Processing

Please wait...

Settings

Settings

Goto Application

1. FR3082008 - PROCEDE ET DISPOSITIF PERMETTANT LA CONTINUITE DU SERVICE DE GEOLOCALISATION A L'INTERIEUR DES BATIMENTS POUR LES TERMINAUX UTILISANT LES SIGNAUX GNSS

Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters

[ FR ]
Revendications
1. Un procédé permettant la détermination de la position, de la vitesse et du temps (PVT) notamment de personnes ou de biens à l’intérieur de bâtiments ou de toute zone étanche ou peu exposée aux ondes radioélectriques émises par les Systèmes Globaux de Navigation par Satellites (GNSS), dite zone blanche ou grise, ceci avec des terminaux standard de navigation et localisation utilisant les signaux radioélectriques de radionavigation émis par les Systèmes GNSS, caractérisé en ce que :
- la détermination de la PVT est réalisée au moyen de signaux radioélectriques synthétiques non-standard, dits signaux synthétiques selon l’invention, dont les caractéristiques selon l’invention sont compatibles des procédés de traitement des signaux conformes à l’état de l’art des terminaux GNSS standard ;
- lesdits signaux synthétiques selon l’invention sont composés de plusieurs composantes compatibles d’un ensemble de signaux GNSS réels ;
- lesdits signaux synthétiques selon l’invention sont contrôlés en phase et en amplitude et sont rayonnés selon un procédé, dit procédé d’émission selon l’invention, permettant de créer des plans de phase constants selon des directions distinctes pour chacune des composantes desdits signaux synthétiques selon l’invention dans l’espace où le procédé est mis en œuvre ;
- ledit procédé d’émission selon l’invention est caractérisé en ce que lesdits signaux synthétiques selon l’invention sont rayonnés par un réseau de générateurs, dits générateurs des signaux synthétiques selon l’invention, produisant des signaux radioélectriques composites rayonnés par des sources multifaisceaux à directivités adaptées de façon à contrôler la direction de rayonnement de chacune des composantes desdits signaux synthétiques selon l’invention ;
- les sources multifaisceaux sont formées par des réseaux d’éléments rayonnants de type réseau d’antenne phasé dont chacun des éléments rayonnants de chacune des antennes desdits générateurs de signaux synthétiques selon l’invention constituant le réseau de générateurs, transmet la somme pondérée des composantes desdits signaux synthétiques selon l’invention dont les coefficients complexes de pondération sont calculés de façon à donner une direction distincte et contrôlée à chacun des signaux synthétiques ;
- chacun des signaux synthétiques selon l’invention est généré de sorte que la phase des composantes dudit signal synthétique à l’emplacement du centre de phase de chacune des antennes desdits générateurs de signaux synthétiques émettant cette composante soit identique à la phase qu’aurait le signal réel duquel la composante dudit signal synthétique est compatible si celui-ci était visible en ces mêmes emplacements;
- lesdits générateurs de signaux synthétiques sont disposés en réseau dans l’espace selon un schéma qui assure la couverture radioélectrique totale ou partielle de l’espace où le procédé est mis en œuvre.
2. Un procédé selon la revendication 1) caractérisé en ce que lesdits signaux synthétiques selon 1 invention sont générés en cohérence avec les signaux réels émis au même instant par les systèmes globaux de navigation par satellites (GNSS) de sorte que :
- le service de positionnement peut être assuré de façon continue entre les espaces extérieur et intérieur où l’invention est mise en œuvre ;
- lesdits signaux synthétiques selon l’invention ne constituent pas une source d’interférence envers les signaux réels émis par les systèmes GNSS.
3. Un procédé selon les revendications 1) et 2) caractérisé en ce que lesdits signaux synthétiques selon l’invention contiennent dans les messages de navigation qu’ils véhiculent des champs de données réservés constituant lesdits messages propriétaires selon l’invention, permettant de transmettre des données associées à des services locaux.
4. Un dispositif mettant en œuvre le procédé selon les revendications 1), 2) et 3) caractérisé en ce qu’il est constitué :
- d’un récepteur GNSS (101), dit récepteur GNSS de référence, relié à une antenne de reception (112) de signaux radioélectriques de radionavigation (105), dite antenne du récepteur de référence, située à l’extérieur de la zone dite blanche ou grise (102) en charge de collecter lesdites mesures brutes (111) pour chacun des satellites visibles (104) ;
- d’un calculateur (103) (réalisé sous la forme d’un système à base de microprocesseurs microcontrôleurs, DSPs, FPGAs, CPLDs, ASICs, ou toute autre technologie ou moyen ’ permettant l’exécution de calculs numériques selon des séquences et des algorithmes prédéterminés ou programmés dans une mémoire) alimenté par les données brutes (111) collectées par ledit récepteur GNSS de référence (101) au moyen d’une interface de communication filaire ou radioélectrique, et chargé de mettre en œuvre les algorithmes associes au procédé revendiqué selon les revendications 1) et 2) afin de produire lesdites données de commandes (109) desdits générateurs de signaux synthétiques (106);
- d un ensemble de générateurs de signaux radioélectriques (106), dits générateurs de signaux synthétiques, commandés par le calculateur (103) au moyen d’une interface de communication (109) filaire ou radioélectrique, et en charge de générer lesdits signaux synthétiques selon l’invention (110), chaque générateur de signaux radioélectriques synthétiques (106) étant constitué :
o d un ensemble de générateurs numériques de formes d’ondes (401-1 à 401-k), réalisé sous la forme d’un ou plusieurs systèmes à base de microprocesseurs, microcontrôleurs, DSPs, FPGAs, CPLDs, ASICs, ou toute autre technologie ou moyen permettant l’execution de calculs numériques selon des séquences et des algorithmes prédéterminés ou programmés dans une mémoire ;
o d’un ensemble de convertisseurs numérique-vers-analogique (ADC pour Digital to Analog Converter) (402-1 à 402-k), réalisé sous la forme d’un ou plusieurs systèmes à base de microprocesseurs, microcontrôleurs, DSPs, FPGAs, CPLDs, ASICs, ou toute autre technologie ou moyen permettant la conversion d’un signal numérique en un signal analogique ;
o d’un générateur de signal sinusoïdal analogique à haute fréquence (403);
o d’un ensemble de modulateurs radiofréquences (404-1 à 404-k), réalisé sous la forme d’un ou plusieurs systèmes à base de microprocesseurs, microcontrôleurs, DSPs, FPGAs, CPLDs, ASICs, ou toute autre technologie ou moyen permettant la modulation d’un signal analogique par une porteuse sinusoïdale analogique à haute fréquence;
o d’un ensemble d’éléments rayonnants d’ondes radioélectriques (antennes d’émission) (405-1 à 405-k) dont chacun des éléments est associé au signal produit par un modulateur radiofréquence, et dont l’ensemble desdits éléments rayonnants forme une antenne à diagramme de radiation contrôlé.
- d’un dispositif de synchronisation des horloges de tous les éléments constituant le système.