Processing

Please wait...

Settings

Settings

1. WO2007003803 - ARRANGEMENT FOR SECURELY CONNECTING AN ELECTRONIC DEVICE TO AT LEAST TWO OTHER ELECTRONIC DEVICES

Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters

Agencement pour le raccordement sécurisé d'un dispositif électronique à au moins deux autres dispositifs électroniques

L'invention propose un agencement pour le raccordement électrique d'un accessoire de véhicule automobile, notamment un dispositif de direction assistée électrique, à une source d'énergie et à au moins un autre dispositif électronique du véhicule, permettant de limiter les risques de déconnection.
L'invention propose plus particulièrement un agencement pour le raccordement électrique d'un accessoire de véhicule automobile à une source d'énergie électrique et à au moins un dispositif électronique du véhicule, du type qui comporte un connecteur de puissance qui est apte à être monté sur l'accessoire dans une position connectée, pour le raccordement de l'accessoire à la source d'énergie électrique, un connecteur de signal qui est apte à être monté sur l'accessoire dans une position connectée, pour le raccordement de l'accessoire avec ledit dispositif électronique du véhicule, des moyens de verrouillage du connecteur de puissance en position connectée à l'accessoire, et des moyens de verrouillage du connecteur de signal en position connectée à l'accessoire.
Un tel agencement est notamment utilisé pour le raccordement électrique du dispositif de direction assistée d'un véhicule automobile à la batterie du véhicule, d'une part, et à un ou plusieurs capteurs agencés dans le véhicule, d'autre part.
Selon un mode de réalisation connu, le montage et le verrouillage du connecteur de puissance et du connecteur de signal sont systématiquement contrôlés par un opérateur. Cependant, les contrôles effectués par un être humain sont parfois erronés.
Il est donc possible que sur certains véhicules, le connecteur de puissance ne soit pas verrouillé en position connectée, et par conséquent, le connecteur de puissance peut se déconnecter à tout moment du dispositif de direction assistée.

Une telle déconnection du connecteur de puissance provoque l'arrêt du dispositif de direction assistée et le conducteur doit alors fournir un effort plus important pour agir sur la direction du véhicule.

La déconnection du connecteur de puissance peut s'avérer particulièrement gênante pour le conducteur du véhicule, et elle peut conduire à une situation dangereuse, notamment lorsqu'elle se produit lorsque le véhicule est en mouvement.
Il existe de nombreux agencements pour le raccordement du dispositif de direction assistée qui permettent de simplifier le montage et le verrouillage des connecteurs, de tels agencements sont décrits par exemple dans les documents US-A-6.707.185 et US-A-5.844.386.
Cependant, de tels agencement ne permettent pas d'améliorer la fiabilité du verrouillage des connecteurs en position montée.
L'invention a pour but de proposer un agencement pour le raccordement électrique du dispositif de direction assistée permettant d'obtenir de manière certaine le verrouillage du connecteur de puissance.
Dans ce but, l'invention propose un agencement du type décrit précédemment, caractérisé en ce que les moyens de verrouillage du connecteur de puissance et les moyens de verrouillage du connecteur de signal sont conformés de manière que le connecteur de signal peut uniquement être verrouillé en position connectée postérieurement au verrouillage du connecteur de puissance en position montée.
Selon d'autres caractéristiques de l'invention :
- le connecteur de puissance, les moyens de verrouillage du connecteur de puissance et les moyens de verrouillage du connecteur de signal sont conformés de manière que le connecteur de puissance peut uniquement être monté sur l'accessoire antérieurement au montage du connecteur de signal sur l'accessoire ;

- les moyens de verrouillage du connecteur de puissance comportent un ergot qui est apte à coopérer avec un ergot complémentaire des moyens de verrouillage du connecteur de signal ;
- les moyens de verrouillage du connecteur de puissance sont portés par le connecteur de signal ;
- les moyens de verrouillage du connecteur de signal sont conformés de manière à empêcher le montage du connecteur de puissance postérieurement au montage et au verrouillage en position connectée du connecteur de signal ;
- l'accessoire est un dispositif de direction assistée électronique de véhicule automobile.
D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée qui suit pour la compréhension de laquelle on se reportera aux figures annexées parmi lesquelles :
- la figure 1 est une représentation schématique de l'agencement conforme à l'invention dans lequel le connecteur de puissance et le connecteur de signal sont dans une position déconnectée de l'accessoire
- la figure 2 est une vue similaire à celle de la figure 1 , dans laquelle les connecteurs sont en position connectée sur l'accessoire, mais ne sont pas verrouillés dans cette position
- la figure 3 est une vue similaire à celle de la figure 2 dans laquelle les connecteurs sont en position connectée sur l'accessoire, et sont verrouillés dans cette position connectée.
On a représenté aux figures un accessoire 10 de véhicule automobile, qui consiste par exemple en un dispositif de direction assistée électrique du véhicule.
De manière conventionnelle, le dispositif de direction assistée 10 comporte un actionneur (non représenté) qui agit sur le système de direction du véhicule pour réduire les efforts que le conducteur doit fournir sur le volant du véhicule, et un dispositif électronique de commande (non représenté) pour déterminer quelle action doit être effectuée par l'actionneur, en fonction de divers paramètres de fonctionnement du véhicule, comme par exemple sa vitesse de déplacement.
Le dispositif de direction assistée 1 0 est alimenté en énergie électrique provenant d'une source d'énergie électrique, notamment de la batterie du véhicule (non représentée), et son dispositif électronique de commande est raccordé électriquement à un ou plusieurs dispositifs électroniques du véhicule (non représentés), comme par exemple des capteurs de vitesse et des capteurs de la position du volant de direction, pour recevoir des informations relatives aux paramètres de fonctionnement du véhicule.
Le raccordement du dispositif de direction assistée 10 à la source d'énergie électrique est réalisé par l'intermédiaire d'un premier connecteur 12 que l'on désignera par la suite "connecteur de puissance", et le raccordement du dispositif de direction assistée 10 aux dispositifs électroniques du véhicule est réalisé par l'intermédiaire d'un deuxième connecteur 14, que l'on désignera par la suite "connecteur de signal".
Le connecteur de puissance 12 est apte à être monté sur une empreinte 1 6, ou contrepartie, complémentaire du dispositif de direction assistée 1 0 dans une position connectée dans laquelle le dispositif de direction assistée 1 0 est raccordé à la batterie du véhicule.
De manière similaire, le connecteur de signal 14 est apte à être monté sur une empreinte 1 8, ou contrepartie, complémentaire du dispositif de direction assistée 1 0 dans une position connectée dans laquelle le dispositif de direction assistée 10 est raccordé aux dispositifs électroniques du véhicule.
Le dispositif de direction assistée 1 0 est soumis à de nombreuses vibrations qui peuvent provoquer la déconnexion des connecteurs 12, 14 d'avec le dispositif de direction assistée 1 0.

Pour empêcher que le connecteur de puissance 12 et le connecteur de signal 14 se déconnectent d'avec le dispositif de direction assistée 1 0, le connecteur de puissance 12 et le connecteur de signal 14 comportent chacun des moyens 20, 22 pour leur verrouillage en position connectée.
Ici, chacun des moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 et des moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 consiste globalement en une bague montée coulissante verticalement de haut en bas par rapport au connecteur de puissance 12 ou par rapport au connecteur de signal 14, respectivement, en se référant aux figures.
Cependant, il sera compris que ce mode de réalisation des moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 et des moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 n'est décrit qu'à titre d'illustration, et que l'invention n'est pas limitée à ces seuls moyens de verrouillage.
Par exemple, de manière connue, le connecteur de signal 14 et ses moyens de verrouillage 22 comportent un système appelé "à ressort d'éjection", qui empêche que le connecteur de signal 14 ne puisse rester en position connectée si ses moyens de verrouillage 22 ne sont pas en position de verrouillage.
Conformément à l'invention, les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 sont conformés de manière à coopérer avec les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 pour que le connecteur de signal 14 puisse uniquement être verrouillé dans sa position connectée, postérieurement au verrouillage du connecteur de puissance 12 dans sa position connectée.
Ainsi, comme on peut le voir à la figure 2, lorsque les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 ne sont pas dans leur position de verrouillage, les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 ne peuvent pas être déplacés vers leur position de verrouillage du connecteur de signal 14 en position connectée.

De plus, lorsque le connecteur de signal 14 et ses moyens de verrouillage 22 comportent le système du type "à ressort d'éjection" mentionné ci-dessus, le connecteur de signal 14 ne peut pas rester en position connectée si les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 ne sont pas en position de verrouillage.

Selon une variante de réalisation, le dispositif de direction assistée comporte des moyens pour détecter la position des moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14, et qui émettent une information relative au verrouillage ou au non verrouillage du connecteur de signal 14 à un dispositif de diagnostic du véhicule.
Selon un autre aspect de l'invention, les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 sont conformés de manière à empêcher le montage du connecteur de puissance 12 postérieurement au montage et au verrouillage du connecteur de signal 14 en position connectée sur la empreinte associée 1 8.
Dans un tel cas, puisque le connecteur de puissance 12 ne peut être monté sur la empreinte associée 1 6, le dispositif de direction assistée 1 0 ne peut pas fonctionner, et un tel défaut de montage du connecteur de puissance 12 peut alors être détecté immédiatement sur la chaîne de montage du véhicule, avant même la mise en circulation du véhicule.
Conformément à l'invention, les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 comportent un premier ergot 24 qui est apte à coopérer avec un deuxième ergot 26 porté par les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14.
Comme on peut le voir à la figure 2, les ergots 24, 26 sont conformés de manière que lorsque les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 sont dans une position autre que leur position de verrouillage du connecteur de puissance 12, le deuxième ergot 26 est en butée contre le premier ergot 24, empêchant ainsi que les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 puissent être déplacés vers leur position de verrouillage.

Par contre, comme on peut le voir à la figure 3, lorsque les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 sont dans leur position de verrouillage du connecteur de puissance 12, le deuxième ergot 26 n'est plus en butée contre le premier ergot 24, les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 peuvent alors être déplacés vers leur position de verrouillage.
Selon une variante de réalisation de l'invention (non représentée), les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 sont conformés de manière à empêcher le montage du connecteur de signal 14 sur la empreinte associée 18 du dispositif de direction assistée 10, lorsqu'ils sont dans une autre position que leur position de verrouillage du connecteur de puissance 12 en position connectée.
Selon cette variante de réalisation de l'invention, le deuxième ergot 26 est porté par le connecteur de signal 14, et comme on l'a décrit plus haut, le deuxième ergot 26 est en butée contre le premier ergot 24 lorsque les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 sont dans une autre position que leur position de verrouillage du connecteur de puissance 12 en position connectée.

Selon une autre variante de réalisation de l'invention (non représentée), les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12 sont portés par le connecteur de signal 14 et sont conformés de manière que le verrouillage du connecteur de puissance 12 soit réalisé avant ou simultanément au verrouillage du connecteur de signal 14.
Selon un mode de réalisation préféré de cette autre variante de l'invention, les moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 forment les moyens de verrouillage 20 du connecteur de puissance 12.
Par conséquent, le verrouillage du connecteur de puissance 12 est mis en œuvre simultanément au verrouillage du connecteur de signal 14.

Un agencement des moyens de verrouillage 20, 22 du connecteur de puissance 12 et du connecteur de signal 14 conformément à l'invention permet de détecter immédiatement le défaut de verrouillage du connecteur de puissance 12 lorsque le connecteur de signal 14 n'est pas verrouillé.
En effet, lorsque le connecteur de puissance 12 est en position connectée sur l'empreinte 16 associée, mais n'est pas verrouillé dans cette position, le deuxième ergot 26 vient en butée contre le premier ergot 24 lors du verrouillage du connecteur de signal 14, ce qui empêche le verrouillage du connecteur de signal 14.
Les moyens de détection de la position des moyens de verrouillage 22 du connecteur de signal 14 donnent alors une première information relative à l'absence du verrouillage du connecteur de signal 14 et par conséquent, l'absence du verrouillage du connecteur de puissance 12.
De plus, lorsque le connecteur de signal 14 et les moyens de verrouillage 22 associés comportent le système à "ressort d'éjection", et lorsque le connecteur de puissance 12 n'est pas verrouillé en position connectée, le système à "ressort d'éjection" provoque la déconnection du connecteur de signal 14 puisqu'il ne peut pas être verrouillé en position connectée. Le dispositif de direction assistée 10 ne peut alors pas fonctionner.
Enfin, lorsque le connecteur de puissance 12 n'a pas été connecté avant le connecteur de signal 14, comme on l'a décrit plus haut, le deuxième ergot 26 empêche le montage du connecteur de puissance 12 sur la empreinte 1 6 associée. Le dispositif de direction assistée 10 ne peut alors pas fonctionner.
Lorsque le dispositif de direction assistée 1 0 ne peut pas fonctionner parce que le connecteur de puissance 12 ou le connecteur de signal 14 ne sont pas en position connectée et ne sont pas verrouillés en position connectée, une telle panne est aisément détectable, et peut être réparée avant la mise en circulation du véhicule.
L'invention qui vient d'être décrite est mise en œuvre en association avec un dispositif de direction assistée électronique 1 0. Cependant, il sera compris que l'invention n'est pas limitée à cette application, et qu'elle peut être appliquée à d'autres accessoires électroniques d'un véhicule automobile qui comportent un circuit d'alimentation en énergie électrique et un circuit de transmission d'au moins un signal électronique, comme par exemple un coussin gonflable de sécurité, ou "airbag".