Processing

Please wait...

Settings

Settings

Goto Application

1. WO2020070168 - METHOD FOR FIXING A RAIL OF A RAIL TRACK WITH THERMAL CONDITIONING OF A RAIL PORTION, AND ASSOCIATED RAIL MACHINE

Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters

[ FR ]

REVENDICATIONS

1. Procédé d’immobilisation d’un rail (12) d’une voie ferrée (2) à l’aide d’une machine ferroviaire (4), suivant lequel :

on déplace la machine ferroviaire (4) dans une direction de travail (100), de manière qu’à chaque instant une portion du rail (12), non fixée à une traverse (8, 10) de la voie ferrée (2), traverse une zone de conditionnement thermique (30) d’un dispositif de conditionnement thermique (32) de la machine ferroviaire (4) ;

on modifie une température d’une région superficielle de la portion du rail traversant la zone de conditionnement thermique (30) à l’aide du dispositif de conditionnement thermique (32), en générant une distribution de température non homogène dans la portion de rail ; caractérisé en ce que l’on immobilise la portion du rail (12) sur une traverse (10) de la voie ferrée, après modification de la température de la région superficielle de la portion du rail, mais sans attendre que la distribution de la température dans la portion du rail soit homogénéisée.

2. Procédé d’immobilisation selon la revendication 1, caractérisé en ce que l’on immobilise la portion du rail (12) sur la traverse (10) moins de 50 secondes, de préférence moins de 30 secondes après que la portion du rail (12) a quitté la zone de conditionnement thermique (30).

3. Procédé d’immobilisation selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la modification de la température d’une région superficielle de la portion du rail traversant la zone de conditionnement thermique (30) est telle que la température moyenne de la portion de rail à la sortie de la zone de conditionnement thermique (30) est égale à +/- 5°C près, et de préférence à +/-3°C près, et de préférence à +/-2°C près, et de préférence à +/- 1°C près, et en préférence exacte, à une température de consigne prédéterminée du lieu de pose.

4. Procédé d’immobilisation selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la modification de la température d’une région superficielle de la portion du rail traversant la zone de conditionnement thermique (30) se traduit par un transfert d’une quantité de chaleur égale à la quantité de chaleur nécessaire pour amener le tronçon de rail, dans des conditions adiabatiques, à une température d’homogénéisation égale à une température comprise dans intervalle de tolérance prédéterminé, de préférence de +/-5°C, de préférence de +/-3°C, de préférence de +/-2°C, de préférence de +/- 1°C autour de, et de préférence exacte à, une température de consigne prédéterminée.

5. Procédé d’immobilisation selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la portion du rail (12) traversant la zone de conditionnement thermique (30) est soulevée par rapport à la voie ferrée (2).

6. Procédé d’immobilisation selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la portion du rail (12) traversant la zone de conditionnement thermique (30) repose sur une traverse (8, 10) de la voie ferrée (2).

7. Procédé d’immobilisation selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l’on modifie la température d’une région superficielle de la portion du rail traversant la zone de conditionnement thermique (30), par échange thermique avec une source de chaleur, chaude ou froide, notamment par rayonnement thermique, conduction thermique et/ou convection, ou par courant électrique alternatif induit ou généré dans la portion de rail.

8. Machine ferroviaire (4) comportant :

au moins un dispositif de conditionnement thermique (32) comportant au moins une zone de conditionnement thermique (30) ;

des moyens de traction pour déplacer la machine ferroviaire (4) dans une direction de travail (100) à une vitesse de fonctionnement prédéterminée, de manière qu’à chaque instant une portion du rail (12), non fixée à une traverse (8, 10), traverse la zone de conditionnement thermique (30) ; le dispositif de conditionnement thermique (32) étant apte à modifier une température d’une région superficielle de la portion du rail traversant la zone de conditionnement thermique (30) à l’aide du dispositif de conditionnement thermique (32), en générant une distribution de température non homogène dans la portion de rail ; une zone d’immobilisation (26) de la portion du rail (12) sur une traverse (10) de la voie ferrée, située derrière la zone de conditionnement thermique (30) dans la direction de travail, caractérisée en ce que la zone d’immobilisation (26) est positionnée de manière qu’à la vitesse de fonctionnement prédéterminée, la distance entre la zone d’immobilisation et la zone de conditionnement thermique (30) est parcourue en moins de 170 secondes, de préférence moins de 120 secondes, de préférence moins de 60 secondes, de préférence moins de 50 secondes, de préférence moins de 30 secondes.

9. Machine ferroviaire (4) selon la revendication 8, , caractérisée en ce que le dispositif de conditionnement thermique est apte à apporter à la portion de rail traversant la zone de conditionnement thermique et/ou apte à extraire de la portion de rail traversant la zone de conditionnement thermique, une quantité de chaleur supérieure suffisante pour augmenter et/ou diminuer d’au moins 5°C la température moyenne de la portion de rail, pour un rail U1C60, lorsque la machine ferroviaire avance dans la direction de travail à la vitesse de fonctionnement prédéterminée.

10. Machine ferroviaire (4) selon l’une quelconque des revendications 8 à 9, caractérisée en ce que la machine ferroviaire comporte des moyens de modification de la température d’une région superficielle de la portion du rail traversant la zone de conditionnement thermique (30), par courant électrique alternatif induit ou conduit dans la portion de rail, ou par échange thermique avec une source de chaleur, chaude ou froide, notamment par rayonnement thermique, conduction thermique et/ou convection.