WIPO logo
Mobile | Deutsch | Español | Français | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Search International and National Patent Collections
World Intellectual Property Organization
Search
 
Browse
 
Translate
 
Options
 
News
 
Login
 
Help
 
Machine translation
1. (WO1993021518) NITRIC OXIDE SENSOR
Latest bibliographic data on file with the International Bureau   

Pub. No.:    WO/1993/021518    International Application No.:    PCT/US1993/003701
Publication Date: 28.10.1993 International Filing Date: 16.04.1993
Chapter 2 Demand Filed:    15.11.1993    
IPC:
B01J 31/18 (2006.01), G01N 27/30 (2006.01), G01N 27/416 (2006.01), G01N 33/00 (2006.01)
Applicants: MALINSKI, Tadeusz [US/US]; (US)
Inventors: MALINSKI, Tadeusz; (US)
Agent: LEWAK, Anna, M.; Harness, Dickey & Pierce, P.O. Box 828, Bloomfield Hills, MI 48303 (US)
Priority Data:
07/871,463 21.04.1992 US
Title (EN) NITRIC OXIDE SENSOR
(FR) DETECTEUR D'OXYDE NITRIQUE
Abstract: front page image
(EN)A nitric oxide (NO) microsensor (34) based on catalytic oxidation of NO comprises a thermally-sharpened carbon fiber with a tip diameter of about 0.5-0.7 $g(m)m coated with several layers of p-type semiconducting polymeric porphyrin and cationic exchanger deposited thereon. The microsensor (34) which can be operated in either the amperometric voltametric or coulometric mode utilizing a two or three electrode system, is characterized by a liner response up to about 300 $g(m)M, a response time better than 10 msec and a detection limit of about 10 nM. The sensor (34) of the present invention also discriminates against nitrite, the most problematic interferant in NO measurements. The amount of NO released from a single cell can thus be selectively measured $i(in situ) by a porphyrinic microsensor (34) of the invention. A larger scale sensor (12) utilizing porphyrin and cationic exchanger deposited on larger fibers or wires, platinum mesh or tin indium oxide layered on glass, can also be employed when measurement of NO concentration in chemical media, tissue or cell culture is desired.
(FR)Un microdétecteur (34) d'oxyde nitrique (NO) recourt à l'oxydation catalytique du NO et comprend une fibre de carbone affûtée thermiquement et dotée d'une extrémité d'un diamètre d'environ 0,5 à 0,7 $g(m)m et recouverte de plusieurs couches de porphyrine polymère semi-conductrice de type p sur laquelle est déposé un échangeur cationique. Ce microdétecteur (34), qui peut fonctionner en mode ampèremétrique, voltampèremétrique ou coulométrique à l'aide d'un système à deux ou trois électrodes, se caractérise par une réponse de gaine allant jusqu'à environ 300 $g(m)M, un délai de réaction meilleur que 10 msec et une limite de détection d'environ 10 nM. Le capteur inventé (34) permet aussi une discrimination vis-à-vis du nitrite, le perturbateur le plus problématique pour les mesures de NO. On peut ainsi mesurer de manière sélective $i(in situ) la quantité de NO libérée par une seule cellule grâce au microdétecteur à porphyrine inventé (34). On peut aussi utiliser un détecteur de plus grandes dimensions (12) recourant à la porphyrine et à un échangeur cationique déposés sur des fibres ou des fils plus gros, des mailles de platine ou de l'étain-oxyde d'indium coulé sur du verre, lorsqu'on souhaite mesurer la concentration en NO dans des milieux chimiques ou des cultures de tissus ou de cellules.
Designated States: AU, CA, JP.
European Patent Office (AT, BE, CH, DE, DK, ES, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Publication Language: English (EN)
Filing Language: English (EN)