trains d’ondes suivant la théorie du Professeur Michel Devoret mise en pratique, qui modifie et active la régulation du monde corpusculaire par l’intrication du monde ondulatoire de régulation intriquée.

Pour un moteur électrique ou habitats, maisons, bâtiments collectifs, on place au moins un bobinage autour du câble alimentation de la maison, du moteur électrique et une seule connexion électrique en direct suffit au tableau de l’alimentation maison/habitat ou du moteur électrique. La tension d’alimentation de la maison habitat, du moteur électrique est diminuée. Cette seule alimentation du câble placé en un pont de l’alimentation électrique et son bobinage d’entrelacement sont une auto-régulation des champs Z fortement atténués, par la présence d’oxyde de graphène et le couplage mécanique. La circulation des énergies informations des technologies est concernée par les champs "Z” qui sont en interférences entre eux et aussi est une glue pour les électrons corpusculaires en actions. Les champs Z en ondulatoire sont régulés, d’origine corpusculaire, chemin courant de la loi de Laplace. Les opérateurs fils, câbles électriques, durites de gasoil, circulations des énergies, informations des technologies, sont tous concernés par le champ "Z” important. L’intrication de Schrôdinger, Laplace, Devoret dans un espace quantique propice permet les ajustements des équilibres.