Search International and National Patent Collections
Some content of this application is unavailable at the moment.
If this situation persists, please contact us atFeedback&Contact
1. (WO1997017839) CABINET PARTICULARLY FOR CATS
Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters
Meuble notamment pour chats

L'invention a pour objet un meuble permettant d'intégrer la caisse ou les écuelles d'un chat tout en apportant des avantages pratiques aux propriétaires d'animaux domestiques.

On connaît des meubles de salle de bain destinés à être insérés sous les lavabos. On connaît aussi les caisses à chats indispensables à tout animal ne sortant pas du logement de ses maîtres. Les détenteurs de chats mettent habituellement la caisse à chat dans leur salle de bain Mis à part que ladite caisse est inesthétique elle prend, lorsqu'elle est située sous le lavabo, la place qui pourrait être attribuée à un meuble sous lavabo.
D'autre part, il existe aussi de nombreuses personnes qui ont plusieurs animaux domestiques tels que chien et chat. Le moment du repas des animaux pose alors généralement un problème puisque les chiens ont la fâcheuse tendance de vider l'écuelle des chats dès qu'ils le peuvent. Leurs propriétaires optent alors pour la solution de faire manger le chat en hauteur, sur un plan de travail de la cuisine, solution guère hygiénique.

L'invention a pour buts de palier aux inconvénients de l'état de la technique.

Le meuble notamment pour chats, défini à la revendication 1, remplit les buts cités ci-devant. Il résoud les problèmes décrits plus haut et est caractérisé en ce qu'une chatière permet d'intégrer la caisse à chat dans le meuble ou, dans une autre forme d'exécution, permet à un chat de se nourrir à l'intérieur du meuble sans être inquiété par un chien.

L'invention sera mieux comprise à la lecture de la description de réalisations, données à titre d'exemple, en regard des dessins sur lesquels :
— La figure 1 représente le meuble inventé réalisé sous la forme d'un meuble sous lavabo.

— La figure 2 représente le même meuble dont la partie inférieure contient une caisse à chat.
— La figure 3 représente le meuble inventé réalisé sous la forme d'un meuble permettant de nourrir un chat et un chien ensemble.

— La figure 4 représente le même meuble garni des écuelles des animaux, donc tel qu'il se présente lorsqu'il est fonctionnel.

Comme on le voit dans les figures 1 et 2, le meuble est constitué de deux espaces intérieurs 1 et 2 séparés par une étagère 3. La partie inférieure 2 est destinée à contenir la caisse du chat 4

On remarque que le meuble est privé de fond 5 et repose uniquement sur ses parois latérales 6. Ce point a été spécialement étudié pour palier aux problèmes d'hygiène et d'odeurs inhérants aux déjections des chats. L'exclusion d'un fond de meuble n'est possible qu'en présence d'un sol lavable, ce qui est le cas dans une salle de bain. Un meuble destiné à un corridor sera équipé d'un fond afin de protéger la moquette ou le parquet.

La chatière pratiquée dans la paroi latérale 7 permet au chat d'accéder en tout temps à sa caisse. Cette chatière, d'une quelconque forme ou grandeur, peut être une simple ouverture ou bien être munie d'un système d'occlusion aux dimensions de la chatière. Dans ce cas le système, suspendu en sa partie supérieure, recouvrirait la chatière après chaque passage de l'animal. La chatière peut être placée de n'importe quel côté du meuble et à n'importe quelle hauteur du sol pourvu que ça permette au chat d'accéder à l'espace qui lui est réservé et d'en ressortir sans aucune intervention ou aide d'un tiers.

Dans l'exemple présenté aux figures 1 et 2 (page 6), l'espace supérieur 1 du meuble peut servir au stockage d'articles indispensables à l'entretien de la caisse ainsi qu'à des produits de nettoyage ou de bain. Le meuble est en outre composé de portes 8, poignées 9, charnières 10, découpe pour syphon 11.

Selon une variante illustrée par les figures 3 et 4 (page 7), la taille du meuble peut être réduite afin que l'espace de rangement situé au-dessus de celui réservé au chat soit remplacé par une surface plane 1 où l'on posera les écuelles d'un chien 2. L'intérieur du meuble 3 sera donc destiné à contenir les écuelles du chat 4. Ce dernier accédera à sa nourriture grâce à la chatière 5 placée ici dans la porte 6. Le meuble est en outre composé de pieds 7 et d'une poignée 8.

Mis à pan les exemples d'application illustrés par les figures, l'invention peut être réalisée sous d'autres formes de meubles de bain, cuisine ou corridors, pouvant même comporter un siège au-dessus de l'espace réservé au chat. Quelle que soit leur apparence extérieure, qu'ils soient indépendants ou intégrés, les meubles notamment pour chats apportent un net avantage par rapport à ce qui est proposé sur le marché. Au lieu d'avoir une caisse à chat ou des écuelles posées simplement par terre, ces meubles permettent :
• d'intégrer les accessoires des animaux et de les rendre invisibles (plus esthétique)
• d'avoir rangement et accessoires sur une même surface utile (gain de place)
• d'empêcher un chien de manger les déjections du chat (plus hygiénique)
• dans une cuisine, de faire manger, ensemble et sans surveillance, chat et chien sans pour autant que ce dernier puisse vider la écuelle du chat (plus pratique, gain de temps et aussi de nourriture)
• de faire manger un chien de taille moyenne à grande à une hauteur adaptée (recommandé par les vétérinaires = sain).
• de diminuer les risques, pour un bébé, d'avaler ou de s'étouffer avec les granulés de litière ou la nourriture du chat sous forme de croquettes (sécurité)
• d'éviter de renverser, par inadvertance, les gamelles d'eau ou de lait avec les pieds (plus pratique, plus hygiénique, gain de temps).