Some content of this application is unavailable at the moment.
If this situation persist, please contact us atFeedback&Contact
33. (FR3066362) COMPOSITION LIQUIDE GENERATRICE DE RADICAUX ACETYLES
Note: Text based on automatic Optical Character Recognition processes. Please use the PDF version for legal matters
La présente invention concerne une nouvelle composition génératrice de radicaux acétyles destinée notamment à la préparation de compositions désinfectantes à base d’acide peracétique.
En milieu hospitalier, certains instruments ou matériels chirurgicaux et médicaux, comme par exemple les instruments chirurgicaux ou du matériel d’endoscopie, nécessitent une désinfection de haut niveau. Cette désinfection est souvent réalisée à l’aide de bains de trempage dans lesquels les instruments et matériels sont immergés.
Une solution particulièrement efficace pour une telle application est commercialisée par la Demanderesse sous la dénomination Anioxyde 1000 et décrite dans la demande de brevet WO 00/53011 Al. Ce produit est composé de deux compositions liquides distinctes : une base liquide génératrice d’oxygène comprenant du peroxyde d’hydrogène d’une part et un générateur liquide de radicaux acétyles comprenant du N-acétylcaprolactam solubilisé dans de l’isopropanol et d’autre part. Lorsque les deux liquides sont mélangés le peroxyde d’hydrogène réagit avec du N-acétylcaprolactam dans une réaction de perhydrolyse et génère ainsi de l’acide peracétique.
Outre le fait de permettre la préparation extemporanée rapide et efficace d’acide peracétique, ce système permet une désinfection complète en cinq minutes. Toutefois, l’Anioxyde® 1000 présente un inconvénient majeur. Le N-acétylcaprolactam n’est en effet pas stable dans le temps en solution. La durée de vie du générateur de radicaux acétyles est ainsi de seulement de 12 mois.
Il existe donc un besoin d’une composition liquide génératrice de radicaux acétyle pour la préparation de composition liquide désinfectante à base d’acide peracétique présentant une durée de vie améliorée par rapport à l’art antérieur.
Il est du mérite de la Demanderesse d’avoir trouvé au fruit de nombreuses recherches la source de ces problèmes de stabilité. C’est en effet notamment l’isopropanol utilisé comme solvant qui a un effet négatif sur la stabilité du N-acétylcaprolactam. L’invention concerne donc tout d’abord une composition liquide génératrice de radicaux acétyles comprenant du N-acétylcaprolactame et un solvant organique, caractérisé en ce que le solvant organique est choisi parmi les éthers de propylène glycol.
De façon tout à fait surprenante, l’utilisation d’un éther de propylène glycol au lieu de l’isopropanol permet d’augmenter considérablement la durée de conservation de la composition liquide génératrice de radicaux acétyles. Ainsi, la composition selon l’invention est de préférence exempte d’isopropanol, voire d’alcool aliphatique en général. Le terme « éther de propylène glycol » au sens de l’invention comprend les éthers de monopropylène glycol, les éthers de dipropylène glycol, les éthers de tripropylène glycol ainsi que leurs mélanges. De préférence, le solvant organique est choisi parmi les éthers d’alkyle ou d’alkoxy en Cl à C4 linéaire ou ramifié de propylène glycol, les éthers d’alkyle ou d’alkoxy en Cl à C4 linéaire ou ramifié de dipropylène glycol, les éthers d’alkyle ou d’alkoxy en Cl à C4 linéaire ou ramifié de tripropylène glycol et leurs mélanges, de préférence encore parmi l’éther monométhylique de dipropylène glycol, l’éther mono-n-butylique de monopropylène glycol, l’éther mono-n-butylique de dipropylène glycol (butoxypropanol), l’éther monométhylique de tripropylène glycol et leurs mélanges. Une augmentation particulièrement importante de la durée de conservation a été obtenue avec l’éther monométhylique de tripropylène glycol.
La teneur en N-acétylcaprolactame de la composition génératrice de radicaux acétyles est avantageusement de 30 à 80 %, de préférence de 40 à 70, plus préférentiellement de 50 à 65 % et plus préférentiellement d’environ 60% par rapport au poids total de la composition.
La teneur en solvant organique de la composition génératrice de radicaux acétyles est avantageusement de 10 à 60 %, de préférence de 20 à 50 %, plus préférentiellement de 25 à 40 % et plus préférentiellement de 30 à 35 % par rapport au poids total de la composition.
La composition liquide génératrice de radicaux acétyles selon l’invention peut en outre comprendre un ou plusieurs tensioactifs. Le ou les tensioactifs peuvent être choisi(s) parmi les tensioactifs non ioniques, anioniques, amphotères ou cationiques, les tensioactifs non ioniques étant préférés. Le ou les agents tensioactifs non ioniques peuvent notamment être choisis parmi les tensioactifs non ioniques alcoxylés et les alkylpolyglucosides. Les tensioactifs non ioniques alcoxylés sont avantageusement choisis parmi les alcools gras alcoxylés, de préférence éthoxylés et/ou propoxylés, notamment les alcools gras polyalcoxylés dans lesquels la partie polyalcoxylée est constituée d’un copolymère bloc OE-OP (oxyde d’éthylène-oxyde de proplyène), et leurs mélanges. Des exemples commerciaux de tels tensioactifs sont ceux de la gamme Genapol® EP commercialisés par Clariant (Muttenz, Suisse), comme par exemple le Genapol® EP 2584 (mélange d’alcools polyalcoxylés en C12C15 (8OE, 5OP). Le N-acétylcaprolactame étant sensible à l’hydrolyse, le tensioactif est avantageusement un tensioactif à 100% de matière active, c’est-à-dire exempt d’eau.
La teneur en tensioactif non ionique dans la composition génératrice de radicaux acétyle selon l’invention est avantageusement de 1 à 10 %, de préférence de 2 à 7 %, plus préférentiellement d’environ 5 % en poids par rapport au poids total de la composition.
La composition liquide génératrice de radicaux acétyles selon l’invention peut également comprendre un agent anti-corrosion, comme par exemple du benzotriazole. H a toutefois été constaté par les inventeurs que le benzotriazole avait une influence négative sur la stabilité de la composition selon l’invention. C’est pourquoi elle est de préférence exempte de benzotriazole.
La composition liquide génératrice de radicaux acétyles selon l’invention peut également comprendre un ou plusieurs colorants ou indicateurs colorés.
La composition liquide génératrice de radicaux acétyles selon l’invention est particulièrement utile en combinaison avec une composition liquide génératrice d’ions perhydroxyles. L’invention porte donc également sur une trousse de préparation d’une composition désinfectante contenant de l’acide peracétique, la trousse comprenant : - dans un premier contenant, une composition liquide génératrice de radicaux acétyles telle que définie ci-dessus, et - dans un second contenant, une composition liquide génératrice d’ions perhydroxyles comprenant du peroxyde d’hydrogène.
La composition liquide génératrice d’ions perhydroxyles contient avantageusement de 1% à 7%, de préférence de 2% à 5%, plus préférentiellement de 2,5% à 3,5% et plus préférentiellement encore environ 3% en poids par rapport au poids total de la composition.
La composition liquide génératrice d’ions perhydroxyles est avantageusement une solution aqueuse de peroxyde d’hydrogène.
La composition liquide génératrice d’ions perhydroxyles peut en outre comprendre des agents stabilisants, notamment régulateurs de pH, pour la stabiliser dans le temps en évitant la décomposition du peroxyde d’hydrogène lors du stockage. Ces agents stabilisants peuvent par exemple être choisis parmi les bases minérales et organiques, comme par exemple les hydroxydes alcalins, tels que l’hydroxyde de potassium ou de sodium, et les alcanolamines, tels que la monoéthanolamine, la diéthanolamine et la triéthanolamine.
La composition liquide génératrice d’ions perhydroxyles peut également comprendre des agents anti-corrosion. Des agents anti-corrosion appropriés comprennent notamment les phosphates, les phosphonates, les ester phosphoriques et dérivés triazoliques tels que le benzotriazole.
La composition génératrice d’ions perhydroxyles peut également comprendre un ou plusieurs adjuvants, tels que des agents stabilisants comme par exemple des agents anti-oxydants ou des agents anti-UV. Elle peut également comprendre un colorant ou indicateur coloré. Ceci est particulièrement intéressant dans le cas où, la composition génératrice de radicaux acétyles selon l’invention ne contient pas de colorant ou indicateur coloré.
Lorsque l’on mélange la composition génératrice de radicaux acétyles selon l’invention avec une composition génératrice d’ions perhydroxyles telle que décrite ci-dessus, le N-acétylcaprolactame réagit avec le peroxyde d’hydrogène dans une réaction de perhydrolyse et génère ainsi de l’acide peracétique. L’invention porte donc également sur un procédé de préparation d’une composition désinfectante contenant de l’acide peracétique dans lequel :
- on fournit une composition génératrice de radicaux acétyles telle que défini ci-dessus, notamment contenu dans un premier contenant,
- on fournit une composition génératrice d’ions perhydroxyles telle que défini ci-dessus, notamment contenu dans un second contenant, et - on mélange la composition génératrice de radicaux acétyles et la composition génératrice d’ions perhydroxyles.
La composition désinfectante ainsi obtenue est particulièrement utile dans la désinfection, notamment par trempage, d’instruments et matériels chirurgicaux et médicaux. L’invention porte donc également sur l’utilisation de la trousse de préparation d’une composition désinfectante selon l’invention ainsi que de la composition désinfectante obtenue selon le procédé de l’invention pour la désinfection, notamment par trempage, d’instruments et matériels chirurgicaux et médicaux. Le terme « instruments et matériels chirurgicaux et/ou médicaux » tels qu’utilisé dans la présente demande est à comprendre de façon large comme désignant les dispositifs médicaux et tous les autres articles utilisés dans les milieux médical, dentaire, pharmaceutique et vétérinaire nécessitant un nettoyage avec des détergents aqueux avant réutilisation. Il comprend notamment les instruments chirurgicaux, le matériel endoscopique et les sondes d’échographie, par exemple les sondes transœsophagiennes. L’invention sera maintenant décrite à l’aide d’exemples non limitatifs de réalisation de l’invention.
EXEMPLES
Liste des abréviations : - ACL : N-acétylcaprolactame - DPM : éther monométhylique de dipropylèneglycol (Arcosolv® DPM) - DPnB : éther mono-n-butylique de dipropylèneglycol (Arcosolv® DPnB) - PnB : éther mono-n-butylique de monopropylèneglycol (Arcosolv® PnB) - TPM : éther monométhylique de tripropylèneglycol (Dowanol® TPM) - PMI : l-méthoxy-2-propanol (méthoxypropanol) EXEMPLE 1 : Influence du solvant organique sur la stabilité du N-acétylcaprolactame
Quatre compositions liquides génératrices de radicaux acétyles selon l’invention composées de N-acétylcaprolactame et d’un éther de propylèneglycol (Il - 15) ont été préparées et comparées à une composition génératrice de radicaux acétyles selon WO 00/53011 Al composée de N-acétylcaprolactame et d’isopropanol (EC). Les formules de différentes compositions sont données au tableau 1 ci-dessous.
Tableau 1
La stabilité du N-acétylcaprolactame dans les différentes compositions a été évaluée par un test de vieillissement accéléré à 50°C. Conditions de conservations des échantillons : flacon verre de 250 ml, bouchon bakélite mis en étuve thermostatées à 50°C sans hygrométrie contrôlée.
Les résultats du test sont récapitulés au tableau 2 ci-après.
Tableau 2
Ces résultats montrent clairement que rutilisation d’un éther de proplylèneglycol permet d’augmenter la stabilité de la composition génératrice de radicaux acétyles par rapport à une composition selon WO 00/53011 Al (EC). EXEMPLE 2 : Stabilité de différentes compositions liquides génératrices de radicaux acétyles
Huit compositions liquides génératrices de radicaux acétyles selon l’invention (16 - 113) ont été préparées et leur stabilité évaluée et comparée à une
composition avec de l’isopropanol (EC2). Leurs compositions sont données dans le tableau 3.
Tableau 3
Tableau 3 suite
La stabilité du N-acétylcaprolactam dans les différentes compositions a été évaluée par le test de vieillissement accéléré à 50°C décrit à l’exemple 1. Les résultats du test sont récapitulés au tableau 4 ci-après.
Tableau 4
Tableau 4 suite
Ces résultats montrent que toutes les compositions selon l’invention présentent une stabilité dans le temps améliorée par rapport au témoin contenant de l’isopropanol (EC2) et donc une durée de conservation (durée de vie) acceptable. Lorsque la composition ne contient pas de benzotriazole, sa stabilité est encore améliorée. Le meilleur résultat est obtenu pour la composition avec du TPM. EXEMPLE 3 : Evaluation de l’activité microbiologique d’une composition désinfectante préparé avec une composition génératrice de radicaux acétyles selon l’invention
Une composition désinfectante a été préparée en mélangeant 100 g d’une composition génératrice de radicaux hydroxyles comprenant (3.0% de peroxyde d’hydrogène, 0.05% de perborate de sodium tétrahydrate et 0.0075% de
Dequest 2066 (Italmatch Chemicals), les pourcentages étant exprimés en poids par rapport au poids total de ma composition génératrice de radicaux hydroxyles) avec 0,82 g de la composition 115 a été évaluée pour sa performance microbiologique contre différentes souches en conditions de propreté selon les normes listées au tableau 5 avec un temps de contact de 5 min. A des fins de comparaison, les mêmes tests ont été effectués avec solution Anioxyde® 1000 préparée selon le mode d’emploi.
Tableau 5
Ces résultats montrent qu’une composition désinfectante préparée à partir d’une composition génératrice de radicaux acétyles selon l’invention permet d’obtenir un spectre complet de désinfection en 5 min. Cette performance est du même niveau que celle obtenue pour le produit de référence, l’Anioxyde® 1000.