Some content of this application is unavailable at the moment.
If this situation persist, please contact us atFeedback&Contact
1. (WO2018024960) THICKENED, CLEAR SALT-RICH COMPOSITION, METHOD FOR LIGHTENING SAME, AND USE THEREOF IN COSMETICS
Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters

Composition limpide épaissie, riche en sels, procédé pour son éclaircissement et utilisation en cosmétique

La présente invention a pour objet un nouvel hydrogel épaissi et riche en sels, son utilisation en tant que composition cosmétique topique, ainsi qu'un nouveau procédé pour éclaircir un hydrogel épaissi riche en sels.

Les sérums sont largement utilisés aujourd'hui pour le traitement cosmétique de la peau. Par « sérum », on désigne, des solutions aqueuses qui ont pour objectif d'être absorbées rapidement par les couches superficielles de l'épiderme, et qui contiennent une concentration élevée en ingrédients actifs. Ils sont généralement utilisés en complément aux différentes formulations de soin de la peau pour en augmenter l'effet : la peau est préalablement nettoyée, le sérum y est ensuite appliqué puis la formulation de soin cosmétique souhaitée. Ce procédé est particulièrement pertinent lorsque l'utilisateur constate que l'effet de la formulation de soin est diminué, en raison de facteurs externes comme les conditions climatiques ou environnementales ou en cas de changement brutal de l'état de la peau comme son assèchement. Les sérums comprennent des substances présentant des propriétés diverses, comme des propriétés hydrantes, éclaircissantes, purifiantes, anti-âge, antirides, énergisantes, anticernes et/ou anti-sébum.

Pour que les sérums soient facilement et rapidement absorbés par les couches superficielles de l'épiderme, ils doivent présenter une texture non grasse, présentant un équilibre entre des caractéristiques d'écoulement suffisamment fluides pour être rapidement étalés sur la surface de la peau à traiter et suffisamment gélifiés pour éviter les coulures au moment de l'application. De plus il est préféré que le sérum soit translucide car cet aspect est associé à la notion de pureté par les consommateurs.

Les polymères synthétiques et les polymères d'origines naturelles sont des agents épaississants de phases aqueuses cosmétiques bien connus de l'homme du métier et qui permettent de préparer un gel aqueux pour des utilisations topiques dans le domaine de la cosmétique et de la pharmacie.

Les polymères épaississants synthétiques actuellement utilisés dans ce domaine, se présentent sous forme de poudre ou sous forme liquide en tant qu'une émulsion eau-dans huile du polymère préparé par polymérisation radicalaire en émulsion inverse à l'aide d'agents tensioactifs, couramment nommée latex inverse.

Parmi les polymères épaississants synthétiques en poudre les plus connus, on peut citer les polymères à base d'acide acrylique et/ou de ses esters comme ceux commercialisés sous les noms, Carbopol™ ou Pemulen™. Ils sont décrits notamment dans les brevets américains US 5,373,044, US 2,798,053 ainsi que dans la demande de brevet européen EP 0 301 532 A2. Il y a aussi les polymères à base d'acide 2-acrylamido-2-méthyl propanesulfonique et/ou de ses sels comme ceux commercialisés sous le nom Aristoflex™. Ils sont décrits notamment dans les brevets européens EP 0 816 403, EP 1 1 16 733 et EP 1 069 142. Ces poudres sont généralement obtenues par polymérisation précipitante du (ou des) monomère(s) en solution dans un solvant organique type benzène, acétate d'éthyle, cyclohexane, tertio-butanol ; ce procédé nécessite donc de nombreuses étapes successives de purification du produit final, pour éliminer toute trace de solvant résiduel.

Parmi les latex inverses les plus connus on peut citer ceux commercialisés sous les noms Sepigel™, Simulgel™ et Sepiplus™. Ces épaississants sont obtenus par polymérisation radicalaire en émulsion inverse. Ils sont plus aisément manipulables, notamment à température ambiante, et se dispersent très rapidement dans l'eau. De plus, ils développent des performances épaississantes remarquablement élevées. Cependant, comme ils contiennent une huile, cela les rend potentiellement moins pertinents pour préparer des gels aqueux translucides ou transparents.

Il existe aussi des épaississants synthétiques ayant les performances épaississantes équivalentes ou supérieures aux latex inverses, mais présentant des possibilités d'usage plus polyvalentes, en particulier du fait de l'absence de toute phase huile pouvant conduire à des gels aqueux plus clairs. Ils se présentent sous la forme de poudres mais possèdent des temps de dissolution, et donc une facilité de mise en œuvre, comparable à ceux des produits se présentant sous la forme de liquides. Ils sont décrits dans la demande de brevet européen publiée sous le numéro EP 1 496 081 A2. Ils sont obtenus par les techniques classiques de polymérisation, telles que la polymérisation radicalaire en phase dispersée, la polymérisation radicalaire en suspension inverse, la polymérisation radicalaire en émulsion inverse ou en microémulsion inverse combinés suivies d'une séparation par différentes techniques telles que la précipitation dans un tiers solvant, la précipitation dans un tiers solvant puis éventuellement d'un lavage, d'un séchage par atomisation ou par déshydratation azéotropique, suivie éventuellement d'un lavage par un solvant judicieusement choisi. Ces épaississants synthétiques combinent donc une partie des avantages des épaississants synthétiques se présentant sous la forme de poudres classiques (absence d'huile, obtention de gels aqueux plus clairs) et les avantages des épaississants synthétiques se présentant sous la forme de latex inverse (pré-neutralisation, haute vitesse de dissolution, pouvoir épaississant et propriétés stabilisantes remarquables). Cependant pour des utilisations destinées à préparer des sérums tels que décrits précédemment, les clients utilisateurs de tels systèmes épaississants synthétiques souhaitent pouvoir fabriquer des gels encore plus clairs, que ceux obtenus aujourd'hui, voir des gels transparents. De plus, les gels obtenus avec ces épaississants synthétiques n'ont pas une stabilité satisfaisante lorsque la composition est riche en électrolytes comme c'est souvent le cas des sérums comprenant par exemple des extraits de végétaux riches en électrolytes ou bien des sels minéraux.

Des terpolymères linéaires, branchés ou réticulés d'au moins un monomère possédant une fonction acide fort, libre, partiellement salifiée ou totalement salifiée, et au moins un monomère de for


dans laquelle R représente un radical alkyle linéaire ou ramifié comportant de huit à vingt atomes de carbone et n représente un nombre supérieur ou égal à un et inférieur ou égal à trente sont décrits dans la demande internationale publiée sous le numéro WO 201 1/030044, Cependant, lorsque des gels aqueux sont préparés par la mise en œuvre de tels terpolymères épaississants synthétiques en présence d'une quantité supérieure à 0,2% massique d'électrolytes, on observe toujours un aspect qui ne satisfait pas à l'exigence de transparence liée à la préparation de sérums et souhaitée par les consommateurs.

Les inventeurs ont donc cherché à développer de nouveaux gels aqueux, stables au stockage, qui conservent une viscosité élevée en présence de milieux riches en électrolytes et sur une large gamme de pH, ainsi que des propriétés sensorielles satisfaisantes, à savoir exempte de caractère collant et filant lors de leur préhension et après application sur la peau, et qui présentent un aspect transparent.

Selon un premier aspect l'invention a pour objet, une composition (Ci ) comprenant pour 100 % de sa masse :

a) - De 90% massique à 99,0% massique d'eau comprenant sous forme dissoute, entre 0,02 mole et 1 mole par litre et plus particulièrement entre 0,02 mole et 0,5 mole par litre, d'au moins un sel (S) du cation ammonium ou d'un cation métallique monovalent ou multivalent (S) avec un anion organique ou inorganique,

b) - De 0,5% massique à 5% massique d'au moins un polyélectrolyte anionique réticulé (PA) issu de la polymérisation, en présence d'au moins un agent de réticulation, de l'acide 2-méthyl 2-[(1 -oxo 2-propènyl) amino] 1 -propanesulfonique partiellement ou totalement salifié, avec au moins un monomère neutre choisi parmi les N,N-dialkyl

acrylamide, dans lesquels chacun des groupes alkyle comportent entre un et quatre atomes de carbone, et au moins un


dans laquelle R représente un radical alkyle linéaire ou ramifié comportant de huit à vingt atomes de carbone et n représente un nombre supérieur ou égal à un et inférieur ou égal à vingt, et

c) - De 0,5% massique à 5% massique d'au moins un composé de formule (II) :

R1-(0-CH2-CH2)p-OH (II)

dans laquelle Ri représente un radical aliphatique hydrocarboné, saturé ou insaturé, linéaire ou ramifié, éventuellement substitué avec un ou plusieurs groupe hydroxyle, comportant de douze à vingt-deux atomes de carbone, et p représente un nombre entier supérieur ou égal à dix et inférieur ou égal à cent,

étant entendu que dans ladite composition (d), le rapport massique (Ra) entre ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) et ledit composé de formule (II) est supérieur ou égal à 0,2 et inférieur ou égal à 2,0 et plus particulièrement inférieur ou égal à 1 ,5 et le rapport molaire (R ) entre le composé de formule (II) et le sel (S) est supérieur ou égal à 0,02 et inférieur ou égal à 1 et plus particulièrement supérieur ou égal à 0,04 et inférieur ou égal à 0,7.

Par polyélectrolyte anionique réticulé (PA), on désigne, dans la définition de la composition (Ci) objet de la présente invention, un polyélectrolyte anionique réticulé non linéaire, se présentant à l'état de réseau tridimensionnel insoluble dans l'eau, mais gonflable à l'eau et conduisant à l'obtention d'un gel chimique.

Par partiellement salifié ou totalement salifié, on signifie dans la définition du polyélectrolyte anionique réticulé (PA) présent dans la composition (d) telle que définie ci-dessus, que ledit acide 2-méthyl 2-[(1-oxo 2-propènyl) amino] 1-propanesulfonique est partiellement ou totalement salifié, notamment sous forme de sel de métal alcalin, par exemple sous forme de sel de sodium ou de sel de potassium ou sous forme de sel d'ammonium.

Par monomère neutre choisi parmi les Ν,Ν-dialkyl acrylamide, dans lesquels chacun des groupes alkyle comportent entre un et quatre atomes de carbones, on désigne, dans la définition de la composition (Ci) objet de la présente invention, plus particulièrement le N,N- diméthyl acrylamide, le Ν,Ν-diéthyl acrylamide, le Ν,Ν-dipropyl acrylamide ou le N,N-di-isopropyl acrylamide.

Selon un aspect particulier de la présente invention, dans la composition (Ci) telle que définie ci-dessus, ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) comporte pour 100% molaire de ses monomères constitutifs, de 5% molaire à 95% molaire d'unités monomériques issues de l'acide 2-méthyl 2-[(1-oxo 2-propènyl) amino] 1-propanesulfonique partiellement ou totalement salifié, plus particulièrement de 10% molaire à 90% molaire, et tout particulièrement de 20% molaire à 80% molaire.

Selon un autre aspect particulier de la présente invention, dans la composition (Ci) telle que définie ci-dessus, ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) comporte pour 100% molaire de ses monomères constitutifs, de 4,9% molaire à 90% molaire d'unités monomériques issues d'au moins un monomère neutre choisi parmi les N,N-dialkyl acrylamide, dans lesquels chacun des groupes alkyle comportent entre un et quatre atomes de carbones, plus particulièrement de 9,5% molaire à 85% molaire, et tout particulièrement de 15% molaire à 75% molaire.

Selon un autre aspect particulier de la présente invention, dans la composition (Ci) objet de la présente invention, ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) comporte pour 100% molaire de ses monomères constitutifs, de 0,1 % molaire à 10% molaire et plus particulièrement de 0,5% molaire à 5% molaire, d'unités monomériques issues du monomère de formule (I), telle que définie précédemment.

L'invention a plus particulièrement pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) comporte pour 100% molaire de ses monomères constitutifs :

- De 20% molaire à 80% molaire d'unités monomériques issues de l'acide 2-méthyl 2-[(1 -oxo 2-propènyl) amino] 1 -propanesulfonique partiellement ou totalement salifié.

- De 15% molaire à 75% molaire d'unités monomériques issues d'un monomère neutre choisi parmi les Ν,Ν-dialkyl acrylamide, dans lesquels chacun des groupes alkyle comportent entre un et quatre atomes de carbone;

- De 0,5% à 5% molaire d'unités monomériques issues d'un monomère de formule (I) telle que définie précédemment.

Selon un aspect encore plus particulier, la composition (d) telle que définie précédemment, est caractérisée en ce que ledit monomère neutre est le N,N-diméthyl acrylamide.

Dans la formule (I) telle que définie précédemment, par radical alkyle linéaire ou ramifié comportant de huit à vingt atomes de carbone, on désigne plus particulièrement pour R :

- Ou bien un radical dérivé d'un alcool primaire linéaire, par exemple choisi parmi les radicaux octyle, décyle, undécyle, dodécyle, tridécyle, tétradécyle, pentadécyle, hexadécyle, heptadécyle, octadécyle, nonadécyle ou eicosyle ;

- Ou bien un radical dérivé d'un alcool de Guerbet, qui sont des 1-alcanols ramifiés répondant à la formule générale :

CH3-(CH2)p-CH[CH3-(CH2)p.2]-CH2OH,

dans laquelle p représente un nombre entier compris supérieur à égal trois et inférieur ou égal à neuf, par exemple choisi parmi les radicaux 2-éthyl hexyle, 2-propyl heptyle, 2-butyl octyle, 2-pentyl nonyle, 2-hexyl décyle ou 2-octyl dodécyle ;

- Ou bien un radical dérivé d'un isoalcanol répondant à la formule générale :

CH3-CH(CH3)-(CH2)m-CH2OH,

dans laquelle m représente un nombre entier supérieur ou égal à quatre et inférieur ou égal à seize, par exemple choisi parmi les radicaux 6-méthyl heptyle, 15-méthyl pendadécyle ou 16-méthyl heptadécyle,

- Ou bien un radical dérivé d'un alcool primaire ramifié, par exemple choisi parmi les radicaux 2-hexyl octyle, 2-octyl décyle ou 2-hexyl dodécyle.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que dans la définition de la formule (I), R représente un radical alkyle comportant de douze à dix-huit atomes de carbone et plus particulièrement un radical choisi parmi les radicaux dodécyle, tridécyle, tétradécyle, hexadécyle, heptadécyle et octadécyle.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que dans la définition de la formule (I), n représente un nombre entier supérieur ou égal à trois et inférieur ou égal à vingt.

Selon un aspect encore plus particulier, la composition (d) telle que définie précédemment, est caractérisé en ce que ledit monomère de formule (I) est le méthacrylate de lauryle tétraéthoxylé.

Selon un autre aspect encore plus particulier, la composition (d) telle que définie précédemment, est caractérisée en ce que ledit monomère de formule (I) est le méthacrylate de stéaryle eicosa-éthoxylé.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que l'agent de réticulation mis en œuvre dans la polymérisation de laquelle est issu ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) tel que défini précédemment, est un composé diéthylénique ou polyéthylènique mis en œuvre dans une proportion molaire exprimée par rapport aux monomères mis en œuvre, supérieure ou égale à 0,005% et inférieure ou égale à 1 % molaire, plus particulièrement supérieure ou égale à 0,01 % et inférieure ou égale à 0,5% molaire et tout particulièrement supérieure ou égale à 0,01 % et inférieure ou égale à 0,25% molaire. L'agent de réticulation est plus particulièrement choisi parmi le diméthacrylate d'éthylèneglycol, le tétraallyloxyéthane, le diacrylate d'éthylèneglycol, le diallyl urée, le triallyl aminé, le propanetriacrylate de triméthylole ou le méthylène-bis(acrylamide) ou un mélange de ces composés et tout particulièrement choisi parmi le triallyl aminé, le propanetriacrylate de triméthylol ou le méthylène-bis(acrylamide).

Dans la réaction de polymérisation conduisant au polyélectrolyte anionique réticulé (PA) mis en œuvre dans la composition (Ci) objet de la présente invention, on aussi mettre en œuvre divers additifs tels que des agents complexants, des agents de transfert ou des agents limiteurs de chaîne. Les agents de transfert ou limiteurs de chaîne sont plus particulièrement choisi parmi le groupe constitué par l'hypophosphite de sodium, des alcools de faibles poids moléculaires par exemple le méthanol, l'éthanol, le propanol-1 , l'isopropanol, le butanol, des thiols, par exemple le 2-mercapto éthanol, des agents de transfert comprenant une fonction sulfate, par exemple le methallylsulfonate de sodium ou des mélanges desdits agents de transfert. Les agents de transfert ou limiteurs de chaînes sont plus particulièrement utilisés dans des proportions molaires, exprimées par rapport au nombre total de moles de monomères mis en œuvre, supérieure ou égale à 0,001 % et inférieure ou égale à 1 % molaire, plus particulièrement supérieure ou égale à 0,001 % et inférieure ou égale à 0,5% molaire, et tout particulièrement supérieure ou égale à 0,001 % et inférieure ou égale à 0,1 % molaire.

Dans la formule (II) telle que définie précédemment, par radical aliphatique hydrocarboné, saturé ou insaturé, linéaire ou ramifié, comportant de douze à vingt-deux atomes de carbone, éventuellement substitué avec un ou plusieurs groupes hydroxyle, on désigne plus particulièrement pour P^ :

- Ou bien un radical alkyle linéaire et saturé, par exemple choisi parmi les radicaux dodécyle, tridécyle, tétradécyle, pentadécyle, hexadécyle, heptadécyle, octadécyle, nonadécyle, eicosyle ou docosyle ;

- Ou bien un radical linéaire insaturé, par exemple choisi parmi les radicaux dodécènyle, tridécènyle, tétradécènyle, pentadécènyle, hexadécènyle, heptadécènyle, octadécènyle, nonadécènyle, eicosènyle, docosènyle, 4-dodécènyle ou 5-dodécènyle ;

- Ou bien un radical aliphatique saturé ou insaturé, linéaire ou ramifié, comportant de douze à vingt-deux atomes de carbone substitué par un ou deux groupes hydroxy, par exemple choisi parmi les radicaux hydroxydodécyle, hydroxytétradécyle, hydroxyhexadécyle, hydroxyoctadécyle, comme le radical 12-hydroxy octadécyle, hydroxyeicosyle, hydroxydocosyle,

- Ou bien un radical issu d'un isoalcanol répondant à la formule générale :

(CH3)(CH3)CH-(CH2)rCH2-OH

dans laquelle r représente un nombre entier compris entre huit et dix-huit, par exemple choisi parmi les radicaux isododécyle, isotridécyle, isotétradécyle, isopentadécyle, isohexadécyle, isoheptadécyle, iso-octadécyle, isononadécyle, iso-eicosyle ou isodocosyle ;

- Ou bien un radical alkyle ramifié, issu d'un alcool de Guerbet, de formule :

CH(CsH2s+1)(CtH2t+1)-CH2-OH

dans laquelle t est un nombre entier compris entre six et dix-huit, s est un nombre entier compris entre quatre et dix-huit et la somme s + t est supérieure ou égale à dix et inférieure ou égale à vingt, par exemple choisi parmi les radicaux 2-butyl octyle, 2-butyl décyle, 2-hexyl octyle, 2-hexyl décyle, 2-octyl décyle, 2-hexyl dodécyle ou 2-octyl dodécyle.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que dans la définition de la formule (II), le radical Ri représente un radical choisi parmi les radicaux linéaires dodécyle, tridécyle, tétradécyle, pentadécyle, hexadécyle, heptadécyle, octadécyle, nonadécyle, eicosyle ou n-docosyle ; et plus particulièrement parmi les radicaux dodécyle, tridécyle, tétradécyle, pentadécyle ou hexadécyle.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que dans la formule (II), p représente un nombre entier supérieur ou égal à quinze et inférieur ou égal à cent et encore plus particulièrement un nombre entier supérieur ou égal à quinze et inférieur ou égal à cinquante, et encore plus particulièrement un nombre entier supérieur ou égal à quinze et inférieur ou égal à quarante.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que dans la formule (II), le radical Ri représente un radical choisi parmi les radicaux linéaires dodécyle, tridécyle, tétradécyle, pentadécyle et hexadécyle et p représente un nombre entier supérieur ou égal à quinze et inférieur ou égal à quarante.

Selon un aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (d) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) est un terpolymère du 2-méthyl 2- [(1-oxo 2-propènyl) amino] 1-propanesulfonate d'ammonium, du Ν,Ν-diméthyl acrylamide et du méthacrylate de lauryle tétraéthoxylé, réticulé au triméthylol propanetriacrylate.

Comme exemple tout particulier d'une telle composition, il y a la composition (Ci) telle que définie précédemment, caractérisée en ce que ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) comporte pour 100% molaire :

- De 60% molaire à 80% molaire d'unités monomériques issues de l'acide 2-méthyl 2-[(1 -oxo 2-propènyl) amino] 1 -propanesulfonique partiellement salifié sous forme d'ammonium,

- De 15% molaire à 39,5% molaire d'unités monomériques issues du N,N-diméthyl acrylamide, et

- De 0,5 % molaire à 5% molaire d'unités monomériques issues du méthacrylate de lauryle tétraéthoxylé.

Dans la composition (Ci) telle que définie précédemment et objet de la présente invention, par sel (S) on désigne un composé hétéropolaire dont le réseau cristallin comprend la participation d'au moins un type de cation différent des ions hydrogène et d'au moins un type d'anion différent des ions hydroxydes.

Selon un aspect particulier, le sel (S) se présentant sous une forme dissoute dans la composition (Ci) objet de la présente invention, est sélectionné parmi les sels inorganiques et parmi les sels organiques.

Selon un plus aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (d) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est choisi parmi les sels inorganiques et plus particulièrement parmi les halogénures, les carbonates, les bicarbonates, les phosphates, les nitrates, les borates et les sulfates d'ammonium ou d'un cation métallique.

Selon un aspect plus particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est un sel inorganique dont le cation métallique est un cation monovalent ou multivalent choisi parmi les cations du sodium, du potassium, du lithium, du calcium, du magnésium, du zinc, du manganèse, du fer, du cuivre, du cobalt, de l'argent, de l'or, de l'aluminium, du barium, du bismuth, du sélénium, du zirconium, du strontium et de l'étain.

Selon un autre aspect particulier, le sel (S) est particulièrement choisi parmi les sels organiques et plus particulièrement un sel (S) du cation ammonium ou d'un cation métallique monovalent ou multivalent (S) avec un anion organique possédant au moins une fonction carboxylate, sulfonate ou sulphate.

Selon cet aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (d) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est un sel organique constitué par un cation métallique monovalent ou multivalent plus particulièrement choisi parmi les éléments du groupe constitué par les cations du sodium, du potassium, du lithium, du calcium, du magnésium, du zinc, du manganèse, du fer, du cuivre, du cobalt de l'argent, de l'or, de l'aluminium, du barium, du bismuth, du sélénium, du zirconium, du strontium et de l'étain. Selon cet aspect particulier, le sel (S) est un sel organique constitué par le cation choisi parmi les éléments groupe constitué par les cations du sodium, du calcium, du magnésium, du zinc et du manganèse, et encore plus particulièrement le sel (S) est un sel organique constitué par le cation du sodium.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (C1 ) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est un sel organique constitué par un cation qui est l'ion ammonium ou un cation métallique tel que décrit précédemment, et par un anion organique qui est un composé organique possédant au moins une fonction acide carboxylique sous forme carboxylate choisi parmi les éléments du groupe constitué par l'acide glycolique, l'acide citrique, l'acide tartrique, l'acide salicylique, l'acide lactique, l'acide mandélique, l'acide ascorbique, l'acide pyruvique, l'acide fumarique, l'acide rétinoïque, l'acide benzoïque, l'acide kojique, l'acide ellagique, l'acide malique, l'acide gluconique, l'acide sorbique, l'acide galacturonique, l'acide proprionique, l'acide déhydroacétique, l'acide heptanoïque, l'acide 4-amino benzoïque, l'acide cinnamique, l'acide benzalmalonique, l'acide aspartique, l'acide glutamique, la glycine, la capryloyl glycine, l'undécylènoyl glycine, l'acide undécylènoïque, la phénylalanine, l'undécylènoyle phénylalanine, l'acide hyaluronique.

Selon un aspect encore plus particulier, l'invention a pour objet une composition (d ) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est choisi parmi le chlorure de sodium, le chlorure de calcium, le chlorure de magnésium, le sulfate de calcium, le sulfate d'ammonium, le carbonate de calcium, le sulfate de zinc, le sulfate de magnésium, le borate de sodium, le glycolate de sodium, le citrate de sodium, le salicylate de sodium, le lactate de sodium, le gluconate de sodium, le gluconate de zinc, le gluconate de manganèse, le gluconate de cuivre et l'aspartate de magnésium.

Selon un autre aspect particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est un sel organique constitué par un cation qui est l'ion ammonium ou un cation métallique tel que décrit précédemment, et par un anion organique qui est un composé organique possédant au moins une fonction acide sulfonique sous forme sulfonate choisi parmi les éléments du groupe constitué par l'acide 2-phényl benzimidazole-5-sulphonique, les acides sulphoniques dérivés des benzophénones, comme par exemple l'acide 4-hydroxy 2-methoxy 5-(oxo-phénylméthyl) benzènesulphonique (ledit acide étant enregistré sous l'appellation Benzophénone-4),, les

acides sulphoniques dérivés du 3-benzylidene camphre comme par exemple l'acide 4-(2-oxo 3-bornylideneméthyl) benzènesulphonique, l'acide 2-méthyl 5-(2-oxo 3-bornylideneméthyl) benzènesulphonique.

Selon un aspect encore plus particulier, l'invention a pour objet une composition (d ) telle que définie précédemment caractérisée en ce que le sel (S) est un sel organique sélectionné parmi les éléments du groupe constitué par le 2-phényl benzimidazole-5-sulphonate de sodium et le 4-hydroxy 2-méthoxy 5-(oxo-phénylméthyl) benzènesulphonate de sodium.

L'acide 2-phényl benzimidazole-5-sulphonique est commercialisé notamment sous le nom de marque EUSOLEX™232. Le 4-hydroxy 2-m2thoxy 5-(oxo-phénylméthyl) benzènesulphonate de sodium est enregistré sous l'appellation benzophénone-5.

La composition (Ci ) selon l'invention est préparée par mélange de ses constituants, sous agitation mécanique, à une vitesse d'agitation comprise entre cinquante tours/minute et cinq cents tours/minutes, plus particulièrement entre cinquante tours/minutes et cent tours/minutes, à une température comprise entre 20°C et 80°C, plus particulièrement entre 20°C et 60°C et encore plus particulièrement entre 20°C et 45°C.

La composition (Ci ) objet de la présente invention peut être conditionnée sous forme pressurisée dans un dispositif aérosol ou dans un dispositif de type « flacon pompe », dans un dispositif muni d'une paroi ajourée par exemple une grille, dans un dispositif muni d'un applicateur a billes (dit"roll-on). Lorsqu'elle est conditionnée dans des flacons, la composition (Ci ) selon l'invention telle que définie précédemment peut être appliquée sous la forme de fines gouttelettes au moyen de dispositifs de pressurisation mécanique ou à gaz propulseur. Parmi les agents propulseurs que l'on peut associer à la composition (Ci ) selon l'invention, il y a les composés hydrofluorés, comme le dichlorodifluorométhane, le trichlorofluorométhane, le difluoréthane, l'isobutane, le butane, le propane.

La composition (Ci ) telle que définie précédemment peut en outre comporter des excipients et/ou des principes actifs habituellement mis en œuvre dans le domaine des formulations à usage topique, en particulier cosmétiques, dermocosmétiques, pharmaceutiques ou dermo-pharmaceutique.

C'est pourquoi, selon un autre mode particulier, l'invention a pour objet une composition (Ci ) telle que définie précédemment, caractérisée en ce qu'elle comprend en outre, un ou plusieurs composés auxiliaires choisis parmi les tensioactifs moussants et/ou détergents, les tensioactifs épaississants et/ou gélifiants, les agents épaississants et/ou gélifiants, les agents stabilisants, les composés filmogénes, les solvants et cosolvants, les agents hydrotropes, les agents plastifiants, les agents opacificants, les agents nacrants, les séquestrants, les agents chélatants, les agents antioxydants, les parfums, les huiles essentielles, les agents conservateurs, les agents conditionneurs, les agents déodorants, les agents blanchissants destinés à la décoloration des poils et de la peau, les principes actifs destinés à apporter une action traitante et/ou protectrice vis à vis de la peau ou des cheveux, les filtres solaires, les charges minérales ou les pigments, les particules procurant un effet visuel ou destinées à l'encapsulation d'actifs, les particules exfoliantes, les agents de texture, les azurants optiques, les répulsifs pour les insectes.

Parmi les solvants volatils que l'on peut associer à la composition (Ci) selon l'invention, il y a les alcools hydrosolubles et volatils, comme l'éthanol, l'isopropanol ou le butanol, et plus particulièrement l'éthanol, les solvants organiques comme le glycérol, le diglycérol, les oligomères du glycérol, le propanediol-1 ,2, le propanediol-1 ,3, le butanediol-1 ,3, le butanediol-1 ,4, l'hexanediol-1 ,6, le 2-méthyl pentanediol-2,4, le pentanediol-1 ,2, le 2-méthyl propanediol-1 ,3, le 2-méthyl pentanediol-2,41 (ou hexylèneglycol), le dipropylèneglycol, le xylitol, l'érythritol ou le sorbitol. Selon un aspect particulier, la composition (Ci) selon l'invention comprend pour 100% de sa masse jusqu'à 20% massique d'un ou de plusieurs solvants volatils choisis parmi, l'éthanol, l'isopropanol, le butanol, le propanediol-1 ,3, le butanediol-1 ,3, le 2-méthyl pentanediol-2,4, le xylitol et le sorbitol.

Selon un autre aspect particulier, la composition (Ci) selon l'invention ne comprend pas de solvants volatils.

Selon un autre aspect particulier, la composition (Ci) selon l'invention est un hydrogel.

Parmi les agents antioxydants hydrosolubles que l'on peut associer à la composition (Ci) selon l'invention, il y a l'acide ascorbique, la glutathione, l'acide tartrique, l'acide oxalique, le tétra sodium glutamate diacétate.

Parmi les agents séquestrants hydrosolubles que l'on peut associer à la composition (Ci) selon l'invention, il y a les sels de l'acide éthylènediamine tétracétique (EDTA), comme le sel de sodium de l'EDTA, les sels de l'acide diéthylènetriamine pentacétique (DTPA) comme les sels de sodium du DTPA.

Parmi les colorants hydrosolubles que l'on peut associer à la composition (Ci) selon l'invention, il y a le caramel, le Yellow 5, l'Acid Blue 9/ Blue 1 , le Green 5, le Green 3 / Fast Green FCF 3, l'Orange 4, le Red 4 / Food Red 1 , le Yellow 6, l'Acid Red 33 / Food Red 12, le Red 40, le carminé de cochenille (Cl 15850, Cl 75470), l'Ext. Violet 2, le Red 6-7, le Ferrie Ferrocyanide, les Ultramarines, l'Acide Yellow 3 / Yellow 10, l'Acid Blue 3, le Yellow 10.

Parmi les agents hydrosolubles stabilisant de la couleur que l'on peut associer à la composition (Ci) selon l'invention, il y a le citrate de Tris(tétraméthyl hydroxy pipéridinol), benzotriazolyl butylphénol sulfonate de sodium, le benzotriazolyl dodecyl p-crésol.

Comme exemples de tensioactifs moussants et/ou détergents, éventuellement présents dans la composition (Ci ) objet de la présente invention, on peut citer les tensioactifs moussants et/ou détergents anioniques, cationiques, amphotères ou non ioniques topiquement acceptables habituellement utilisés dans ce domaine d'activité.

Parmi les tensioactifs anioniques moussants et/ou détergents que l'on peut associer à la composition (Ci ) objet de la présente invention, on peut citer les sels de métaux alcalins, les sels de métaux alcalino-terreux, les sels d'ammonium, les sels d'amines, les sels d'amino alcools d'alkyléthers sulfates, d'alkyl sulfates, d'alkylamidoéther sulfates, d'alkylarylpolyéther sulfates, de monoglycérides sulfates, d'alpha-oléfinesulfonates, de paraffines sulfonates, d'alkyl phosphates, d'alkyléther phosphates, d'alkyl sulfonates, d'alkylamide sulfonates, d'alkylaryl sulfonates, d'alkyl carboxylates, d'alkylsulfosuccinates, d'alkyléther sulfosuccinates, d'alkylamide sulfosuccinates, d'alkyl sulfo-acétates, d'alkyl sarcosinates, d'acyliséthionates, de N-acyl taurates, d'acyl lactylates, de dérivés N-acylés d'acides aminés, de dérivés N-acylés de peptides, de dérivés N-acylés de protéines, d'acides gras.

Parmi les tensioactifs amphotères moussants et/ou détergents éventuellement présents dans la composition (Ci ) objet de la présente invention, on peut citer les alkylbétaines, les alkylamidobétaines, les sultaines, les alkylamidoalkylsulfobétaines, les dérivés d'imidazolines, les phosphobétaïnes, les amphopolyacétates et les amphopropionates.

Parmi les tensioactifs cationiques moussants et/ou détergents éventuellement présents dans la composition (Ci ) objet de la présente invention, on peut citer particulièrement les dérivés d'ammoniums quaternaires.

Parmi les tensioactifs non ioniques moussants et/ou détergents éventuellement présents dans la composition (Ci ) objet de la présente invention, on peut citer plus particulièrement les alkylpolyglycosides comportant un radical aliphatique, linéaire ou ramifié, saturé ou insaturé, et comportant de 8 à 12 atomes de carbone ; les dérivés d'huile de ricin, les polysorbates, les amides de coprah, les N-alkylamines.

Comme exemples d'agents de texture éventuellement présents dans la composition

(Ci ) objet de la présente invention, on peut citer des dérivés N-acylés d'acides aminés, par exemple la lauroyl lysine commercialisée sous l'appellation AMINOHOPE™LL, l'octenyl starch succinate commercialisé sous l'appellation DRYFLO™, le myristyl polyglucoside commercialisé sous l'appellation MONTANOV 14, les fibres de cellulose, les fibres de coton, les fibres de chitosane, le talc, la séricite, le mica, la perlite.

Comme exemples de principes actifs éventuellement présents dans la composition (Ci ) objet de la présente invention, il ya :

- Les vitamines et leurs dérivés, par exemple, le rétinol (vitamine A) et ses esters (palmitate de rétinyle par exemple), l'acide ascorbique (vitamine C) sous forme de sel et ses esters, les dérives de sucre de l'acide ascorbique (par exemple l'ascorbyl glucoside), le tocophérol (vitamine E) et ses esters (par exemple l'acétate de tocophérol), les vitamines B3 ou B10 (niacinamide et ses dérivés) ;

- Les composés ayant une action éclaircissante ou dépigmentante de la peau, par exemple le SEPIWHITE™MSH, l'arbutine, l'acide kojique, l'hydroquinone, le VEGEWHITE™, la GATULINE™, le SYNERLIGHT™, le BIOWHITE™, le PHYTOLIGHT™, le DERMALIGHT™, la CLARISKIN™, le MELASLOW™, le DERMAWHITE™, l'ETHIOLINE, le MELAREST™, le GIGAWHITE™, l'ALBATINE™, le LUMISKIN™ ;

- Les composés ayant une action apaisante comme le SEPICALM™ S, l'allantoïne et le bisabolol ;

- Les agents anti-inflammatoires ;

- Les composés montrant une action hydratante par exemple le diglycérol, le triglycérol, l'urée, les hydroxyurées, le glycérolglucoside, le diglycérolglucoside, les polyglycérylglucosides, l'érythritylglucoside, le sorbitylglucoside, le xylitylglucoside, la composition commercialisée sous le nom de marque AQUAXYL™ comprenant du xylitylglucoside, de l'anhydroxylitol et du xyllitol ;

- Les composés montrant une action amincissante ou lipolytique comme la caféine ou ses dérivés, l'ADIPOSLIM™, l'ADIPOLESS™ ;

- Les protéines N-acylées ; les peptides N-acylés par exemple le MATRIXIL™ ; les acides aminés N-acylés ; les hydrolysâts partiels de protéines N-acylés ; les acides aminés ; les peptides ; les hydrolysâts totaux de protéines ;

- Les extraits végétaux riches en tanins en polyphénols et/ ou en isoflavones, par exemple les extraits de raisin, les extraits de pin, les extraits de vin, les extraits d'olives ; les extraits de soja, par exemple la Raffermine™ ; les extraits de blé par exemple la TENSINE™ ou la GLIADINE™ ; les extraits végétaux riches en terpènes ; les extraits d'algues d'eau douce ou marines ; les extraits marins en général comme les coraux ;

- Les composés ayant une action antimicrobienne ou une action purifiante, par exemple le LIPACIDE™ C8G, le LIPACIDE™ UG, le SEPICONTROL™ A5 ; l'OCTOPIROX™ ou le SENSIVA™ SC50 ;

- Les composés ayant une propriété énergisante ou stimulante comme le Physiogényl™, le panthénol et ses dérivés comme le SEPICAP™ MP ;

- Les actifs anti-âge comme le SEPILIFT™ DPHP, le LIPACIDE™ PVB, le SEPIVINOL™, le SEPIVITAL™, le MANOLIVA™, le PHYTO-AGE™, le TIMECODE™ ; le SURVICODE™ ;

- Les actifs anti-photo vieillissement ;

- Les actifs augmentant la synthèse des composants de la matrice extracellulaire par exemple le collagène, les élastines, les glycosaminoglycanes ;

- Les actifs agissant favorablement sur la communication cellulaire chimique comme les cytokines ou physiques comme les intégrines ;

- Les actifs créant une sensation de « chauffe » sur la peau comme les activateurs de la microcirculation cutanée (par exemple les dérivés de l'acide nicotinique) ou des produits créant une sensation de « fraîcheur » sur la peau (par exemple le menthol et des dérivés) ;

- Les actifs améliorant la microcirculation cutanée, par exemple les veinotoniques ; les actifs drainants ; les actifs à visée décongestionnante par exemple les extraits de ginko biloba, de lierre, de marron d'inde, de bambou, de ruscus, de petit houx, de centalla asiatica, de fucus, de romarin, de saule ;

- les actifs agissant comme agents tenseurs de la peau, par exemple les hydrolysats de protéines végétales, les hydrolysats d'origine marine comme les hydrolysats d'extraits de laminaires, les hydrolysats de cartilages de poissons, l'élastine marine, le produit commercialisé par la société SEPPIC sous le nom de marque SESAFLASH™, les solutions de collagène.

-Les agents de bronzage ou de brunissement de la peau, par exemple la dihydroxyacétone, l'isatine, l'alloxane, la ninhydrine, le glycéraldéhyde, l'aldéhyde mésotartrique, la glutaraldéhyde, l'érythrulose.

Comme exemples d'agents déodorants éventuellement présents dans la composition (Ci) objet de la présente invention, on peut citer les silicates alcalins, les sels de zinc comme le sulfate de zinc, le gluconate de zinc, le chlorure de zinc, le lactate de zinc ; les sels d'ammonium quaternaires comme les sels de cétyltriméthylammonium, les sels de cétylpyridinium ; les dérivés du glycérol comme le caprate de glycérol , le caprylate de glycérol, le caprate de polyglycérol ; le 1 ,2-décanediol ; le 1 ,3-propanediol ; l'acide salicylique ; le bicarbonate de sodium ; les cyclodextrines ; les zéolithes métalliques ; le Triclosan™ ; le bromohydrate d'aluminium, les chlorhydrates d'aluminium, le chlorure d'aluminium, le sulfate d'aluminium, les chlorhydrates d'aluminium et de zirconium, le trichlorhydrate d'aluminium et de zirconium, le tétrachlorhydrate d'aluminium et de zirconium, le pentachlorhydrate d'aluminium et de zirconium, l'octochlorhydrate d'aluminium et de zirconium, le sulfate d'aluminium, le lactate de sodium et d'aluminium, les complexes de

chlorhydrate d'aluminium et de glycol, comme le complexe de chlorhydrate d'aluminium et de propylène glycol, le complexe de dichlorhydrate d'aluminium et de propylène glycol, le complexe de sesquichlorhydrate d'aluminium et de propylène glycol, le complexe de chlorhydrate d'aluminium et de polyéthylène glycol, le complexe de dichlorhydrate d'aluminium et de polyéthylène glycol, le complexe de sesquichlorhydrate d'aluminium et de polyéthylène glycol.

Comme exemples de filtres solaires éventuellement présents dans la composition (Ci ) objet de la présente invention, on peut citer tous ceux figurant dans la directive cosmétique 76/768/CEE modifiée annexe VII.

L'invention a aussi pour objet l'utilisation de la composition (Ci ) telle que précédemment,, en tant de composition cosmétique topique, pour le nettoyage et/ou la protection et/ou le soin de la peau et/ou pour améliorer et/ou pour préserver l'aspect esthétique de la peau, des cheveux ou des muqueuses.

Le mot "topique" utilisé dans la définition de la composition (Ci ), signifie au sens de la présente demande que ladite composition (Ci ) est mise en œuvre par application sur la peau, le cuir chevelu ou les muqueuses, qu'il s'agisse d'une application directe dans le cas d'une composition cosmétique, dermocosmétique, dermo-pharmaceutique ou pharmaceutique ou d'une application indirecte par exemple dans le cas d'un produit d'hygiène corporelle, de soin ou de protection de la peau, se présentant sous la forme d'un article en textile, comme par exemple une lingette ou en papier, comme par exemple un papier à usage sanitaire.

Selon un aspect plus particulier, lorsque la composition (d ) objet de la présente invention est utilisée pour le nettoyage de la peau, des cheveux ou du cuir chevelu, elle comprend en outre au moins un tensioactif détergent.

Selon un autre aspect plus particulier, la composition (Ci ) objet de la présente invention, peut être utilisée pour le soin ou pour la protection de la peau, par exemple du rayonnement solaire ou pour prévenir le vieillissement cutané ou encore comme produit de traitement cosmétique de l'acné et/ou des points noirs et/ou des comédons ou comme produit hydratant.

L'invention a aussi pour objet un procédé pour éclaircir une composition comprenant au moins 90% massique d'eau, ladite eau comprenant sous forme dissoute entre 0,02 mole et 1 mole par litre d'au moins un sel (S) du cation ammonium ou d'un cation métallique monovalent ou multivalent (S) avec un anion organique ou inorganique, et au moins un polyélectrolyte anionique réticulé (PA) issu de la polymérisation, en présence d'au moins un agent de réticulation, de l'acide 2-méthyl 2-[(1 -oxo 2-propènyl) amino] 1 -propanesulfonique partiellement ou totalement salifié, avec au moins un monomère neutre choisi parmi les N,N- dialkyl acrylamides, dans lesquels chacun des groupes alkyle comportent entre un et quatre atomes de carbones, et au


dans laquelle R représente un radical alkyle linéaire ou ramifié comportant de huit à vingt atomes de carbone et n représente un nombre supérieur ou égal à un et inférieur ou égal à vingt,

ledit procédé comprenant une étape d'addition au sein dudit composition, d'une quantité efficace d'au moins un composé de formule (II) :

R1-(0-CH2-CH2)p-OH (II),

dans laquelle Ri représente un radical aliphatique hydrocarboné, saturé ou insaturé, linéaire ou ramifié, éventuellement substitué avec un ou plusieurs groupe hydroxyle, comportant de douze à vingt-deux atomes de carbone, et p représente un nombre entier supérieur ou égal à dix et inférieur ou égal à cent, de telle sorte que ledit composition comprend à l'issue de cette étape et pour 100% de sa masse,

a) - De 90% massique à 99,0% massique d'eau comprenant sous forme dissoute, entre 0,02 mole et 1 mole par litre d'au moins un sel (S) du cation ammonium ou d'un cation métallique monovalent ou multivalent (S) avec un anion organique ou inorganique,

b) - De 0,5% massique à 5% massique dudit composé de formule (I),

c) - De 0,5% massique à 5% massique dudit composé de formule (II),

étant entendu que le rapport massique (Ra) entre ledit polyélectrolyte anionique réticulé (PA) et ledit composé de formule (II) est supérieur ou égal à 0,2 et inférieur ou égal à 2,0 et que le rapport molaire (R ) entre le composé de formule (II) et le sel (S) est supérieur ou égal à 0,02 et inférieur ou égal à 1.

Par « éclaircir », on entend au sens de la présente invention une modification visuelle de l'aspect de ladite composition, se traduisant par l'obtention d'une valeur de la turbidité de la composition (Ci) inférieure ou égale à 25 NTU, mesurée à une température de 25°C et à l'aide d'un turbidimètre optique de modèle DRT 100B commercialisé par la société HF Scientific, préalablement étalonné par une solution de Formazine (0,9 NTU).

Par « quantité efficace du composé de formule (II) », on désigne dans la définition du procédé tel que défini ci-dessus, une quantité massique du composé de formule (II) telle que la composition finale obtenue par ledit procédé :

- présente une valeur de turbidité inférieure ou égale à 25 NTU, mesurée à une température de 25°C et à l'aide d'un turbidimètre optique de modèle DRT 100B commercialisé par la société HF Scientific, préalablement étalonné par une solution de Formazine (0,9 NTU), et

- présente une viscosité dynamique supérieure ou égale à 100 mPa.s et inférieure ou égale à 50 000 mPa.s, ladite viscosité dynamique étant mesurée à l'aide d'un viscosimétre de marque Brookfield, de type LV, à une vitesse de rotation de 6 tours/minute et à une température de 25°C± 2°C, et

- reste homogène après un stockage de trois mois à une température de 25°C.

L'étude expérimentale suivante illustre l'invention sans toutefois la limiter.

I) - Préparation de polvélectrolvtes anioniques réticulés.

I- 1 Terpolymère de 2-méthyl 2-[(1 -oxo 2-propènyl) amino] 1 -propanesulfonate d'ammonium, de Ν,Ν-diméthyl acrylamide et de méthacrylate de lauryle tétraéthoxylé [AMPSNH4/DMAM/MAL(40E) 77,4/19,2/3,4 molaire], réticulé au propanetriacrylate de triméthylol (TMPTA).

On charge dans un réacteur maintenu à 25°C sous agitation, 592g d'une solution aqueuse à 15% massique de 2-méthyl 2-[(1-oxo 2-propènyl) amino] 1-propanesulfonate d'ammonium (AMPSNH4) dans un mélange tert-butanol/eau (97,5/2,5 en volume), 10,1g de Ν,Ν-diméthyl acrylamide (DMAM), 4,2g de méthacrylate de lauryle tétra-éthoxylé [MAL(40E)] et 0,75g de TMPTA. Après un temps suffisant pour atteindre une bonne homogénéisation de la solution, celle-ci est désoxygénée par barbotage d'azote chauffée à 70°C. 0,42g de peroxyde de dilauroyle sont alors ajoutés et le milieu réactionnel est ensuite maintenu pendant environ 60 minutes à 70°C puis 2 heures à 80°C. Après refroidissement, la poudre qui s'est formée en cours de polymérisation, est filtrée et séchée pour obtenir le produit désiré, dénommé par la suite : "Polyélectrolyte (PA)".

II) - Préparation et évaluation de compositions aqueuses selon l'invention et compositions aqueuses comparatives.

II- 1 Préparation des compositions aqueuses selon l'invention

On prépare quatorze compositions aqueuses selon l'invention, dénommées (E-i ) à

(E14), dont les proportions massiques de leurs constituants sont indiquées dans le tableau 1.

Le procédé de préparation, commun à ces quatorze compositions est le suivant :

- on verse dans un réacteur muni d'une agitation mécanique et d'une double enveloppe comprenant un fluide caloporteur, à une température de 20°C, la quantité

nécessaire d'eau qui est ensuite amenée à une température de 75°C sous agitation mécanique à une vitesse de quatre-vingt tours par minute ;

- le polyélectrolyte anionique réticulé (PA) est ensuite ajouté progressivement à cette température de 75°C sous agitation mécanique ;

- après homogénéisation du gel obtenu précédemment, l'agent solubilisant de formule

(II) à tester est ensuite ajouté progressivement à la température de 75°C sous agitation mécanique à la vitesse de quatre-vingt tours par minute ;

- le mélange obtenu est ensuite refroidi à une température de 40°C, puis le sel (S) et l'agent conservateur sont ajoutés dans le milieu précédemment obtenu, toujours sous agitation mécanique à une vitesse de quatre-vingt tours par minute.


Tableau 1 (suite)

Composition (E9) (Eio) (En) (E12)

Polyélectrolyte (PA) (% massique) 2,25 2,25 2,25 2,25

Chlorure de sodium (S) (mole/litre) 0,34 0,34 0,034 0,08

Euxyl™ PE9010( ) (% massique) 1 1 1 1

SIMULSOL™ P23(2) (II) (% massique) 3,0 5,0 2,50 2,50

Eau Qs. 100% Qs. 100% Qs. 100% Qs. 100%

Ra = (PA)/(II) (massique) 0,75 0,45 0,9 0,9

Rb = (ll)/(S) (molaire) 0,07 0,12 0,61 0,24

Tab eau 1 (suite)


Tableau 1 (fin)

(1 ) : Euxyl™ PE9010 est un mélange de Phénoxyéthanol et d'Ethylhexylglycerine ;

(2) : SIMULSOL™ P23 est un alcool laurique éthoxylé avec 23 moles d'oxyde d'éthylène (PM = 1 198);

(3) : SIMULSOL™ 58 est un alcool palmitique éthoxylé avec 20 moles d'oxyde d'éthylène (PM =1 122).

II-2 Préparation des compositions aqueuses comparatives

On prépare huit compositions aqueuses comparatives, dénommées (F1 ) à (F8), dont les proportions massiques de leurs constituants sont indiquées dans le tableau 2.

Le procédé de préparation, commun à ces huit compositions, est le suivant :

- on verse dans un réacteur muni d'une agitation mécanique et d'une double enveloppe comprenant un fluide caloporteur, à une température de 20°C, la quantité nécessaire d'eau qui est ensuite amenée à une température de 75°C sous agitation mécanique à une vitesse de 80 tours/minute ;

- le Polyélectrolyte anionique réticulé (PA) est ensuite ajouté progressivement à cette température de 75°C sous agitation mécanique ;

- après homogénéisation du gel obtenu précédemment, l'agent solubilisant de formule (ΙΓ) à tester est ensuite ajouté progressivement à la température de 75°C sous agitation mécanique à la vitesse de quatre-vingt tours par minute ;

- le mélange obtenu est ensuite refroidi à une température de 40°C, puis le sel (S) et l'agent conservateur sont ajoutés dans le milieu précédemment obtenu, toujours sous agitation mécanique à une vitesse de quatre-vingt tours par minute.


Tableau 2

(4) : MONTANOX™ 20 est un monolaurate de sorbitan éthoxylé à 20 moles d'oxyde d'éthylène (PM = 1226) ;

(5) : SIMULSOL™ 1292 (nom INCI : PEG-25 hydrogenated castor oil) est une huile de ricin hydrogénée et éthoxylée à 25 moles d'oxyde d'éthylène ;

(6) : ORAMIX™ CG 1 10 est une composition aqueuse comprenant du caprylyl glucoside et du capryl glucoside.

Composition (F5) (F6) (F7) (Fe)

Polyélectrolyte (PA) (% massique) 2,25 2,25 2,25 2,25

Chlorure de sodium (S) (mole/litre) 0,34 0,34 0,34 0,34

Euxyl™ PE9010( ) (% massique) 1 1 1 1

SEPICLEAR™ G7( ) 2,5 0 0

SIMULSOL™ P7(8) (% massique) 0 2,50 0 0

SIMULSOL™ P23(2) (II) (% massique) 0 0 0,50 1

Eau Qs.100% Qs.100% Qs.100% Qs.100%

R'a = (ΡΑ)/(Ι Γ) (massique) 0,9 0,9 4,5 2,25

R'b = (ll'V(S) (molaire) nd 0, 14 0,012 0,024

Tableau 2 (Fin)

(7) : SEPICLEAR™ G7 est une composition aqueuse comprenant du n-heptyl glucoside ;

(8) : SIMULSOL™ P7 est un alcool laurique éthoxylé avec 7 moles d'oxyde d'éthylène.

II-3 Mise en évidence des propriétés et des caractéristiques des compositions aqueuses selon l'invention et des compositions aqueuses comparatives

Les compositions aqueuses (E^ à (E14) selon l'invention et (F^ à (F8) comparatives ainsi préparées, sont ensuite conservées dans une enceinte climatique isolée et régulée à une température de 25°C pendant 7 jours. A l'issue de cette période de 7 jours, chaque composition aqueuse est évaluée par les mesures suivantes :

- Mesure de la viscosité dynamique (μ) à 25°C au moyen d'un viscosimètre de type

Brookfield LVT à une vitesse de 6 tours/minutes (V6), muni du mobile adapté, après une période de stockage de 7 jours à 25°C.

- Mesure de la turbidité de la composition aqueuse obtenue à une température de 25°C, à l'aide d'un turbidimètre optique de marque HF Scientific™ et de modèle DRT100B, préalablement étalonné avec une solution de Formazine (0,9 NTU) ; les mesures de turbidité sont exprimées en unité NTU.

- Evaluation visuelle de l'aspect de la composition aqueuse préparée après une période de stockage de trois mois à 25°C ; l'aspect visuel de chaque composition aqueuse est noté par l'expérimentateur et qualifié de limpide (L), de trouble (T) ou de trouble-hétérogène (T-H), selon les cas.

Les résultats obtenus pour les compositions aqueuses (E^ à (E14) selon l'invention et (Fi ) à (F8) comparatives, sont consignés respectivement dans les tableaux 3 et 4 ci-après.

Compositions (Ei) (E2) (Es) (E4) (E5)

Aspect visuel après 7 jours à 25°C L L L L L

Aspect visuel après 3 mois à 25°C L L L L L μ après 7 jours à 25°C 8 300 8 400 100 155 3 000

Turbidité (NTU) 1 1 14 14 15 20

Tableau 2 \

Compositions (E6) (E7) (E8) (E9) (Eio)

Aspect visuel après 7 jours à 25°C L L L L L

Aspect visuel après 3 mois à 25°C L L L L L μ après 7 jours à 25°C 22 700 10 600 9700 7 300 5 500

Turbidité (NTU) 24 1 1 13 12 23

Tableau 3 (suite)


Tableau 3 (fin)


Tableau 4


Tableau 4 (fin)

11-4 Analyse des résultats

a) La mise en œuvre d'agents solubilisants connus de l'homme du métier, comme par exemple le Polysorbate 20, l'huile de ricin hydrogénée et éthoxylée à 25 moles d'oxyde d'éthylène, le caprylyl/capryl glucoside ou le n-heptyl glucoside, respectivement présent dans les compositions comparatives (F2), (F3), (F4) et (F5) , ne permet pas d'éclaircir de façon suffisante et satisfaisante une composition aqueuse épaissie, comprenant une quantité massique de 2% de chlorure de sodium, représentée par la composition (F^. En effet, les compositions comparatives (F2), (F3), (F4) et (F5), ne se distinguant que par la nature de l'agent solubilisant, ne permettent pas d'atteindre une valeur de la turbidité inférieure à 100 NTU.

b) L'utilisation comme agent solubilisant d'un alcool laurique éthoxylé avec 23 moles d'oxyde d'éthylène et d'un alcool palmitique éthoxylé avec 20 moles d'oxyde d'éthylène, respectivement présents dans les compositions (E-i ) et (E2), permet d'éclaircir de façon suffisante et satisfaisante une composition aqueuse épaissie, comprenant une quantité massique de 2% de chlorure de sodium, représentée par la composition (Fi ), alors que l'utilisation d'un alcool laurique éthoxylé à 7 moles d'oxyde d'éthylène dans la composition (F6) ne permet pas d'obtenir un éclaircissement suffisant et satisfaisant. En effet, les compositions selon l'invention (E-i ) et (E2) se caractérisent par une valeur de turbidité respectivement de 1 1 NTU et de 14 NTU, alors que la turbidité de la composition comparative (F6) est égale à 65 NTU.

c) Les compositions selon l'invention (E3) à (E14) montrent l'obtention de valeurs de turbidité inférieures à 25 NTU, pour différentes valeurs des rapports massique Ra et molaire Rb tels que définis précédemment, avec différentes proportions massiques des ingrédients concernés. Les compositions comparatives (F7) et (F8) montrent que lorsque au moins un des ratios Ra ou Rb n'est pas dans les intervalles de valeur requis, l'éclaircissement procuré n'est pas suffisant et satisfaisant. En effet, dans le cas de la composition comparative (F7), la valeur du ratio massique Ra est établi à 4,5, la valeur du ratio molaire Rb établi à 0,012 et la valeur de la turbidité de la composition (F7) est mesurée à 155 NTU. De même, dans le cas de la composition comparative (F8), la valeur du ratio massique Ra est établi à 2.25 et la valeur de la turbidité de la composition (F8) est mesurée à 52 NTU.

La mise en perspective des résultats obtenus pour les compositions (E^ à (E14) selon l'invention et (F-ι ) à (F8) comparatives, fait apparaître clairement que l'éclaircissement de compositions aqueuses épaissies et riches en sels, conservant un niveau suffisant de viscosité, ne pouvait pas se déduire des résultats associés aux compositions aqueuses de l'état de la technique.

III - Fluide drainant et rafraîchissant de jambes lourdes

FORMULE

A SEPINOV™ EMT10 0,75 %

Polyélectrolyte (PAO 0,75 %

Glycérine 2 %

Eau qsp 100%

B SIMULSOL 58 4 %

C Ethanol 20 %

SCULPTOSANE 1 %

EUXYL K701 1 %

Huile essentielle de Menthe poivrée 0,25 %

Huile essentielle de Cyprès Ram 0,25 %

Mode opératoire :

Le SEPINOV™ EMT10 et le Polyélectrolyte (PAO sont dispersés dans le mélange d'eau et de glycérine préalablement porté à une température de 75°C, sous agitation mécanique avec une turbine de type rotor-stator, à une vitesse de 2 000 tours/minute jusqu'à obtention d'un gel homogène. La phase B est ensuite ajoutée progressivement dans le gel aqueux préalablement obtenu sous agitation mécanique à une vitesse de 1 500 tours/minute. Le mélange est lors refroidi une température de 40°C et la phase C est alors ajouté de façon progressive, puis la formulation obtenue est homogénéisée pendant 30 minutes à température ambiante.

Les produits commerciaux utilisés dans les exemples, sont définis comme suit :

- SEPINOV™ EMT 10 (nom INCI : Hydroxyethyl Acrylate / Sodium Acryloyldimethyl Taurate Copolymer) est un polymère épaississant commercialisée par la société SEPPIC ;

- SCULPTOSANE (nom INCI : Aqua (and) Butylène Glycol (and) Plankton Extract (and) Arginine Ferulate) est un extrait de plankton hydrosoluble présentant des propriétés densificatrices de l'épiderme de la peau et commercialisé par la société SEPPIC ;

- EUXYL™K702 (nom INCI : Benzoic Acid, Dehydroacetic Acid, Phenoxyethanol, Polyaminopropyl Biguanide et Ethylhexylglycerin) est un mélange utilisé acomem agent conservateur et commercialisé par la société SEPPIC.